Archives de 17 mai 2015

Le témoignage qui dynamite l’affaire Kerviel

kerviel-a-sa-sortie-de-prison-avec-son-avocat-david-koubbi_5036842Jérôme Kerviel et son avocat David Koubbi le 8 septembre 2014.Reuters/Philippe Wojazer

Selon Mediapart, la commandante de police chargée de l’affaire Kerviel à la brigade financière a témoigné à visage découvert, faisant basculer le dossier vers un « scandale Société Générale ».Les nouvelles révélations de Médiapart sur l’affaire Kerviel sont une bombe. Il n’y a pas d’autres mots. Selon le site d’information en ligne, la commandante de police de la brigade financière au coeur du dossier, celle qui a mené toutes les investigations depuis 2008, a été convoquée le 9 avril dans le bureau du juge d’instruction Roger Le Loire. Le témoignage qu’elle a livré à visage découvert est accablant pour la Société Générale et l’appareil judiciaire.

En 2008, lorsque l’enquêtrice de la brigade financière boucle son enquête et rédige son procès-verbal de synthèse, elle est convaincue de la culpabilité de Jérôme Kerviel. Elle n’a alors aucune raison de douter de la fiabilité des témoins, ni des documents que la banque a bien voulu lui fournir. C’est plus tard, bien plus tard, raconte Mediapart, lorsqu’elle sera saisie des plaintes déposées cette fois par Jérôme Kerviel contre la Société Générale, qu’elle aura accès à des éléments supplémentaires et de nouveaux témoignages, que le doute, lentement, s’immisce dans son esprit.

Les certitudes de l’enquêtrice vacillent

Le site d’information en ligne raconte comment, au fil des mois, les certitudes de cette enquêtrice pourtant chevronnée vont vaciller. Comment elle a eu « le sentiment d’avoir été instrumentalisée par la Société Générale », la manière dont la banque lui a « dirigé tous les témoins », le manque d’effectifs qui l’ont empêchée d’exploiter tous les scellés. Toujours selon Mediapart, l’enquêtrice relate au juge les témoignages qu’elle a reccueillis laissant entendre que la banque connaissait les agissement de Jérôme Kerviel. Enfin, elle évoque, détails à l’appui, l’attitude du parquet qui a tout fait pour enterrer l’affaire

Lorsqu’on termine, stupéfait, la lecture de l’article de Médiapart, les images il y a un an de l’ancien trader au poste frontière de Menton reviennent brutalement à l’esprit. Souvenez-vous, quelques heures avant son interpellation par les policiers de Menton (à lire le récit exclusif des 100 jours de de prison), lorsque Jérôme Kerviel passe la frontière à Vintimille sous une nuée de caméras de télévision, il interpelle François Hollande. Il lui demande alors, non pas une grâce présidentielle comme certains ont bien voulu le dire, mais l’anonymat des personnes prêtes à témoigner. A ce moment, il sait que ces témoins s’ils étaient entendus et protégés feraient tomber l’accusation. Que l’affaire Kerviel se transformerait instantanément en affaire Société Générale. Une enquête fouillée de Médiapart – déjà !- ne venait-elle pas de révéler des dysfonctionnements graves dans son dossier ?

On ose imaginer, les années de doutes, d’angoisses, de cauchemars, de culpabilité aussi qui ont dû broyer la vie de cette femme avant qu’elle ne se décide à briser le mur du silence. En sortant du pôle financier, il y a quelques semaines, cette femme a rejoint le cercle restreint des lanceurs d’alerte. Une espèce encore insuffisamment protégée dont on ne saluera jamais assez le courage.

Read more at http://www.lexpress.fr/actualite/societe/justice/le-temoignage-qui-dynamite-l-affaire-kerviel_1680210.html#xtor=CS3-5076#dvMQ0mA8EgQ45tHU.99

0000000000000000000000000000000000000000

uhttps://assets.okazjum.pl/uploads/uploads/contractor/logo/11/s3_logo_auchan_siec-handlowa.jpg

Vers un rapprochement de Système U avec Auchan

***

————————————————————————————-

Vers un rapprochement de Système U avec AuchanCrédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le projet de rapprochement Auchan-Système U avance.

D’après les informations du ‘Figaro’, il a été soumis à la Commission européenne le 10 mars dernier et va être transmis prochainement à l’Autorité de la concurrence. Pour les numéros cinq et six de la distribution en France, ce projet va « bien au-delà de la coopération à l’achat et du projet d’échange d’enseignes évoqué fin janvier ». Ainsi, « s’il ne peut être considéré comme une fusion, il se concrétiserait bien par la création du numéro deux français de la distribution, juste derrière Carrefour et devant Leclerc », croit savoir le quotidien.

Les 70 Hyper U passeraient sous pavillon Auchan et les 247 Simply Market du groupe nordiste deviendraient des franchises sous enseigne Super U. Enfin, les deux groupes créeraient une centrale d’achat commune, allant ainsi plus loin que le rapprochement effectué en septembre pour gérer leurs opérations d’achat des grandes marques internationales et nationales.

Claire Lemaitre — ©2015, Boursier.com

LIRE l’article: http://www.boursier.com/actualites/economie/vers-un-rapprochement-de-systeme-u-avec-auchan-27978.html?rss

et aussi:

Auchan-Super U. Le mariage se préciseLe Télégramme

000000000000000000000000

https://i1.wp.com/en.protothema.gr/wp-content/uploads/2015/04/MIGRANTS.jpg

******
Rien de plus facile!

civilwarineurope

imageD’après le conseiller du gouvernement libyen, des terroristes se cachaient au milieu des réfugiés venus de Libye qui essaient d’atteindre la côte italienne. Les opérations des contrebandiers sont contrôlées par Daesh qui encaisse la moitié de leurs bénéfices et envoie ses combattants en Europe dans ces bateaux.

Cette tactique a un succès croissant car on ne peut pas distinguer les terroristes des vrais réfugiés. «L’Etat islamique utilise les bateaux pour les combattants qu’il veut envoyer en Europe car la police européenne ne sait pas qui est un membre de Daesh et qui est un réfugié normal», a averti Abdul Basit Haroun.

Alors que les experts confirment qu’il est très difficile de vérifier l’exactitude de ces allégations, le conseiller se base sur les conversations qu’il a eues avec des trafiquants dans les régions d’Afrique du Nord contrôlées par les terroristes. De plus, les gouvernements italien et égyptien ont déjà averti qu’il…

Voir l’article original 311 mots de plus

Le maire UMP de Levallois-Perret Patrick Balkany le 7 mai 2015.

DF | Dissidence Française

JEOm02n

Le site lagauchematuer.fr a relevé que, du 1er janvier au 15 février, 45 églises ont été visitées par des infidèles indélicats. Une par jour. Cela va du tabernacle vandalisé à l’église incendiée, en passant par des tags démoniaques défigurant chœur et autel. Le site propose « un panorama de cette christianophobie ordinaire ».

Mais il y a pire statistique encore. Sur un autre site spécialisé dans l’observation des actes de christianophobie, dirigé par Daniel Hamiche (www.christianophobie.fr), sont répertoriés l’ensemble des actes commis contre des églises, des lieux de culte, de dévotion, des écoles et des sites Internet chrétiens en France. La synthèse mensuelle de ces actes est tout simplement ahurissante ! Et totalement ignorée du gouvernement et de ses complices les médias. Pendant les quatre premiers mois de l’année, ce sont 170 actes qui ont été relevés par cet observatoire, dont 104 concernent des églises ! Une interruption de…

Voir l’article original 380 mots de plus

Les moutons sont « programmés »…pour la tonte!

Olivier Demeulenaere - Regards sur l'économie

Voir l’article original

Huit marins de la société de transport maritime, en redressement judiciaire, comparaîtront le 10 juin pour divers trafics.

Un navire de la SNCM dans le porte de Porto Vecchio, en Corse du sud, le 11 mai 2015.
Un navire de la SNCM dans le porte de Porto Vecchio, en Corse du sud, le 11 mai 2015. ( MAXPPP)

La SNCM n’avait pas besoin de ça. L’avenir de la compagnie, en redressement judiciaire, est plus qu’incertain et quelque 1 500 salariés attendent une offre de rachat solide. Mais le 10 juin s’ouvre le procès de huit d’entre eux, au tribunal correctionnel de Marseille (Bouches-du-Rhône). Ils sont soupçonnés d’avoir participé à un vaste trafic de drogues et d’armes entre la Corse et le continent, explique Le Parisien, dimanche 17 mai.

Les documents consultés par le journal « détaillent une organisation quasi mafieuse »« Une quarantaine de kilos de drogue, de toute nature, auraient ainsi transité par cette filière, à l’abri des cabines des marins mis en cause », écrit le quotidien, dans un autre article consacré à l’enquête. Il s’agit principalement de cocaïne et de résine de cannabis. « On laissait tous nos cabines ouvertes », témoigne un des prévenus, qui reconnaît avoir tiré des avantages de ces services rendus.

Un syndicaliste au cœur de l’enquête

Des dizaines d’armes auraient également fait la traversée dans des véhicules stationnés dans les cales des navires de la SNCM : armes de poing, fusils à lunette, kalachnikov, lance-roquettes, grenades, explosifs et munitions. « Les marins utilisent leurs connaissances des installations portuaires pour se jouer des douanes et des forces de police », explique Le Parisien. Ainsi, des passagers clandestins ont pu passer de l’île au continent, ou du continent à l’île, sans être vus.

Un homme semble avoir été le maillon central de l’organisation. Camille Abboche, 46 ans, secrétaire général adjoint du syndicat CFTC, est incarcéré depuis deux ans, soupçonné d’avoir entraîné des marins « fragiles », qui « rencontraient de sérieux problèmes financiers », dans cette affaire. Parmi eux toutefois, au moins six affichaient déjà des condamnations, dont un pour trafic de stupéfiants.

L’avocat de Camille Abboche assure qu’il n’est pas un « voyou au sens strict », mais un homme « fasciné par ce milieu interlope des armes et de ces types que se promènent avec plein d’argent dans les poches ». Fasciné au point de se risquer, avec d’autres marins, à tremper dans les affaires d’un milieu corse aux noms bien connus : Francis Mariani, Ange-Toussaint Federici, et le gang de la Brise de mer. Et d’être également mis en cause dans un projet d’assassinat avorté.

source: http://www.francetvinfo.fr/economie/entreprises/conflit-a-la-sncm/cocaine-kalachnikov-et-marins-complices-des-bateaux-de-la-sncm-au-service-du-banditisme_908243.html

0000000000000000000000000000000

https://i2.wp.com/institutfrancais-ifac.com/wp-content/uploads/2012/04/GUATEMALA.gif

Des milliers de manifestants sont descendus dans les rues de la capitale du Guatemala, samedi, pour dénoncer la corruption du gouvernement et réclamer l’emprisonnement des coupables, ainsi que la démission du président Otto Perez Molina.

La marche avait été organisée sur les réseaux sociaux sans tête dirigeante, bien que le mouvement ait reçu l’appui de plusieurs intervenants des secteurs financier, religieux et de l’éducation, notamment.

GUATEMALA

L’homme d’affaires Geovanni Vasquez a indiqué qu’il s’était joint aux manifestants parce qu’il se sent «indigné» par la corruption des représentants du gouvernement.

L’administration de M. Molina a été ébranlée par un nouveau scandale, récemment. Les procureurs avancent que certaines personnes auraient versé des millions de dollars en pots-de-vin à certains fonctionnaires pour éviter de débourser les frais de douane liés à des importations.

LIRE: http://quebec.huffingtonpost.ca/2015/05/16/guatemala-manif-demission-president_n_7299248.html

00000000000000000000000000000000000

Nicolás Maduro, presidente de VenezuelaEl presidente de Venezuela, Nicolás Maduro, declaró este sábado que tiene pruebas de que la oposición financia a grupos delincuentes para aumentar la violencia en el país, señala el portal Noticias24.

 « Tengopruebas (…) de laarticulación delíderes principales de laderechaextremavenezolana, de laderechaextrema deColombia con bandascriminales a lascuales lespagan condrogas ydólares (…) para quesalgan amatargenteseleccionadaporellos ycrearunasituación decaos enelpaís »,dijocitadoporelportal.Según el mandatario, la extrema derecha ha importado la violencia criminal de la vecina Colombia.

El pasado de 12 de febrero Maduro anunció al mundo que su Gobierno había logrado frustrar un plan de golpe de estado para derrocarlo.

El mandatario detalló que el complot sería ejecutado por varios políticos opositores y oficiales de la Fuerza Aérea Venezolana, algunos de ellos detenidos desde el año pasado, y que estaba financiado por funcionarios de EEUU.

*******************

Französischer Admiral zu Mistral-Affäre: Versenkung wäre die beste Lösung

Hubschrauberträger vom Typ „Mistral“
© AFP 2015/ Jean-Sebastien Evrard
12:05 17.05.2015(aktualisiert 12:11 17.05.2015) Zum Kurzlink
Streit um Mistral-Kriegsschiffe (2015) (25)
40528103

Die französischen Seestreitkräfte brauchen laut Admidral Bernard Rogel, Stabschef der Seekriegsflotte Frankreichs, die in Russland gebauten Mistral-Schiffe nicht.

Wie die „Le Monde“ unter Berufung auf Rogel schreibt, müssten die Schiffe lieber versenkt werden.

„Verteidigungsexperten schlagen einfach vor, die genannten Schiffe zu zerstören. Diese für die Werft-Angestellten schmerzvolle Entscheidung wäre am wenigsten teuer: rund 20 Millionen Euro“, schreibt die Zeitung.

Der Vertrag über die Lieferung von zwei Hubschrauberträgern der Mistral-Klasse war im Jahr 2011 von der Französischen Korporation DCNS/STX und vom russischen Unternehmen Rosoboronexport geschlossen worden. Die französische Seite hätte das erste der Schiffe, „Wladiwostok“, im November vorigen Jahres an Russland übergeben sollen. Als Termin war  der 14. November vorigen Jahres angesetzt. Aber die Auslieferung erfolgte nicht. Nun erwartet Russland von Frankreich die Übergabe der Schiffe oder die Rückzahlung des Geldes.

Laut früheren Berichten hat Frankreich der russischen Seite Vorschläge zur Aufhebung des Mistral-Vertrages unterbreitet. Es geht dabei um die Rückerstattung von rund 785 Millionen Euro an Russland, und zwar dann, wenn die russische Regierung eine schriftliche Genehmigung für einen vorbehaltlosen Verkauf der Schiffe an eine beliebige dritte Seite erteilt hat.Die Zeitung „Want China Times“ berichtet unter Berufung auf die chinesische Ausgabe „Duowei News“, dass Frankreich die genannten Kriegsschiffe nach China verkaufen könnte. Als potentielle Käufer werden auch Brasilien, Kanada, Ägypten und Indien genannt.

000000000000000000000000000000000000000000000

Un Mistral à Saint-Nazaire

La Marine française n’a pas besoin des BPC Mistral construits pour Moscou, a déclaré le chef d’état-major de la Marine Bernard Rogel cité par le quotidien Le Monde.

Selon le journal, les militaires français estiment que les navires doivent être sabordés en mer. Une telle solution du problème, sans doute douloureuse pour les employés des chatiers navals, est toutefois la moins onéreuse: les travaux de démantèlement coûteraient environ 20 millions d’euros.

****

000000000000000000000000000000
Toutes les actualités
00000000000000000000000000000000000000000

%d blogueurs aiment cette page :