FRANCE: République et culte de la personnalité

Publié: 12 mai 2015 dans Informations générales, Réflexions
Tags:

Maxime Tandonnet - Mon blog personnel

images (1)Les mots République et républicains n’ont jamais été aussi à la mode. Ils signifient, la « chose publique » et historiquement, le principe de République s’oppose à celui de « pouvoir personnel ». Dans la République priment les idées, l’intérêt général, le bien commun, derrière lesquels la personnalité du gouvernant s’efface – sauf circonstances exceptionnelles comme une guerre ou révolution violente. Au contraire, le culte de la personnalité est l’essence même des régimes dictatoriaux: le Duce, le Führer, le « petit père des peuples », le « grand timonier », le Raïs, le Caudillo, le « génie des Carpathes » etc. Nous vivons aujourd’hui dans une république abâtardie où la notion d’intérêt général s’efface tous les jours derrière une sorte de culte médiatisé de la personnalité qui n’est d’ailleurs pas nouveau mais prend des proportions alarmantes. Voyons, depuis trois jours: ventes des Rafale, célébration du 8 mai, déplacement aux Antilles, commémoration de l’esclavagisme, annonce d’un milliard pour l’informatisation dans les collèges, Cuba…

Voir l’article original 182 mots de plus

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s