Lors du premier tour dans le Tarn, dimanche 22 mars.

Le Monde.fr | 29.03.2015 à 19h59 • Mis à jour le 30.03.2015 à 04h38 | Par Service politique

Le deuxième tour des élections départementales, dimanche 29 mars, a amplifié, les résultats du premier tour : un retour en force de la droite UMP-UDI, une sèche défaite du Parti socialiste et une percée du Front national, sans que la conquête des départements qu’il ambitionnait de gagner soit assurée. Selon les chiffres communiqués par le ministère de l’intérieur, le taux d’abstention total a atteint 50,01 %. Il s’agit d’une participation un peu inférieure à celle enregistrée lors du premier tour (49,83 %), mais nettement supérieure à celle constatée lors des élections cantonales de 2011, où l’abstention avait atteint 55,29 %.

La droite, qui contrôlait 40 départements avant l’élection, en remporte au moins 66. La gauche contrôle désormais 33 départements. Un seul département a basculé à gauche. Il s’agit de la Lozère, de longue date bastion de la droite, et le département le moins peuplé de France. A l’inverse, 25 départements sont passés de gauche à droite.

Lire : Les chiffres à retenir du second tour des départementales

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/elections-departementales-2015/article/2015/03/29/large-victoire-de-la-droite_4604990_4572524.html#Sa5E2zwfP5ZUUMdu.99

00000000000000000000000000000000000000000000

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s