Archives de 27 février 2015

Creoleways

region_guadeloupe_logo_aLa crise couve encore à l’Université des Antilles. Suite à la stupéfiante coalition de fait entre MIM (« indépendantistes » martiniquais) et UMP (droite ultralibérale hexagonale), l’amendement gouvernemental sur la clé de répartition budgétaire entre Guadeloupe et Martinique a été rejeté. Dans ce courrier du 20 février, Victorin Lurel redit à la Secrétaire d’État à l’Enseignement supérieurses inquiétudes sur ce mode financement très défavorable à la Guadeloupe. En ce sens le président de la Région Guadeloupe demande « un contrôle de légalité sur le futur budget 2015 de l’Etablissement ». Dans l’attente des résultats, il annonce le gel de « 10 millions d’euros inscrits dans le budget régional » pour le bâti des facultés de médecine, de droit et de sciences économiques; et l’école d’ingénieur à Fouillole. Un courrier à mettre en parallèle avec celui du VP du pôle Guadeloupe, Didier Destouches, récemment publié dans nos colonnes.

Madame La Ministre,

]’ai été récemment alerté…

Voir l’article original 695 mots de plus

ITRI : Institut Tunisien des Relations Internationales

syrie-parlementaire-france-damas-agence-sana-938x400
France / Syrie : Le bal des hypocrites

Par René Naba
• 26 fév 2015

Paris 26.02.15 – Le tollé suscité en France par la visite d’une délégation parlementaire française en Syrie, dont trois membres ont rencontré le président Bachar Al Assad, a constitué, -quoi que l’on dise, quoi que l’on fasse-, un camouflet majeur à la diplomatie française, jusque là maître d’œuvre de la conduite de la politique de la France à l’égard de Damas.

Voir l’article original 1 062 mots de plus