FRANCE: « Rendez-nous nos filles, otages de Boko Haram ! »… Le mouvement #BringBackOurGirls, peine à s’imposer en France. Ph Rochot

Publié: 14 avril 2015 dans 1 - Revue de presse - Journaux télévisés - Videos, Informations générales, Terrorisme
Tags:

Philippe Rochot / Reportages pour mémoire

L’anniversaire d’une détention est toujours un événement. Pour les victimes d’abord. Mais aussi pour l’opinion. L’enlèvement des 270 jeunes filles, par les combattants de Boko Haram il y un an à Chibock, dans le nord du Nigéria, avait tellement frappé les consciences, que cet anniversaire ne pouvait guère passer inaperçu. Il était marqué dans le monde entier par des rassemblements, des veillées, des prières, avec le même slogan: “Rendez nous nos filles”, #Bring back our girls”…

Bring back our girls Paris 14 avril 2015 (3) (Copier)

A Paris, il n’y avait pourtant pas foule dans les allées écrasées de soleil du Champ de Mars où un collectif d’associations plus ou moins connues, comme le “Mouvement Pour la paix et Contre le Terrorisme” a voulu marquer l’événement. Mais le coeur y était…Seule personnalité à se détacher du lot: Valérie Trierweiler qui aura cette phrase émouvante: “il y a des cours de récré où les cris des enfants ne résonnent plus.” Et d’ajouter qu’il ne faut pas oublier non plus que 2000…

Voir l’article original 321 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s