Ma pensée politique la plus sincère…

Publié: 13 octobre 2015 dans Informations générales

Maxime Tandonnet - Mon blog personnel

Leon_Gambetta[1]Puis-je dire sincèrement le fond de ma pensée politique, sans susciter les huées et les sifflets du public? Je suis exactement dans le même esprit que Léon Gambetta. « Mon bien cher ami, de retour de  Cahors, je traverse Bordeaux avec le projet d’aller me reposer quelques semaines à Saint Sébastien. Je suis de plus en plus triste et accablé avec les plus noirs pressentiments sur l’avenir de la France » (10 mars 1871). Ou bien encore: « … Et puis il me restera à abandonner à eux-mêmes ces aimables énergumènes et à aller attendre l’heure, hélas! trop prochaine, où il faudra réparer leurs fautes peut-être leurs crimes contre la République et la France » (21 janvier 1882). Ce matin, j’entends à la radio que les modalités des « primaires ouvertes » de la droite et du centre seraient remises en cause. Peu importe, rien n’en sortira de bon. Il faut le dire franchement: le grand combat médiatique…

View original post 334 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s