FRANCE (Lille): pour Philippe Bilger, DSK est « plus proxénète que client ! »

Publié: 2 février 2015 dans 1 - Revue de presse - Journaux télévisés - Videos, Justice, Réflexions
Tags:, ,

Le Point – Publié le 02/02/2015 à 17:18

VIDÉO. Invité d’Audrey Crespo-Mara sur LCI, le magistrat honoraire donne son avis tranché sur le procès du Carlton de Lille et sur le rôle tenu par DSK.

Le procès pour proxénétisme, où l'ex-directeur du FMI comparaît aux côtés de 13 autres prévenus, a commencé lundi à Lille.
Le procès pour proxénétisme, où l’ex-directeur du FMI comparaît aux côtés de 13 autres prévenus, a commencé lundi à Lille. © AFP PHOTO / MARTIN BUREAU
Propos recueillis par

Audrey Crespo-Mara : DSK est aujourd’hui renvoyé devant le tribunal correctionnel de Lille pour « proxénétisme aggravé en réunion ». À votre avis, ressortira-t-il blanchi ?

Philippe Bilger : Je ne sais pas. On se trouve face à une contradiction qui est très rare dans les procédures importantes : le parquet a requis un non-lieu et les juges d’instruction ont décidé de renvoyer pour « proxénétisme aggravé ». Donc, on aura une audience un peu étrange où le Ministère public ne soutiendra pas l’accusation, mais la relaxe, et de l’autre côté on aura des parties civiles qui viendront dire qu’il est coupable. Tout cela va donner des audiences passionnantes, très contradictoires, intenses sûrement…

Est-ce le procès d’un proxénétisme mondain ? L’enjeu est de savoir s’il existait un réseau de prostitution organisé autour de DSK…

Oui et ce qui est certain, c’est que la procédure engagée contre lui et d’autres n’est ni légère ni farfelue ! Il ne s’agit pas des bonnes copines invitées, comme le dit l’avocat Dupont-Moretti. Mais par ailleurs, on ne sait pas si le proxénétisme aggravé, reproché à Strauss-Kahn, est établi. Reste que c’est assez sérieux, car les deux éléments du proxénétisme lui sont reprochés : d’une part d’avoir aidé au proxénétisme, de l’avoir organisé, de l’avoir facilité, et d’autre part (et cela est plus discutable), d’en avoir bénéficié puisque les prostituées – à supposer qu’il l’ait su – lui ont offert leurs services gratuitement, donc implicitement il a eu un gain.

Compte tenu de ce que vous connaissez du dossier, DSK est-il un client ou un proxénète ?

REGARDEZ – La réponse de Philippe Bilger :

DSK est-il, selon vous, libertin ou proxénète ? Les parties civiles soutiennent que les scènes étaient tellement hard, violentes, des scènes « d’abattage », que DSK ne pouvait ignorer que ces femmes étaient des professionnelles…

On se demande si on est dans le domaine du libertinage avec ce pluralisme organisé, ces ébats qui semblent tout de même caractérisés… Avec la mise à disposition par Dominique Strauss-Kahn d’un appartement, ce qui constitue un des éléments du premier terme du proxénétisme. Donc, pour le moins, il y a un doute sérieux. Est-ce qu’il loue l’appartement en sachant que des prostituées vont y venir pour le faire bénéficier gratuitement de leurs charmes ?

Mais, l’une des femmes témoigne : « On avait pour ordre de ne pas lui dire qu’on était des prostituées ! »

Bien sûr, mais j’ai du mal à considérer que lorsqu’il y a une sorte de massification du sexe tarifé, on peut dire que c’est du libertinage. Mais, peut-être que c’est le réactionnaire amoureux qui parle !

Me Dupont-Moretti a déclaré : « Je pense qu’on veut se faire DSK ! Pour comprendre cette instruction, il faut quitter le domaine du droit ! »

Je ne crois pas, je ne crois pas… Je n’irai pas jusqu’à soutenir que par exemple le point de vue du parquet général qui requiert le non-lieu est uniquement fondé sur le droit, il y a parfois des opportunités politiques non méprisables. Mais, il me semble qu’au contraire on va avoir droit à une contradiction bienfaisante, pour une fois, un débat franc authentique !

Pour près de huit Français sur dix, DSK serait meilleur président que François Hollande (sondage Odoxa pour Le Parisien – Aujourd’hui en France). Donc, si l’on suit ce sondage, tout le monde est perdant dans l’histoire, Strauss-Kahn et les Français…

Oui, c’est très intéressant de voir le point de vue des Français ! Ils le jugent immoral, mais ils pensent qu’il aurait été un meilleur président que François Hollande qui doit être plus humilié par cela que par le fait que Manuel Valls le déborde dans les sondages. Mais, ce que les Français oublient un peu, c’est que l’immoralité d’un être n’est pas sans incidence sur la pratique politique – c’est mon point de vue.

Vous avez rencontré DSK et vous avez écrit sur sa personnalité complexe. DSK a une dimension romanesque et tragique. C’est un vrai personnage de roman…

Oui, j’ai été frappé lorsque je l’ai rencontré lors d’un dîner et ensuite en examinant bien, en tant qu’avocat général passionné par la psychologie, ses ressorts fondamentaux. Il y a l’homme officiel, l’homme de devoir, de compétence, l’homme sérieux, l’homme qui cherche à faire croire qu’il maîtrise toutes les responsabilités. Et derrière, de manière complètement déconnectée du premier, l’homme de plaisir, victime de son appétence des plaisirs. Et c’est fascinant de le voir… Quand il était au FMI, il savait à la fois être le meilleur dans la conférence et, en même temps, organiser à la perfection la bureaucratie de ses plaisirs, dans l’heure qui suivait.

source:http://www.lepoint.fr/societe/philippe-bilger-dsk-est-plus-proxenete-que-client-02-02-2015-1901735_23.php

0000000000000000000000000000000

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s