Le bourreau de l’EI, « Jihadi John », aurait refusé de rejoindre les services secrets britanniques

Publié: 28 février 2015 dans Informations générales
Tags:

LA PILULE ROUGE

Screen shot 2014-11-17 at 11.38.45.png

Mohammed Emwazi, un informaticien londonien d’une vingtaine d’années, a été présenté jeudi par divers médias et experts comme étant le mystérieux « Jihadi John », bourreau masqué apparu dans des vidéos de décapitation d’otages par le groupe Etat Islamique (EI), et traqué depuis lors sans relâche.

La BBC, The Guardian, le Washington Post et le New York Times figurent parmi les premiers organes de presse à avoir rendu public le nom présumé de l’un des jihadistes les plus recherchés au monde.

Scotland Yard s’est refusé à tout commentaire, se retranchant derrière le secret de « l’enquête en cours » confiée aux services anti-terroristes avec le concours du MI5 et du MI6.

A Washington, une porte-parole du Conseil National de Sécurité, Bernadette Meehan, a fait preuve de la même réserve pour les mêmes motifs. Elle s’est contentée de réaffirmer que les Etats-Unis « faisaient tout leur possible pour traduire ces meurtriers en justice ».

Il y a…

Voir l’article original 534 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s