Directed by Hungarian police officers, migrants make their way through the countryside after they crossed the Hungarian-Croatian border near the village of Zakany in Hungary to continue their trip to north on September 21, 2015
De hauts fonctionnaires français mettent en garde contre le « chaos migratoire »

© AFP 2015. ATTILA KISBENEDEK
09:02 17.10.2015(mis à jour 09:27 17.10.2015)

Dans une tribune publiée par le Figaro, le groupe de hauts fonctionnaires Plessis (Plessis est le pseudonyme d’un groupe de hauts fonctionnaires.) propose des solutions à la crise des migrants. Ils se livrent également à une analyse sans concessions.

« La crise migratoire qui se déroule sous nos yeux, pour spectaculaire qu’elle soit, n’est que la manifestation renouvelée de l’incapacité de nos gouvernants à mettre en œuvre et assumer des politiques de maîtrise durable des flux de population », indiquent-ils, prédisant une amplification du phénomène.

« Les déclarations du gouvernement, qui évoque l’accueil «provisoire» de seulement 24 000 «réfugiés» alors même qu’aucun contrôle transfrontalier des flux n’est possible et que les retours sont bien improbables, n’ont pour seul mérite que de confirmer l’adage selon lequel, lorsque les événements vous échappent, il faut feindre d’en être l’organisateur », poursuivent les fonctionnaires désireux de garder l’anonymat.

« La générosité affichée par nos dirigeants, et par nombre de dirigeants européens, n’est que le masque de l’impuissance. Derrière cette façade, on enrichit des trafiquants impitoyables (la traite des êtres humains rapporterait désormais plus que le trafic de drogue), on pousse des malheureux à prendre des risques insensés sur des embarcations de fortune; on valide la stratégie de Daech de purification ethnico-religieuse, sans parler de la déstabilisation sans doute volontaire de l’Occident par l’arrivée en masse de populations de culture musulmane, sans même parler des probabilités d’infiltration d’éléments terroristes. Ajoutons que l’on vide les pays du Sud de leurs éléments les plus qualifiés et les plus dynamiques », poursuit le document.

« Avec bonne conscience, les dirigeants européens se livrent à une véritable spoliation de l’avenir de ces pays, tout en imposant à leurs propres peuples de se perdre dans une bien aventureuse «dilution dans l’universel», pour reprendre l’expression d’Aimé Césaire », indiquent-ils.

« Certains secteurs d’activité emploient massivement une main-d’œuvre étrangère, souvent illégale (BTP, restauration …). Mais est-ce à la collectivité d’assumer cette charge pour que ces entreprises emploient à moindres frais? L’immigration a d’ailleurs un coût: poids croissant sur le système de santé, sur la protection sociale, sur la politique de logement, sur les établissements scolaires, sans parler des déséquilibres sociaux, ethniques et culturels qu’elle provoque sur de nombreux territoires », écrivent les auteurs.

Comme solution, le groupe Plessis appelle, entre autres, à établir un contrôle démocratique sur la politique d’immigration, et à inciter au départ les étrangers inactifs. « Réviser en profondeur l’accord de Schengen afin de permettre un contrôle réel de l’immigration irrégulière aux frontières nationales » constitue selon eux une autre priorité.

« Il est de la responsabilité des nations européennes d’aider aussi ces pays (pourvoyeurs d’immigration, ndlr) à trouver la voie d’un développement économique et social qui permettent à leurs populations d’envisager un avenir sur place », concluent-ils.

000000000000000000000000000000000000
Migrants à la frontière germano-autrichienne - Freilassing, près de Salzbourg«Chaos migratoire» : l’analyse sans concession d’un groupe de hauts fonctionnaires
Par Groupe Plessis
FIGAROVOX/TRIBUNE – Le groupe de hauts fonctionnaires Plessis propose des solutions concrètes à la crise des migrants.

La crise migratoire qui se déroule sous nos yeux, pour spectaculaire qu’elle soit, n’est que la manifestation renouvelée de l’incapacité de nos gouvernants à mettre en œuvre et assumer des politiques de maîtrise durable des flux de population qui franchissent nos frontières. Pourtant, il n’y a pas de fatalité en la matière.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s