Archives de 17 février 2015

Au moins 16 personnes sont mortes électrocutées ou piétinées, et des dizaines d’autres ont été blessées, dans la nuit de lundi à mardi, dans un accident tragique survenu lors d’un défilé organisé pour le Carnaval de Port-au-Prince. Le dernier jour des célébrations a été annulé à la suite de l’accident.

L’accident est survenu à 2 h 48, heure locale, au moment où un char allégorique sur lequel se tenait le groupe Barikad Crew passait sur le Champ de Mars, tout près de l’estrade présidentielle. Pour une raison encore nébuleuse, des gens qui se trouvaient sur le char ont été électrocutés.

Selon une version, c’est la tête du chanteur qui a heurté un fil électrique. Selon une autre, l’électrocution est survenue lorsqu’une personne sur le char a utilisé un bâton pour soulever le fil, vraisemblablement pour que le char puisse passer.

Un certain nombre de danseurs et de musiciens qui se trouvaient sur le char ont été électrocutés dans la foulée, mais la plupart des victimes seraient plutôt mortes piétinées ou écrasées dans la cohue qui a suivi.

Selon le responsable des secours au Carnaval, Claude Suréna, « le bilan provisoire est désormais de 16 morts et 78 blessés ». Une responsable du Département de la protection civile avait déclaré plus tôt à l’Associated Press que le bilan était de 20 morts et 46 blessés.

Des centaines de personnes se sont précipitées à l’hôpital, certaines transportant des victimes et des blessés, d’autres cherchant leurs proches.

Le gouvernement haïtien a décidé d’annuler le troisième et dernier jour du Carnaval et a décrété un deuil national de trois jours.

Le premier ministre Evans Paul demande aux habitants de la capitale de rendre hommage aux victimes en défilant « en blanc et en silence » sur le Champ de Mars à compter de 17 h, heure locale.

source: http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/international/2015/02/17/003-haiti-18-morts-electrocution-carnaval-port-au-prince.shtml

0000000000000000000000000000000000

000000000000000000000000000000

Toutes les actualités
00000000000000000000000000000000000000000000000000000

Adidas-Tapie : l’arbitrage annulé par la cour d’appel de Paris

Adidas-Tapie : l'arbitrage annulé par la cour d'appel de Paris

Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Nouveau rebondissement dans l’affaire Bernard Tapie !… La cour d’appel de Paris a annulé mardi l’arbitrage qui avait soldé en 2008 le litige de l’homme d’affaires avec le Crédit lyonnais sur la revente d’Adidas, a fait savoir Reuters. L’affaire sera intégralement rejugée au civil devant cette même juridiction à l’automne prochain… Une audience est prévue le 29 septembre, précise l’agence de presse. En novembre dernier, le parquet général s’était prononcé en faveur d’une révision.

Plus de 400 ME versés au profit de Bernard Tapie

Cette décision fait suite à un recours déposé par le Consortium de réalisation (CDR), structure créée en 1995 pour gérer le passif du Crédit Lyonnais………

LIRE la suite: http://www.boursier.com/actualites/economie/adidas-tapie-l-arbitrage-annule-par-la-cour-d-appel-de-paris-27124.html

 0000000000000000000000000000000000000000000000000

Solidarité Ouvrière

Communiqué CGT, 17 février 2015 :

Parmi les professions inquiètes et mécontentes du projet de loi Macron, les chauffeurs routiers marchandises ont remporté une première victoire contre le dumping social qui tire les prix, les salaires, les conditions de travail. En effet, le 14 février, le gouvernement a fait adopter dans le cadre du projet de loi adopté hier un amendement visant à faire appliquer la directive détachement aux salariés en situation de cabotage, c’est à dire la possibilité pour un transporteur européen de livrer des marchandises entre deux villes d’un État membre dans lequel il n’est pas établi. Concrètement, dorénavant le salarié étranger effectuant un transport en France devra être sous le régime du salarié détaché. La France imposant l’application des règles sociales françaises pour ce salarié.

Pour la fédération CGT des Transports, c’est en effet après la Belgique et l’Allemagne, « un message politique fort » envoyé à Bruxelles. C’est…

Voir l’article original 202 mots de plus

civilwarineurope

imageLes rebelles prorusses sont entrés dans Debaltseve où ils combattent l’armée ukrainienne qui cherche à garder le contrôle de cette ville stratégique de l’est de l’Ukraine alors qu’un cessez-le-feu est entré en vigueur dimanche, ont annoncé aujourd’hui deux responsables ukrainiens et un séparatiste.

« Les combats se sont déplacés à l’intérieur de la ville (…) Les rebelles utilisent des mortiers, des lance-grenades et des armes à feu », a déclaré à Debaltseve le chef adjoint de la police régional, Olexandre Kiva, dont les propos ont été confirmés par un porte-parole militaire. Une source séparatiste, citée par l’agence russe Interfax, a affirmé que les rebelles avaient déjà pris la plupart de la ville, qui était pratiquement encerclée depuis plusieurs semaines.

Source : Le Figaro

Voir l’article original

Le ministre des Finances grec Yanis Varoufakis, lundi à Bruxelles.

http://i.f1g.fr/media/ext/805x/www.lefigaro.fr/medias/2015/02/16/PHO1a365694-b5ec-11e4-9b27-82fd72ef2a30-805×453.jpg

Grèce : et si c’était une partie de poker menteur ?

L’essentiel

  • La réunion des ministres des finances de la zone euro censée trouver une solution sur la dette de la Grèce s’est soldée par un échec.
  • L’Eurogroupe a donné jusqu’à la fin de la semaine au gouvernement Tsipras pour accepter une extension du plan d’aide à la Grèce.
  • Le ministre des finances grec s’est dit confiant sur la possibilité de trouver un accord avec la zone euro dans les prochains jours.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/economie/article/2015/02/17/grece-et-si-c-etait-une-partie-de-poker-menteur_4577780_3234.html#44bpWpMPvtXOSkjk.99

———————————————————————————

Une remarque sur la Grèce par Philippe Waechter

Le Blog de Philippe Waechter

Pas de chronique audio ce matin
Je crois toujours à un accord avec la Grèce d’ici à vendredi. Une absence d’accord mettrait la zone euro en risque. Qui aujourd’hui est prêt à prendre ce risque? Mais l’accord doit être plus équilibré que celui qui était proposé hier (dans le communiqué non officiel qui circule) qui suggérait que toutes les ressources (le surplus primaire) devaient être consacrées au remboursement de la dette. Ce n’était pas viable pour le gouvernement grec vis à vis de ses électeurs car cela réduisait à néant la possibilité d’une relance de l’économie.
L’Eutogroup proposait ainsi une extension du programme alors que le gouvernement grec souhaite une mesure transitoire permettant de prendre le temps pour discuter d’un nouveau contrat.

La question en fait est de savoir jusqu’où chacune des parties pourra aller pour ressortir de la négociation avec un accord en indiquant cependant qu’elle ne pouvait aller…

Voir l’article original 53 mots de plus

Abdel-Fattah al-Sisi – AFP

+VIDEO – Des avions de combat égyptiens ont bombardé lundi des positions de l’Etat islamique (EI) en Libye après la décapitation de 21 chrétiens égyptiens.

Le président égyptien Abdel Fatah al-Sissi a estimé mardi que le Conseil de sécurité des Nations Unies devait adopter une résolution permettant une intervention internationale en Libye, lors d’une interview accordée au Caire à la radio française Europe 1 . « Il n’y a pas d’autre choix. En prenant en compte (le fait) que le peuple libyen soit d’accord et nous appelle pour agir pour rétablir la sécurité et la stabilité ».

Le président égyptien voudrait que la réponse ne s’arrête pas à « une confrontation sécurité ou militaire », mais qu’elle soit également « une confrontation globale, intellectuelle, éducative, économique, culturelle et politique » pour lutter contre le terrorisme.

Les quinze membres du Conseil de sécurité de l’ONU ont « fermement » condamné lundi la décapitation des 21 chrétiens coptes égyptiens en Libye, la qualifiant d’acte « lâche et odieux ». Le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon a pour sa part dénoncé « un acte barbare » et a affirmé que « le dialogue est la meilleure chance d’aider la Libye à surmonter la crise actuelle ».

Bombardements

Des avions de combat égyptiens ont bombardé lundi des positions de l’Etat islamique (EI) en Libye. Le président Abdel Fattah al-Sissi avait convoqué d’urgence dimanche soir le Conseil national de défense et juré de punir les «assassins» de manière «adéquate». «Nos forces armées ont mené lundi des frappes aériennes ciblées contre des camps et des lieux de rassemblement ou des dépôts d’armes de Daech en Libye».

Déstabilisée après la chute du dictateur Mouammar Kadhafi en 2011, la Libye est devenue aujourd’hui un repaire de djihadistes, dont certains ont fui le Sahel après les interventions militaires françaises. « Lorsque la situation en Libye s’est détériorée, nous avons dit qu’il y aurait un très grand danger sur la sécurité et la stabilité », a rappelé Abdel Fattah al-Sissi, qui ajoute que ce danger ne pèse « pas uniquement sur les Libyens mais aussi sur les voisins et les Européens »

En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/monde/afrique-moyen-orient/0204164804454-legypte-demande-une-intervention-internationale-en-libye-1094086.php?LSZlljXBwuw3YH6W.99

000000000000000000000000000000000000000000

Toutes les actualités
00000000000000000000000000000000000000000000000000000000

Passeurs d'hospitalités

Fin 2014, deux journalistes britanniques sont contrôlés par des CRS alors qu’ils tournent des images dans la zone industrielle des Dunes. Le contrôle est complété par des coups et la dégradation de leur matériel.

http://www.nordlittoral.fr/faits-divers/un-journaliste-de-tele-anglaise-denonce-les-violences-ia0b0n182712

S’ils avaient été molestés par des citoyens ordinaires, l’enquête relèverait de la justice, en l’occurrence du parquet. Ici comme dans l’affaire de l’exilé dont la jambe avait été écrasée par un fourgon de CRS contre la rambarde de l’autoroute, on apprend qu’il n’y a qu’une simple enquête interne à la police.

Encore une fois, on a le sentiment que les policiers ne sont pas des justiciables comme les autres, et se pose la question de l’impunité dont ils jouissent.

En l’occurrence se pose aussi la question du message adressé aux journalistes : n’allez pas trop sur le terrain vous rendre compte de la situation, resté dans les circuits organisés par la autorités, sinon c’est à vos risques et périls.

Notons que lorsque Bernard Cazeneuve répond à Human Rights Watch qu’il n’y a aucun dépôt de plainte attestant des violences policières à Calais, ces journalistes ont déjà porté plainte : le ministre couvre et assume l’agression de journalistes par des policiers.

https://passeursdhospitalites.wordpress.com/2015/02/17/quand-des-policiers-agressent-des-journalistes-britanniques/

00000000000000000000000000000000000

buccioLa nouvelle préfète a officiellement pris ses fonctions hier, par un dépôt de gerbes au monument aux morts d’Arras.

C’est une première en Pas-de-Calais, département habitué à voir se succéder des préfets …

 

FRANCE (Calais): quand des policiers agressent des journalistes britanniques.

Passeurs d'hospitalités

Fin 2014, deux journalistes britanniques sont contrôlés par des CRS alors qu’ils tournent des images dans la zone industrielle des Dunes. Le contrôle est complété par des coups et la dégradation de leur matériel.

http://www.nordlittoral.fr/faits-divers/un-journaliste-de-tele-anglaise-denonce-les-violences-ia0b0n182712

S’ils avaient été molestés par des citoyens ordinaires, l’enquête relèverait de la justice, en l’occurrence du parquet. Ici comme dans l’affaire de l’exilé dont la jambe avait été écrasée par un fourgon de CRS contre la rambarde de l’autoroute, on apprend qu’il n’y a qu’une simple enquête interne à la police.

Encore une fois, on a le sentiment que les policiers ne sont pas des justiciables comme les autres, et se pose la question de l’impunité dont ils jouissent.

En l’occurrence se pose aussi la question du message adressé aux journalistes : n’allez pas trop sur le terrain vous rendre compte de la situation, resté dans les circuits organisés par la autorités, sinon c’est à…

Voir l’article original 45 mots de plus