Archives de 23 juin 2015

civilwarineurope

imageLors des exercices militaires Baltops-2015 et Saber Strike-2015, trois bombardiers stratégiques américains B-52 ont largué des bombes d’entraînement sur des cibles conventionnelles en Lettonie et sur le littoral suédois, annonce mardi le portail DVIDS, proche du Pentagone.

Selon le site, l’opération est destinée à montrer la capacité des Etats-Unis à effectuer des bombardements au moyen d’armes conventionnelles dans cette région. Toutefois, compte tenu du fait que la principale mission des B-52 est d’effectuer des frappes nucléaires, il y a peu de doutes que l’Armée de l’air américaine ne se soit précisément entraînée à l’utilisation d’armes nucléaires dans ces régions.

Les exercices de l’Otan Baltops-2015 et Saber Strike-2015, qui se sont déroulés dans les pays Baltes et dans la région de la mer Baltique du 2 au 19 juin, ont impliqué plus de 6.000 soldats de 13 pays membres de l’Alliance atlantique, des bombardiers stratégiques américains B-52, des avions d’attaque au…

Voir l’article original 13 mots de plus

Maxime Tandonnet - Mon blog personnel

imagesOn a le droit de dire que la tournure prise par la construction européenne est un grave désastre. Le projet européen est un bel idéal, le rapprochement et l’unité des peuples de l’Europe dans un édifice politique puissant, prospère et capable de protéger ses citoyens. Avoir choisi comme pierre angulaire de ce projet une monnaie unique, l’euro, appliquée à des économies totalement différentes et inégales ne pouvait qu’aboutir à la catastrophe grecque qui n’est probablement qu’un commencement d’une débâcle généralisée. Il est scandaleux de traiter l’Allemagne en bouc émissaire comme le faisait ce matin M. Mélenchon sur Europe 1, dans un climat d’antigermanisme à la mode et injuste.  La bêtise, l’aveuglement, l’irresponsabilité, l’idiotie généralisée nous ont conduit là où nous en sommes.  L’Europe est en voie de désintégration. Ouvrons les yeux! Ses peuples recommencent à se haïr tandis que leurs dirigeants ne sont plus capables de prendre la moindre décision, paralysés, impuissants…

Voir l’article original 208 mots de plus

Le Blog de Philippe Waechter

Les propos peuvent être retrouvés ici

I called this summit to put an end to the dangerous uncertainty and to avoid the worst case scenario which means chaotic and uncontrollable Graccident. To do that, I wanted to achieve two things. First, I wanted to inject new dynamism into the negotiations that have been stalled for too long. With the Greek proposal today, I believe that we have taken that step. Second, to make sure that all leaders are on the same political page, that all share the same understanding of the possibilities and limits.

Prime Minister Tsipras has assured us of Greece’s seriousness and willingness to work constructively. As the last hours have shown, we can see all parties fully committed to finding a solution. The new Greek proposals to the three institutions are a positive step forward according to the initial assessment of the institutions. They will be further…

Voir l’article original 39 mots de plus

civilwarineurope

imageA Châteauneuf-sur-Cher, une communauté musulmane radicale vit repliée sur elle-même. A sa tête, un imam rigoriste qui prône la création en France de villages musulmans. Dans la commune, l’inquiétude monte. Et les services de renseignement veillent.

Depuis 2001, cinq familles musulmanes vivent en vase clos à l’Ermitage, un lotissement de pavillons HLM à 500 mètres du centre de Châteauneuf.

Le grand portail s’ouvre et laisse entrer le monospace blanc de l’imam Chifa, celui que tout le monde attend. Des hommes portant djellaba et turban, la barbe longue et les chaussettes remontées, le referment sans tarder. A Châteauneuf-sur-Cher, un village de 1.500 habitants au cœur du Berry, à une trentaine de kilomètres au sud de Bourges, ces allées et venues quotidiennes détonnent.

Derrière le portail, une petite cour donne sur une maison d’un étage. Située en contrebas d’un château du XVe siècle, à deux rues de la basilique Notre-Dame-des-Enfants, elle abrite…

Voir l’article original 73 mots de plus