Archives de 30 décembre 2015

Maxime Tandonnet - Mon blog personnel

imagesFMPAS2OGPour finir l’année, je suis parti marcher au bord de la mer, entre Saint Malo et le Mont Saint Michel. Oui, une bien sale année. Déjà, 1815, une année de défaite et d’occupation, 1915, année la plus sanglante de l’histoire de France. 2015 fut aussi une sale année, une année pourrie. Depuis mon éveil à la conscience politique, en 1974, je n’ai jamais connu une aussi sale année. Le terrorisme a frappé à trois reprises. Les 7 et 9 janvier, puis le 13 novembre, Paris a connu le sang, les larmes et la peur. Il est des familles qui pleurent toujours leurs enfants disparus dans les massacres de 2015. Nous avons assisté à la « déchéance » du monde politique, non pas dans sa totalité bien sûr, les exceptions existent, mais globalement, dans son ensemble. Quoi? face à la terreur, et au martyre des Français, plutôt que d’essayer d’établir les responsabilités de ce désastre, d’œuvrer à des…

Voir l’article original 112 mots de plus