Archives de 3 juin 2015

Toutes les actualités
0000000000000000000000000000000000000

Olivier Demeulenaere - Regards sur l'économie

L’Empire n’est plus l’hyperpuissance capable d’être le gendarme du monde : faire régner l’ordre et la paix nécessite des moyens financiers qu’il n’a plus et il se heurte aujourd’hui à des puissances qui contestent ce monde unipolaire. Alors il applique de façon cynique et ignoble ce qu’il appelle la full spectrum dominance : une stratégie du chaos permanent, de la destruction, de la ruine et de la misère qui doit lui conserver sa suprématie et ses richesses réservées à une toute petite élite. Tout l’enjeu, pour ce qui reste du monde libre, est de résister à ce « nouveau désordre mondial » en écartant le péril de l’engrenage militaire ultime. OD

empire-chaos

“Une fois de plus, un pays “libéré” par les Occidentaux bascule inéluctablement dans le chaos.” Global Research

Ce pourrait être n’importe lequel de ces pays à feu et à sang où Washington et ses séides d’Europe de l’Ouest et de…

Voir l’article original 1 844 mots de plus

Asean Weaver For Business Blog

‘ingénieur général de 1re classe de l’armement Jacques Cousquer, chargé de la sous-direction Asie-Pacifique à la direction du développement international de la Direction générale de l’armement (France), a souligné que son pays était toujours prête à accompagner le Vietnam dans le processus de modernisation de son armée.

Reçu le 26 mai à Hanoi par le général de division Vo Van Tuan, chef-d’état major général adjoint de l’Armée populaire du Vietnam, Jacques Cousquer a déclaré que de nombreuses entreprises françaises du secteur de la défense souhaitaient coopérer avec des agences du ministère vietnamien de la Défense.

Le général de division Vo Van Tuan a insisté sur les avancées des relations vietnamo-françaises dans la défense, dont l’industrie de la défense. Il a également affirmé que le ministère vietnamien de la Défense favoriserait et soutiendrait la promotion de la coopération dans ce domaine avec la France. -VNA

La France prête à accompagner le…

Voir l’article original 11 mots de plus

Le Haut Parleur

CadenasDès lundi 1er juin, les cadenas accrochés par les amoureux du monde entier seront retirés du pont des Arts à Paris, qui menaçait de s’écrouler. France 2 revient sur cette pratique née en 2008.

Paris va dire adieux aux « cadenas d’amour » du pont des Arts accrochés par des couples du monde entier. Dès lundi 1er juin, les cadenas seront tous retirés. C’était devenu une curiosité, un lieu incontournable pour les touristes visitant la capitale. La décision a été prise après l’effondrement de l’une des barrières. Aujourd’hui, ils sont près d’un million à avoir accroché leur « preuve d’amour ». Résultat, 54 tonnes de métal menacent de faire écouler le pont.

La video ( ici )

Paris restera la « ville des amoureux »

La mairie de Paris a trouvé la parade : des panneaux de Plexiglas seront installés cet automne, mais dès lundi 1er juin, le pont sera fermé durant une semaine pour retirer…

Voir l’article original 50 mots de plus

civilwarineurope

imageLes écoles primaires musulmanes connaissent un succès grandissant aux Pays-Bas. Un succès surprenant quand ont sait que le nombre d’élèves du primaire est en baisse dans le pays.

Au cours des cinq dernières années, le nombre d’élèves dans les écoles primaires musulmanes a ainsi augmenté de plus de 22%. Selon les médias néerlandais, plus de 11.000 enfants étaient inscrits dans les 49 écoles primaires musulmanes que compte le pays. En 2010 ils étaient seulement 9000.

D’après Abdelsadek Maas, directeur d’une école islamique à La Haye, les musulmans se replient sur eux-mêmes en raison du climat actuel qui règne aux Pays-Bas. « Si vous portez le voile, on vous regardera de travers. Dans une école islamique par contre, les enfants peuvent être eux-mêmes ».

Un constat partagé par Yusuf Altuntas d’ISBO, une organisation formée par des écoles musulmanes aux Pays-Bas. D’après lui, les parents musulmans sont de plus en plus nombreux à vouloir…

Voir l’article original 18 mots de plus

civilwarineurope

imageCes dernières semaines ont été bien chargées en actualité concernant le Donbass et l’Ukraine en général. L’état-major de Kiev cherche délibérément à tout faire pour empêcher la Russie et les représentants de l’OSCE de se mêler de ce qui se passe sur le terrain, alors qu’une catastrophe humanitaire s’y déroule et qu’une guerre est faite à tout un peuple. À Lviv, pré-carré de tous ceux qui furent derrière le coup d’Etat du Maïdan, on proteste désormais contre l’appauvrissement de la population. Mais ne l’ont-ils pas cherché ? Dans le Donbass, l’augmentation de l’intensité des attaques sur Gorlovka, Donetsk et Shirokino – Sakhanka, laisse à penser qu’il pourrait s’agir d’une préparation d’offensive généralisée de la part des forces ukrainiennes. Et à Minsk, en Biélorussie, les pourparlers ont été ajournés à une date ultérieure…

Il y a tout juste un an, le 2 juin 2014, un Su-25M ukrainien attaquait en tirant des…

Voir l’article original 958 mots de plus

Creoleways

Featured imagepar Francette ROSAMONT

« La Martinique avance ! » Le trait d’humour du Président de la République lors de son allocution devant les élus en Martinique à l’Atrium, a été diversement apprécié.

Adoubement évident pour le Président de Région et donc joie pour certains, consternation pour d’autres, d’autant que l’édilité régionale a remis le couvert pour une nouvelle évolution institutionnelle… Comme si l’étape de la collectivité territoriale n’était pas un acte important à réussir avant d’aller plus loin. Rappelons juste que cette nouvelle organisation administrative est une innovation pour laquelle quasiment rien n’existe en termes d’organisation, de financement et de gestion. Durant les quatre dernières années, les élus actuels de la Région ne se sont préoccupés que de la mise en ligne des systèmes comptables pour éviter tout bug au premier janvier 2016 pour la réalisation de la paye des agents. Rien sur le financement, rien sur l’organisation, rien sur…

Voir l’article original 187 mots de plus

Creoleways

Featured imageL’écrivain haïtien-québécois Dany Laferrière est devenu le deuxième homme noir admis parmi les membres de la prestigieuse Académie Française. Né le 13 avril 1953 à Port-au-Prince, Windsor Klébert Laferrière occupera le fauteuil numéro deux qui fut celui de Montesquieu puis d’Alexandre Dumas fils (lui aussi écrivain d’origine antillaise). Bref rappel du parcours d’un membre du club très fermé des immortels.

Dany Laferrière a cinq ans quand son père, opposant au dictateur François Duvalier (Papa Doc), est contraint à l’exil. Il ne le reverra jamais vivant. En 1976, sous le régime de Baby Doc, il doit à son tour quitter Port-au-Prince suite à l’assassinat d’un collègue journaliste au «Petit Samedi soir». L’écrivain part alors pour Montréal (Québec), d’où jamais il ne cessera de chanter Haïti dans ses livres. Chez cet auteur prolifique, l’art n’est jamais bradé sur l’autel de la quantité. En témoignent les prix littéraires couronnant les succès…

Voir l’article original 6 688 mots de plus