Archives de 14 juillet 2015

Creoleways

Featured imagepar Yves-Léopold MONTHIEUX

« Comme en amour, en politique il trompe qui peut », j’ai souvent repris cet aphorisme qui fut le titre de l’une de mes premières tribunes. Le rapport a un caractère personnel et concerne un homme ou une équipe et un électorat. Mais il est très rare, en démocratie, que la conjonction d’hommes et d’institutions, politiques et judiciaires, nationales et locales, moyennant un usage biaisé de la démocratie, ait permis de donner à un pays une orientation que sa population n’a pas souhaitée. C’est pire lorsque celle-ci a refusé le changement de statut par une réponse clairement exprimée à la question qui lui a été clairement posée. C’est le cas de la Martinique. La méthode du forceps a donc été utilisée, qui a toujours servi et permis la déconstruction méticuleuse du libre-arbitre des Martiniquais. Il n’est pas aisé de reconstituer des cerveaux après que ceux-ci ont été…

Voir l’article original 1 046 mots de plus

Solidarité Ouvrière

Article publié par l’Initiative Communiste-Ouvrière :

Finalement, malgré le non massif de la population grecque à un nouveau plan d’austérité, le gouvernement Syriza a accepté de nouvelles privatisations, une hausse de la TVA et recul de l’âge de la retraite. Et une fois encore, au nom du remboursement de la dette publique, ce sont les classes populaires, les travailleurs, les retraités, les chômeurs qui devront payer, tandis que pas le moindre centime ne sera demander aux riches patrons, armateurs et autres popes.

Que la BCE, les autres Etats de l’Union Européenne et le FMI étranglent la population grecque est une réalité. L’annulation pure et simple de la dette est une exigence minimale.

Voir l’article original 240 mots de plus

histoireetsociete


(interview ABC radio australienne)

Dans sa première interview depuis sa démission plus tôt ce mois-ci, l’ancien ministre des Finances grec Yanis Varoufakis a décrit l’ accord a 86 milliards de sauvetage approuvé par le Premier ministre Alexis Tsipras comme «un nouveau traité de Versailles».

Dans le coup d’état du choix de l’arme utilisée pour faire baisser la démocratie était alors les tanks. Eh bien, cette fois, ce sont les banques.

YANIS Varoufakis:

‘Ceci est la politique de l’humiliation, dit-il a Late Night Live. ‘La troïka a fait en sorte de lui faire manger chaque mot qu’il prononçait dans la critique de la troïka au cours des cinq dernières années. Non seulement pendant ces six mois, nous avons été dans le gouvernement, mais dans les années avant cela.

«Cela n’a rien à voir avec l’économie. Il n’a rien à voir avec la mise de la Grèce sur la voie de la…

Voir l’article original 802 mots de plus

Le Blog de Philippe Waechter

Le document en format pdf estFlashMarches_13_07_2015_FR

L’accord entre la Grèce et la zone Euro pose spontanément quelques questions parmi d’autres

La première est celle de la croissance: A quel moment dans le futur peut on imaginer un retour de la croissance en Grèce?
Ce ne sont pas les quelques mesures sur l’ouverture des magasins le dimanche, la libéralisation des pharmacies, des boulangeries et la réduction des professions protégées qui vont relancer la croissance.
Les objectifs qui ont été dévoilés par Tsipras, jeudi dernier, doivent conduire à une convergence du solde budgétaire primaire vers le niveau de 3.5% du PIB en 2018. Cette mesure n’est pas remise en cause mais sera certainement au cœur des discussions lorsque commenceront les négociations pour le 3ème plan de sauvetage.
En 2014, le relâchement de l’austérité avait permis de retrouver une allure plus robuste sur la croissance et l’emploi. L’incertitude qui a…

Voir l’article original 781 mots de plus

civilwarineurope

imageÀ Évreux et Vernon (Eure), la nuit du lundi 13 au mardi 14 juillet 2015 a été marquée par des violences urbaines. Dans plusieurs quartiers, des voitures ont été brûlées. Des policiers ont également été pris à partie dans les deux villes, essuyant notamment des jets de projectiles (…)

Dans l’agglomération de Rouen (Seine-Maritime), « quelques » voitures ont été brûlées selon nos informations (…)

La nuit précédente, entre le dimanche 12 et le lundi 13 juillet 2015, c’est un collège de Vernon (Eure) qui avait été la cible de dégradations. Vitres brisées, biens dégradés (…)

Source : http://www.normandie-actu.fr/eure-une-nuit-de-violences-urbaines-a-evreux-et-vernon_148167/

Voir l’article original

civilwarineurope

imageLe gouvernement de Kiev a condamné les explosions ayant eu lieu à Lvov, dans l’ouest du pays, en accusant le groupe ultranationaliste, responsable de la fusillade samedi à Moukatchevo, comme l’indique le du ministère de l’Intérieur.

«Le ministère de l’Intérieur a fait le lien entre ces explosions et les événements à Moukatchevo organisés avec l’objectif de déstabiliser la situation dans le pays», ont fait savoir les forces de police. Une explosion s’est produite à Lvov vers 9 heures du matin. Suite à la détonation d’une mine terrestre, un lieutenant de police, qui ouvrait la porte du commissariat, a été blessé. L’agent, touché par des éclats, a été hospitalisé.

Un peu plus tard dans la journée, une autre explosion a retenti dans la ville. Les auteurs de ces attaques ciblaient le commissariat de police de proximité situé dans le quartier de Shevchenkovskyi. «Une explosion a retenti près du commissariat de police…

Voir l’article original 168 mots de plus

civilwarineurope

imageCinq hommes ont été appréhendés alors qu’ils tentaient d’empoisonner un réservoir d’eau aux abords de Pristina, la capitale du Kosovo, écrit mardi 14 juillet le quotidien Kommersant.

Les autorités rapportent que les suspects sont liés à l’État islamique. Mais comment des islamistes se sont-ils retrouvés au Kosovo et pourquoi avaient-ils l’intention de commettre un tel attentat ?

Selon les médias kosovars, trois hommes « agissant de manière suspecte » ont été arrêtés près du réservoir de Badovac, qui alimente la capitale Pristina. Deux autres complices ont été appréhendés par la suite. Les policiers ont trouvé dans leurs voitures des armes, des munitions et des matériaux de propagande de l’EI. Tous les suspects interpellés sont aujourd’hui inculpés pour terrorisme. Plus tôt, une vidéo diffusée par l’EI parlait précisément de l’empoisonnement de l’eau et des produits alimentaires: « Prenez du poison et ajoutez-en dans l’eau et la nourriture. Qu’ils meurent (les ennemis de l’islam) ».

Deux…

Voir l’article original 202 mots de plus

Après des années de négociations, enfin un accord

Une équipe de France 2 revient sur cet accord historique conclu ce mardi 14 juillet à Vienne.

Mis à jour le 14/07/2015 | 20:33 , publié le 14/07/2015 | 20:33

Un accord sur le nucléaire iranien a été trouvé ce mardi 14 juillet à Vienne (Autriche). Cette négociation hors-norme aura duré plus de 10 ans. « C’est un moment historique, on a enfin trouvé un accord qui n’est parfait pour personne, mais c’est ce que nous pouvions faire de mieux. C’est un aboutissement remarquable pour nous tous », a déclaré le ministre des Affaires étrangères iranien, Mahammad Javad Zarif.
Quelques secondes après l’accord à Vienne, Barack Obama, accompagné de son vice-président, annonce le début d’une nouvelle ère : « Cet accord nous donne l’opportunité de prendre une nouvelle direction, nous devons la saisir ».

Des contreparties

L’accord prévoit d’abord une limitation du programme nucléaire iranien avec notamment une réduction drastique du nombre de centrifugeuses, ces tubes métalliques indispensables pour enrichir l’uranium. L’objectif est d’empêcher l’Iran de se doter d’une arme nucléaire. Les contrôles seront aussi renforcés. L’Iran accepte des visites régulières de ses sites nucléaires.
En contrepartie, la communauté internationale s’engage à lever progressivement les sanctions qui pèsent sur l’Iran, à partir de début 2016. Les Israéliens dénoncent sans surprise « une erreur historique ».

SOURCE: http://www.francetvinfo.fr/monde/proche-orient/nucleaire-iranien/nucleaire-iranien-apres-des-annees-de-negociations-enfin-un-accord_998637.html

0000000000000000000000000000000000000000000000

civilwarineurope

imageLe 13 juillet au soir, des échauffourés ont opposé la police et des jeunes qui tiraient des pétards dans le quartier de Pernety dans le XIVè arrondissement. D’autres incidents ont éclaté dans le Vè, le XVè et le XIXè arrondissement.

Ambiance tendue de 13 juillet dans le quartier Pernety (XIVe), derrière la gare Montparnasse. Des jeunes ont tiré des pétards et des mortiers à l’angle de la rue de l’Ouest et Pernety et dans les rues adjacentes.

Les policiers, appelés par les riverains, ont du intervenir. Les jeunes, qui courraient partout, ont alors lancé des cocktails molotovov en direction des fonctionnaires.

Pour finir, ils ont mis le feu à des poubelles en pleine rue.

Les pompiers ont été appelés pour éteindre le sinistre. Une dizaine de voitures de policiers et une trentaine de fonctionnaires en tenue ont été mobilisés. Il n’y a pas eu d’interpellations. D’autres incidents, impliquant des jeunes…

Voir l’article original 16 mots de plus


%d blogueurs aiment cette page :