Archives de 16 mai 2015

Monsieur l’Amiral Bernard Rogel
Chef d’Etat-Major de la Marine
2, rue Royale
75008 – Paris

Monsieur l’Amiral,

Voici des années que je vois les commandants de navires de guerre français jouer les boys scouts en Méditerranée en secourant des migrants clandestins en difficulté et en les ramenant dans un port italien, d’où ils repartent rapidement vers des pays situés plus au Nord, dont, en particulier, la France. Bien entendu, les journalistes rapportent ces sauvetages avec tout l’esprit de « solidarité et de partage » en vogue à notre époque. Ils sont ainsi dans le rôle qu’on leur a inculqué dans leurs écoles de journalisme dont , si je me souviens bien , 90% des étudiants votaient Mélenchon à la Présidentielle de 2012 . Mais je trouve que nos marins se prêtent avec un peu trop de bonne grâce à ces figures imposées de la pensée unique. La plupart des officiers supérieurs qui commandent ces bâtiments semblent en effet tout contents de « passer à la télé », qui plus est dans la position valorisante de celui qui vient de faire sa bonne action.

J’entends bien que la déontologie des gens de mer oblige à porter secours à des êtres humains en danger. Mais je pense aussi que la Marine Nationale est d’abord faite pour défendre l’intérêt de la France. Et cet intérêt n‘est pas de favoriser une immigration dont le pays ne peut plus et ne veut plus.

Alors, ne serait-il pas préférable de ramener ces migrants à leur point de départ, ce qui aurait pour effet d’assécher immédiatement un trafic qui n’aurait plus d’intérêt ? Certes, il est probable que les pays de départ n’autoriseraient pas les navires européens à débarquer ces pauvres gens dans leurs ports, mais au moins la charge de la culpabilité en serait inversée. Et si ce refus est effectif, ne pourrait-on au moins  laisser les migrants à la limite des eaux territoriales de ces États, dans des embarcations sommaires leur permettant de regagner la côte de départ par leurs propres moyens, ou les débarquer dans un endroit d’où ils ne pourraient pas gagner l’Europe ?

Je comprends que votre fonction vous interdise de répondre à l’aspect politique, voire polémique, de ma lettre. Mais peut-être pourriez vous répondre aux questions techniques qu’elle implique, c’est-à-dire à la faisabilité matérielle et juridique de ce que j’évoque.

Vous remerciant à l’avance de l’attention que vous porterez à cette lettre, je vous prie d’agréer, Monsieur l’Amiral, l’expression de ma haute considération.

Eric Lhullier                                                                                                    
Ingénieur Général de l’Armement ( 2ème Section )
6 mai 2015

Ce contenu a été publié dans Défense et Sécurité par Marc Le Stahler,

000000000000000000000000000000000000000000

PHBILG

L’ouvrage

Philippe Bilger a passé quarante ans dans la magistrature. Au cours de sa carrière, il a requis dans des affaires qui ont marqué la justice : il a notamment représenté l’accusation aux procès de François Besse, de Bob Denard, de Maxime Brunerie, d’Émile Louis, d’Hélène Castel ou du gang des barbares de Youssouf Fofana.

Sous la forme d’un abécédaire intime et original, cette éminente personnalité du monde judiciaire et de la société civile sort des sentiers battus de l’autobiographie et se raconte sans faux-semblants. Il revient sur sa jeunesse, ses convictions et ses engagements, ses failles et ses combats. D’Abandon à Twitter, de Charlie Hebdo à Michel Houellebecq, de Connard à Vanité, de Divorce à Religion, d’Hugo Lloris à Sarkozy, de Meryl Street à Sexe, il aborde les 105 entrées sans langue de bois, ose les sujets qui fâchent et prend position sur les grands débats de notre temps. Sa plume incisive n’épargne personne, à commencer par lui-même, et révèle un homme sensible, complexe et passionné.

Ce livre dévoile les lumières et les ombres du magistrat qu’il a été, du citoyen, de l’intellectuel, de l’homme qu’il est et qu’il aurait rêvé d’être.

***************

Le Point – Publié le 09/05/2015 à 10:45 – Modifié le 09/05/2015 à 16:55

L’ancien avocat général publie un abécédaire aux accents d’autoportrait. Il tord le cou aux fausses valeurs et au conformisme.

Par

Sa voix métallique et son phrasé un peu traînant ont rythmé quelques-uns des plus célèbres procès de ces dernières décennies. Lorsqu’il requérait contre François Besse, Bob Denard, Émile Louis ou le gang des barbares, Philippe Bilger, avocat général à la cour d’assises de Paris, ne faisait pas dans le sentiment. Ce n’était d’ailleurs pas ce qu’on lui demandait et cela tombait bien : « Je dois m’avouer que j’ai toujours été plus à l’aise avec l’esprit qu’avec le coeur », confesse-t-il page 49 de son abécédaire titré Ordre et désordres.

En une centaine d’entrées, il esquisse un autoportrait très éloigné du personnage que les prétoires et les médias nous brossaient. Bilger aime Brassens, la Callas, Onfray, Michel Platini, Rudolf Noureev, Jean-Jacques Goldman, Le Suicide français d’Éric Zemmour, Paul Valéry, Meryl Streep et Michel Houellebecq.

Galerie de portraits savoureuse

Au rang de ses aversions, Claire Chazal, risible et piètre intervieweuse : « On la devine empêtrée dans ses relations mondaines en amont dont elle n’arrive pas à se défaire lors des entretiens. » Plus loin : « Être mauvaise ne devrait jamais représenter un plus. Ce n’est pas un péché mortel, mais ça devrait au moins être une incitation à la discrétion. » Valérie Trierweiler, « à l’évidence, elle aurait préféré rester à l’Élysée, car elle se prenait pour plus qu’elle n’était : une sorte de président de la République. » Mais également Bernard-Henri Lévy : « Je ne l’ai jamais entendu défendre, avec son aura et son emprise, la liberté d’expression d’un adversaire. »

Sa galerie de portraits d’avocats est savoureuse. Éric Dupond-Moretti, « un panzer avec des finesses de dentellière », le « misérable » Francis Szpiner, Thierry Lévy, son « ami ». Tout fait farine à son moulin, les hommes, les femmes, la fidélité, le divorce, les travers de l’époque et les tutus de la société.

Philippe Bilger trempe sa plume dans l’encrier de la réflexion et de la raison. Ses phrases ne sont dictées ni par la dictature de l’émotion ni par la vague du conformisme. L’auteur ne cherche pas à plaire et c’est pour cela qu’il convainc…
Ordre et désordres de Philippe Bilger (Le Passeur Éditeur), 228 pages, 18 euros.

Philippe Bilger, avocat général à la cour d'assises de Paris, publie "Ordre et désordres".
Philippe Bilger, avocat général à la cour d’assises de Paris, publie « Ordre et désordres ». © MARTIN BUREAU / AFP

http://www.lepoint.fr/livres/philippe-bilger-passe-a-table-09-05-2015-1927320_37.php

0000000000000000000000000000000000000000

Maxime Tandonnet - Mon blog personnel

Bundesarchiv_Bild_183-R69173,_Münchener_Abkommen,_StaatschefsL’image des accords de Munich a été hélas bien souvent galvaudée, utilisée à tort et à travers pour justifier n’importe quelle guerre. Le 29 et le 30 septembre 1938, le Français Daladier, le britannique Chamberlain, sous l’influence du dictateur italien Mussolini, abandonnaient la Tchécoslovaquie au Füher allemand Adolf Hitler en pensant ainsi sauver la paix. La nouvelle était accueillie dans un délire d’enthousiasme par la foule parisienne, la presse dans sa majorité et la quasi totalité des la classe politique, à l’exception de quelques individualités, et il faut bien le dire, du parti communiste.  Aujourd’hui, l’esprit de Munich poussé à son paroxysme, règne sur le monde occidental. Dans l’indifférence générale, l’Etat islamique Daesh est en train de mettre le Moyen-Orient à feu et à sang. Il extermine les populations civiles, en particulier la minorité chrétienne d’Orient, massacre, torture, réduit en esclavage, détruit les Etats et les frontières, menace de porter…

Voir l’article original 203 mots de plus

Lors du Conseil de Défense du 29 avril, François Hollande a soi-disant consenti une rallonge budgétaire de 3,8 milliards d’euros pour le ministère de la défense et « pérennisé » l’opération Sentinelle.

18 mois à peine après le vote de la Loi de Programmation Militaire 2014-2019 (LPM), Hollande, la tête dans le guidon, revient sur ses décisions au nom de la « sécurité des Français ». La réalité c’est que le ministère de la défense, le plus lourdement touché par les politiques d’austérité, ne parvient pas à joindre les deux bouts, même en bradant les biens de l’État (immobilier, industrie de défense et partenariat public-privé) comme le fait Valls.

Cette augmentation, ou plutôt cette « réduction de la baisse », des dépenses de la défense va se faire, non pas en s’attaquant à l’inutile budget de la dette au profit de financiers rapaces, mais au détriment d’autres ministères, du logement ou de la sécurité sociale.

Cela illustre le fait que Hollande et son gouvernement naviguent à vue, inféodés qu’ils sont à Bruxelles et à Berlin dont ils suivent les diktats « austéritaires ». Ils déshabillent Pierre pour habiller Paul au détriment de l’intérêt de la Nation et de ses citoyens.

Par ailleurs l’opération Sentinelle (7000 militaires déployés sur le territoire de manière permanente) est coûteuse et inefficace pour lutter contre le terrorisme, soit plus de 400 millions d’euros qu’il aurait été bien plus indiqué de dépenser autrement. C’est même une décision anti-démocratique. La présence permanente de militaires en armes dans les rues est contraire aux prérogatives des armées et pourrait devenir une mauvaise habitude, d’autant que cela s’ajoute à des dispositions anti-terroristes liberticides calquées sur le modèle étasunien du Patriotic Act.

François Hollande aurait été bien plus avisé de suspendre son aventurisme guerrier court-termiste en arrêtant certaines opérations extérieures déshonorantes, dispendieuses des ressources de l’État et causes de dangers pour la Nation.

Le rôle d’un véritable chef de l’État est de définir une stratégie adaptée au statut de cinquième puissance mondiale qu’est la France, ensuite de trouver les moyens pour mener la politique qu’il a définie. François Hollande, lui, gouverne la France comme un comptable sans vision stratégique et poursuit l’œuvre de Nicolas Sarkozy en bradant les intérêts géostratégiques de la France à ses suzerains – étasuniens pour les armées et allemands pour l’économie.

Djordje Kuzmanovic
Article tiré du Parti de Gauche  le 16 mai 2015

http://fdg-info13.com/2015/05/16/budget-defense-une-politique-irresponsable/

000000000000000000000000000000000000

Toutes les actualités
0000000000000000000000000000000000000000000000000

World Vision

Le pasteur Paul-Joseph Mukungubila.
Le pasteur Paul-Joseph Mukungubila. © Facebook/Ministère de la restauration à partir de l’Afrique noire

Le tribunal de Johannesburg a décidé vendredi d’abandonner les poursuites engagées contre le pasteur Paul-Joseph Mukungubila, qui était accusé d’avoir fomenté les attaques du 30 décembre 2013 à Kinshasa, pour « insuffisance des preuves ».

Une année après des poursuites engagées contre lui en Afrique du Sud, le pasteur Paul-Joseph Mukungubila est libre. À en croire celui qui a été soupçonné d’être le commanditaire des attaques du 30 décembre 2013 contre plusieurs lieux stratégiques de Kinshasa, Kolwezi et Kindu, la justice sud-africaine a abandonné vendredi 15 mai l’instruction de l’affaire pour « insuffisance des preuves ».

« Kinshasa n’a pas pu apporter des preuves suffisantes pour démontrer ma culpabilité dans cette affaire », a affirmé à Jeune Afrique le pasteur Paul-Joseph Mukungubila, « prophète de l’éternel » du Ministère de la restauration à partir de l’Afrique noire (son culte).

Mukungubila demande la libération…

Voir l’article original 99 mots de plus

World Vision

Le président palestinien Mahmoud Abbas a été qualifié par le pape d' »ange de paix ». François s’exprimait lors d’une rencontre entre les deux hommes samedi au Vatican, à la veille de la canonisation de deux religieuses palestiniennes.

L’audience privée, durant laquelle M. Abbas et le pape François ont échangé des cadeaux dans une atmosphère chaleureuse, a duré une vingtaine de minutes.

Le président Abbas doit assister dimanche matin à la canonisation de Mariam Bawardi (1846-1878), fondatrice à Bethléem du premier couvent carmélite de Palestine, et de Marie-Alphonsine Ghattas (1843-1927), à l’origine de la congrégation du Très Saint Rosaire de Jérusalem.

Deux autres religieuses, une Française, Jeanne Emilie de Villeneuve (1811-1854), et une Italienne, Maria Cristina dell’Immacolata (1856-1906), doivent être canonisées par François dimanche matin, lors d’une célébration sur la place Saint-Pierre.

Accord sur les droits de l’Eglise
Un accord, portant sur les droits de l’Eglise catholique dans les territoires, en négociations…

Voir l’article original 202 mots de plus

Allain Jules

morsi

Ils n’ont pas perdu du temps. La zone est bien choisie, celle où ils sont les plus actifs. La guerre justice contre islamiste ne fait que commencer et la violence ira crescendo.

Voir l’article original 91 mots de plus

civilwarineurope

imageL’Europe se protège une peu plus de l’arrivée de migrants fuyant guerre et pauvreté. La Bulgarie, après avoir érigé 33 kilomètres de barbelés à sa frontière avec la Turquie, décide aujourd’hui d’aller plus loin. Elle prolonge cette barrière de 160 kilomètres, reconstituant ainsi l’une des anciennes frontières la mieux gardée d’Europe sous le régime communiste.

Source : http://www.turquie-news.com/rubriques/europe/28749-la-bulgarie-verrouille-sa.html

Voir l’article original

le monde à l'ENVERS

FILE - In this May 8, 2014 file photo, Egypt's ousted Islamist President Mohammed Morsi sits in a defendant cage in the Police Academy courthouse in Cairo, Egypt. An Egyptian court sentenced former President Mohammed Morsi to death, Saturday, May 16, 2015,   for passing state secrets. (AP Photo/Tarek el-Gabbas, File) Mohammed Morsi

Le couperet vient de tomber. La sanction est lourde de conséquence. Mais, sera-t-elle appliquée un jour ? En effet, l’ex-président égyptien Mohammed Morsi vient d’être condamné à mort.

Voir l’article original 93 mots de plus

Strategika 51

Étant en convalescence, j’ai eu à subir le flux itératif et formaté des médias mainstream et c’est à ce moment que je tombe sur une information délirante concernant une supposée exécution du ministre nord-coréen de La Défense.

D’après les médias mainstream, Hyol Yong Chol, ministre nord-coréen et l’un des faucons du régime de Pyongyang, aurait été exécuté le 30 avril 2015 par un obus de canon antiaérien pour « Haute Trahison ». L’information a subi une légère modification puisque initialement certains médias ont évoqué une exécution au missile antiaérien…un peu mieux ou pire qu’une exécution au mortier (comme cela fut évoqué lors d’un canular précédant)

Pour épicer un peu l’histoire, l’on apprend que ce pauvre ministre aurait été mis à mort pour s’être assoupi lors d’un discours ou encore d’avoir répondu à Kim Jung Un…Dans le genre hilare, ils pouvaient nettement mieux faire.

Les journalistes qui répètent de telles inepties n’ont probablement…

Voir l’article original 381 mots de plus

Del acontecer portuario

Juan Carlos Díaz Lorenzo

La naviera italiana Grandi Navi Veloci (GNV) establecerá a partir del 11 de junio próximo una línea regular entre Séte (Francia) y Melilla. Será cubierta por el ferry “Fantastic”, que hará una rotación semanal durante la Operación Paso del Estrecho 2015. Según cálculos del sector, se estima que pueda mover alrededor de 25.000 pasajeros, que evitarán el paso por territorio peninsular para llegar a Marruecos.

El buque de GNV es un “cruise ferry” de 189 m de eslora con capacidad para 2.033 pasajeros y 760 vehículos. El viaje tiene una duración de 28 horas, en un ambiente de gran comodidad. Si la demanda sube, la naviera italiana está en disposición de hacer una segunda rotación. Con esta noticia, el puerto de Melilla trata de recuperar la pérdida de pasajeros, que ha descendido un 15 % en los cuatro primeros meses de este año.

fantastic_melillaEl ferry « Fantastic »…

Voir l’article original 10 mots de plus

jacqueshenry

Capture d’écran 2015-05-13 à 19.51.23

Les hommes d’Etat et autres politiciens français ont toujours apprécié les frasques, les froufrous et les jupons. Il fut un temps où ils allaient aux putes mais c’est vulgaire, c’est trop déèssequesque. Chichi s’offrait des parties fines avec des call-girls à Ginza lors de ses déplacements en tant qu’amateur officiel de sumo. Valéry fantasmait au sujet de Lady Di mais il est plus seyant d’avoir une maîtresse attitrée comme les rois de France en eurent des multitudes, toutes aussi intrigantes les unes que les autres.

Valérie, l’ex bafouée de Tonton Hollande, n’en peut plus de cracher son venin. Je cite les meilleurs passages d’une dépêche de l’agence ATS (13.05.2015 11h11 avec capture d’écran en début de billet) rapportant les propos de Valérie, l’auteur de « Merci pour ce moment » :

Cela dépasse leurs enfants. Tous les deux partagent un goût immodéré pour la politique. Le pouvoir est leur raison de vivre, leur…

Voir l’article original 207 mots de plus

Creoleways

Featured image

En avril 2009, Raphaël Confiant dénonçait sur son site, Montray Kréyol, le succulent sursalaire des fonctionnaires des DOM-ROM-TOM. Aux Antilles, beaucoup de nationalistes, qui dénoncent l’assistanat de la France et affirment lutter contre les inégalités, empochent nawflaw cette prime coloniale (qui profite, avouons-le, à tout le monde, de manière directe ou indirecte). Or pour que perdurent ces « 40% », ne faut-il pas que l’Etat français continue à les payer ? Cette condamnation d’un certain compère-lapinisme, avait valu une sacrée volée de balata à l’écrivain martiniquais. Pour rappel, en 1996, Jacques Chirac (UMP) avait déjà souhaité en finir avec ce qui peut passer pour un vestige colonial. Jusqu’ici, comme dirait Damoclès, «l’affaire reste en suspens».

De l’urgente nécessité de supprimer les 40 % des fonctionnaires…

par Raphaël CONFIANT

Depuis 1946, c’est-à-dire depuis que la colonie de la Martinique a été transformée en département d’Outre-Mer, tout et le contraire de tout…

Voir l’article original 1 552 mots de plus

Entre les lignes entre les mots

Cette conférence de presse s’est déroulée dans les locaux du Parlement Grec le 7 Mai 2015. Sont intervenus :

  • Mme Zoe Konstantopoulou, présidente de cette Commission et présidente du parlement grec
  • Mr Éric Toussaint, coordinateur scientifique et tête de file du groupe des experts internationaux de cette Commission, maître de conférence de sciences politiques de l’université de Liège, spécialiste des dettes odieuses et illégitimes, qui est depuis des dizaines d’années impliqué dans le décodage, l’audit et la contestation de dettes qui manquent de base légale.
  • Mr Cephas Lumina, membre de la Commission, professeur de droit public à l’Université Fordham (Pretoria-Afrique du Sud), ancien rapporteur indépendant du Conseil des Droits de l’Homme des Nations Unies, spécialiste de l’impact des dettes et d’autres obligations économiques internationales des Etats sur les Droits de l’Homme, notamment dans les domaines des droits économiques, sociaux et culturels et rédacteur en 2013 d’un rapport spécial sur la Grèce du Conseil…

Voir l’article original 3 027 mots de plus

Creoleways

Featured imageAlgues vertes – algues brunes : deux poids, deux mesures ?

par Teddy BERNADOTTE

En 2010 faisant suite à sa visite sur la plage de Saint-Michel-en-Grève (Bretagne) le premier ministre François Fillon confirme que le gouvernement va « prendre à sa charge », le nettoyage des algues vertes, ceci conformément aux engagements pris dans le cadre du Grenelle de l’environnement.

La secrétaire d’Etat à l’écologie Chantal Jouanno et le ministre de l’agriculture Bruno Le Maire vont présenter un plan d’action du gouvernement pour lutter contre la prolifération des algues vertes en Bretagne.

Le plan arrêté par le gouvernement pour lutter contre les Algues vertes mobilisera au total 134 millions d’euros, dont 94 millions à la charge de l’Etat et de ses établissements publics, le reste devant être assuré par les collectivités territoriales.

Récemment, l’Etat a été condamné à indemniser le ramassage communal des algues vertes !

Dans quatre arrêts, la Cour administrative…

Voir l’article original 252 mots de plus