Archives de 25 mai 2015

Toutes les actualités
000000000000000000000000000000000000000000000

Lettre de cachet signée Louis XV, ordonnant en 1759 l’embastillement de Jean-François Marmontel.

* http://fr.wikipedia.org/wiki/Lettre_de_cachet

—————————–

civilwarineurope

imageLe maire d’une ville de plus de 8000 habitants peut-il disparaître sans laisser de trace, dans l’indifférence générale ? Comme révélé dans notre article un maire UMP veut interdire l’islam : il est interné dans la journée ! , et avec Caroline Alamachère, auteur de l’article Le maire UMP anti-islam interné : goulag et camisole pour tous !, nous avons été les premiers en France à dénoncer la stigmatisation d’un maire pour des idées, puis sa mystérieuse disparition de la vie publique dans le département des Bouches du Rhône.

Pendant plusieurs jours, j’ai multiplié les interventions et les appels téléphoniques dans le « triangle des Bermudes » Venelles-Aix-en-Provence-Marseille. Sans succès. C’est comme si Monsieur Robert Chardon, le courageux maire UMP avait été kidnappé par des extra terrestres ou pire avait été désintégré ! D’autant plus que les comptes facebook et twitter de monsieur Chardon ont été supprimés.

Face à…

Voir l’article original 453 mots de plus

François MUSSEAU (MADRID, de notre correspondant)

25 mai 2015 à 07:27 (Mis à jour : 25 mai 2015 à 09:58)
 Les partisans de Ada Colau à Barcelone le 24 mai 2015
Les partisans de Ada Colau à Barcelone le 24 mai 2015 (Photo Quique Garcia.AFP)
Les élections municipales et régionales dimanche en Espagne ont été marquées par la très forte poussée des listes Podemos et un net recul du Parti populaire au pouvoir.

«L’effet Cameron» n’a pas fonctionné en Espagne. Si, au Royaume-Uni, la bonne conjoncture économique a récemment permis au parti au pouvoir de se maintenir, le chef du gouvernement Mariano Rajoy, qui avait tout misé sur la «lente récupération» et de «bons indicateurs» (croissance à 2,8%, baisse sensible du chômage…), n’a pas récolté les marrons du feu. Certes, le Parti populaire, au pouvoir depuis 2011, est en tête du scrutin, mais il avec 10 points et 2,5 millions de voix en moins par rapport aux dernières élections. Il perd la majorité absolue dans toutes les régions et…

Lire la suite: http://www.liberation.fr/monde/2015/05/25/ada-colau-une-indignee-qui-pourrait-diriger-barcelone_1316098

0000000000000000000000000000000000000000

All news
00000000000000000000000000000000000000000000000000000000000
International

09:24 25.05.2015(mis à jour 10:06 25.05.2015) 
L’Europe doit cesser de soutenir les autorités ukrainiennes suite à la publication du rapport d’Amnesty International révélant que les troupes ukrainiennes sont coupables d’exactions sur des prisonniers, estime une responsable de l’ONG.

« Cela serait désastreux si l’Europe soutenait Kiev tout en ayant connaissance de ces faits. Les médias occidentaux ont longtemps porté leur attention sur les violences commises par les séparatistes prorusses, le contenu du rapport devrait servir d’électrochoc », a indiqué Joanne Mariner, conseillère sur les crises à Amnesty International, dans une interview accordée au journal Libération.

« Il est très peu probable que les exactions des soldats ukrainiens soient commises sans que leurs supérieurs en aient vent. Notre rapport met en lumière que tous les prisonniers tombés aux mains des Ukrainiens que nousavons rencontrés ont laissé une trace à un moment ou un autre dans le système judiciaire: ces détenus ont eu droit à des avocats et ont été présentés à un juge mais dans certains cas, bien plus tard qu’à l’habitude. Et il semble que rien n’a été fait par les gradés de l’armée pour empêcher ces séances de tortures physiques (passages à tabac) et psychologiques (simulacres d’exécution, actions pour empêcher les prisonniers de dormir) et les exécutions sommaires », a-t-elle indiqué.Selon la responsable, « le contrôle des autorités ukrainiennes sur leurs troupes n’est pas aussi fort qu’on peut le penser. Pour combattre les rebelles de l’Est, l’Ukraine a fait appel à ses propres hommes, des militaires, ainsi que des agents paramilitaires, tels que des gardes-frontières ou des services de sécurité ».

Dans son rapport publié mercredi dernier, l’ONG cite un témoignage « particulièrement dur » d’un……

Le lieu du crash et des fragments du Boeing malaisien dans le Donbass. Archive photoUn bloggeur hollandais s’est rendu dans le Donbass pour mener sa propre enquête sur les circonstances de la catastrophe du Boeing malasien survenue en juillet 2014.

Selon Max van der Werff, les photos démontrant une trace de fumée dans le ciel conséquent au lancement présumé d’un missile antiaérien Bouk, qui aurait abattu l’avion, sont des faux.
******

Corse / terrorisme / 24 mai 2015 / Olivier-Jourdan Roulot

Olivier-Jourdan Roulot

Le procès Orsoni en relâche à Aix (we oblige), petit retour dans le passé avec cet article consacré à une vieille connaissance d’Alain Orsoni, que j’ai publié en 2011 à l’occasion de l’anniversaire des dix ans de son assassinat… Son nom ?

François Santoni, dit l’Iguane, ancien patron du FLNC et rival du « bel Alain ».

¶ C’est un peu comme s’il n’avait jamais existé. Ou comme si on avait jeté un voile pudique sur l’histoire : celle mouvementée et troublée d’un chef de guerre qui a longtemps…

LIRE la suite: https://medium.com/@oroulot/on-l-appelait-l-iguane-a75dd773b5ee

0000000000000000000000000000000000000000000000000

Combattant de l'Etat islamiqueLes islamistes ont accusé leurs victimes de « liens avec le gouvernement de Damas ».

Les djihadistes de l’Etat islamique ont exécuté environ 400 civils dans la ville syrienne de Palmyre, rapportent dimanche les médias syriens.

Selon la télévision nationale syrienne, les victimes, parmi lesquelles figure beaucoup de femmes et d’enfants, avaient été accusées de « liens avec le gouvernement de Damas ».

Plus tôt dans la semaine, l’Etat islamique s’est emparé de la totalité de Palmyre, qui abrite une cité antique classée au patrimoine mondial de l’Unesco.

———————————

00000000000000000000

Andrzej DudaLe président sortant n’a recueilli que 48% des scrutins.

Le conservateur Andrzej Duda, 43 ans, a remporté le second tour de l’élection présidentielle polonaise avec 52% des votes, selon les résultats des sondages réalisés à la sortie des urnes dimanche soir.

Il battrait ainsi le président sortant Bronislaw Komorowski, 62 ans, qui a obtenu 48% des suffrages avant de reconnaître sa défaite. Le taux de participation au scrutin s’est élevé à 56,1%.

Lire la suite: http://fr.sputniknews.com/international/20150525/1016238431.html#ixzz3b8eFu3dH

°°°°°°

000000000000000000000000000000000000000