Archives de 2 février 2015

Allain Jules

L’amazone Joëlle Ursull est une chanteuse guadeloupéenne au timbre voilé, qui interpréta White and Black blues, écrit et composé par Serge Gainsbourg et S. Augier pour le Concours Eurovision de la chanson du 5 mai 1990, à Zagreb (ville située alors en Yougoslavie). Représentant la France, elle y remporta 132 points, finissant à la 2e place, ex-æquo avec l’Irlande1. Avant d’entamer une carrière solo, Joëlle Ursull faisait partie du trio féminin Zouk Machine. Joëlle Ursull sera même élue Miss Morne-à-l’Eau, avant de devenir Miss Guadeloupe en 1979. Un détour par la télévision (sitcom produit par RFO), elle embrasse par la suite une carrière de mannequin avant d’intégrer le groupe Zouk Machine. Aujourd’hui, elle s’insurge contre la sortie de François Hollande à Auschwitz. D’ailleurs, quand on sait que ce sont les troupes russes qui ont libéré ce camp et que le président russe Vladimlir Poutine n’a pas été invité, vous pouvez…

Voir l’article original 648 mots de plus

 

 

—————————————————————–
Lire la suite: http://fr.sputniknews.com/archive/#ixzz3QcGZXyKM
00000000000000000000000000000

Les douaniers, « les oubliés du maillage sécuritaire »

DOUANELe 21 janvier 2014, ils manifestaient à Annecy, après avoir planté symboliquement croix et couronnes mortuaires devant les bureaux de la direction régionale des douanes du Léman ( 1 ).

Un an plus tard, face aux suppressions de postes inscrites dans la loi de finances, le malaise est toujours palpable dans les rangs des agents des douanes, assure Alain Court, délégué régional Force Ouvrière (FO). « On a déjà perdu 1 124 emplois depuis 2011, 348 postes ont été supprimés en 2014. Le projet stratégique douanes 2 018 est maintenu, malgré les récents attentats sur le sol français… » déplore-t-il.

LIRE sur http://www.ledauphine.com/haute-savoie/2015/01/31/les-douaniers-les-oublies-du-maillage-securitaire

00000000000000000000000000000000

Olivier Demeulenaere - Regards sur l'économie

« Le Japon est foutu, vraiment foutu… Son économie n’en a plus pour très longtemps… Beaucoup ont tablé sur les BRICS, la reprise de la Chine… Mais si vous regardez les indicateurs comme le Baltic, etc. ils sont au plus bas, ce qui veut dire que le commerce international est en train de s’effondrer… L’Europe est mourante et les Etats-Unis ont une croissance qui est largement bidouillée… »

Olivier Delamarche vs Malik Haddouk (1_2)Olivier Delamarche vs Malik Haddouk (1/2) : La Grèce va-t-elle vraiment rembourser sa dette ?

Voir l’article original 15 mots de plus

Maxime Tandonnet - Mon blog personnel

DSC00204Je reçois par bribes des nouvelles de la politique française: elle est tellement méprisable que je n’ai pas envie d’en parler. D’ailleurs, au regard du temps et de l’espace, toutes ces petites misères n’ont heureusement pas la moindre importance… Ici, au Japon, où mon séjour s’achève hélàs, la France est vue comme un grand pays au patrimoine culturel inégalé, mais aussi une puissance économique de premier ordre, avec son TGV, Ariane, Airbus, ses brillants mathématiciens, écrivains, etc. Sur la politique française, les Japonais n’ont guère d’information… Ce peuple, profondément affectif et sensible, se souvient de Jacques Chirac, qui l’aimait. Pour le reste, il se contente de penser du fond du coeur et sans le moindre doute, que Paris est un paradis… Au Japon, tout est ordonné. Le pays exhale un parfum d’encens, de respect absolu d’autrui, de politesse, de tradition, de DSC00293gentillesse, d’hospitalité, qui se combine à la perfection…

Voir l’article original 142 mots de plus

Le Point – Publié le 02/02/2015 à 17:18

VIDÉO. Invité d’Audrey Crespo-Mara sur LCI, le magistrat honoraire donne son avis tranché sur le procès du Carlton de Lille et sur le rôle tenu par DSK.

Le procès pour proxénétisme, où l'ex-directeur du FMI comparaît aux côtés de 13 autres prévenus, a commencé lundi à Lille.
Le procès pour proxénétisme, où l’ex-directeur du FMI comparaît aux côtés de 13 autres prévenus, a commencé lundi à Lille. © AFP PHOTO / MARTIN BUREAU
Propos recueillis par

Audrey Crespo-Mara : DSK est aujourd’hui renvoyé devant le tribunal correctionnel de Lille pour « proxénétisme aggravé en réunion ». À votre avis, ressortira-t-il blanchi ?

Philippe Bilger : Je ne sais pas. On se trouve face à une contradiction qui est très rare dans les procédures importantes : le parquet a requis un non-lieu et les juges d’instruction ont décidé de renvoyer pour « proxénétisme aggravé ». Donc, on aura une audience un peu étrange où le Ministère public ne soutiendra pas l’accusation, mais la relaxe, et de l’autre côté on aura des parties civiles qui viendront dire qu’il est coupable. Tout cela va donner des audiences passionnantes, très contradictoires, intenses sûrement…

Est-ce le procès d’un proxénétisme mondain ? L’enjeu est de savoir s’il existait un réseau de prostitution organisé autour de DSK…

Oui et ce qui est certain, c’est que la procédure engagée contre lui et d’autres n’est ni légère ni farfelue ! Il ne s’agit pas des bonnes copines invitées, comme le dit l’avocat Dupont-Moretti. Mais par ailleurs, on ne sait pas si le proxénétisme aggravé, reproché à Strauss-Kahn, est établi. Reste que c’est assez sérieux, car les deux éléments du proxénétisme lui sont reprochés : d’une part d’avoir aidé au proxénétisme, de l’avoir organisé, de l’avoir facilité, et d’autre part (et cela est plus discutable), d’en avoir bénéficié puisque les prostituées – à supposer qu’il l’ait su – lui ont offert leurs services gratuitement, donc implicitement il a eu un gain.

Compte tenu de ce que vous connaissez du dossier, DSK est-il un client ou un proxénète ?

REGARDEZ – La réponse de Philippe Bilger :

DSK est-il, selon vous, libertin ou proxénète ? Les parties civiles soutiennent que les scènes étaient tellement hard, violentes, des scènes « d’abattage », que DSK ne pouvait ignorer que ces femmes étaient des professionnelles…

On se demande si on est dans le domaine du libertinage avec ce pluralisme organisé, ces ébats qui semblent tout de même caractérisés… Avec la mise à disposition par Dominique Strauss-Kahn d’un appartement, ce qui constitue un des éléments du premier terme du proxénétisme. Donc, pour le moins, il y a un doute sérieux. Est-ce qu’il loue l’appartement en sachant que des prostituées vont y venir pour le faire bénéficier gratuitement de leurs charmes ?

Mais, l’une des femmes témoigne : « On avait pour ordre de ne pas lui dire qu’on était des prostituées ! »

Bien sûr, mais j’ai du mal à considérer que lorsqu’il y a une sorte de massification du sexe tarifé, on peut dire que c’est du libertinage. Mais, peut-être que c’est le réactionnaire amoureux qui parle !

Me Dupont-Moretti a déclaré : « Je pense qu’on veut se faire DSK ! Pour comprendre cette instruction, il faut quitter le domaine du droit ! »

Je ne crois pas, je ne crois pas… Je n’irai pas jusqu’à soutenir que par exemple le point de vue du parquet général qui requiert le non-lieu est uniquement fondé sur le droit, il y a parfois des opportunités politiques non méprisables. Mais, il me semble qu’au contraire on va avoir droit à une contradiction bienfaisante, pour une fois, un débat franc authentique !

Pour près de huit Français sur dix, DSK serait meilleur président que François Hollande (sondage Odoxa pour Le Parisien – Aujourd’hui en France). Donc, si l’on suit ce sondage, tout le monde est perdant dans l’histoire, Strauss-Kahn et les Français…

Oui, c’est très intéressant de voir le point de vue des Français ! Ils le jugent immoral, mais ils pensent qu’il aurait été un meilleur président que François Hollande qui doit être plus humilié par cela que par le fait que Manuel Valls le déborde dans les sondages. Mais, ce que les Français oublient un peu, c’est que l’immoralité d’un être n’est pas sans incidence sur la pratique politique – c’est mon point de vue.

Vous avez rencontré DSK et vous avez écrit sur sa personnalité complexe. DSK a une dimension romanesque et tragique. C’est un vrai personnage de roman…

Oui, j’ai été frappé lorsque je l’ai rencontré lors d’un dîner et ensuite en examinant bien, en tant qu’avocat général passionné par la psychologie, ses ressorts fondamentaux. Il y a l’homme officiel, l’homme de devoir, de compétence, l’homme sérieux, l’homme qui cherche à faire croire qu’il maîtrise toutes les responsabilités. Et derrière, de manière complètement déconnectée du premier, l’homme de plaisir, victime de son appétence des plaisirs. Et c’est fascinant de le voir… Quand il était au FMI, il savait à la fois être le meilleur dans la conférence et, en même temps, organiser à la perfection la bureaucratie de ses plaisirs, dans l’heure qui suivait.

source:http://www.lepoint.fr/societe/philippe-bilger-dsk-est-plus-proxenete-que-client-02-02-2015-1901735_23.php

0000000000000000000000000000000

Image illustrative de l'article Réserve fédérale des États-Unis

La Réserve fédérale (officiellement Federal Reserve System, souvent raccourci en Federal Reserve ou Fed) est la banque centrale des États-Unis. Elle a été créée le 23 décembre 1913 par le Federal Reserve Act dit aussi Owen-Glass Act, à la suite de plusieurs crises bancaires, dont la panique bancaire américaine de 1907. Son rôle a évolué depuis et elle a renforcé son indépendance lors de l’instabilité monétaire des années 1975-1985.

Le Congrès des États-Unis a défini trois objectifs de politique monétaire dans le Federal Reserve Act : plein emploi, stabilité des prix, et taux d’intérêt à long terme modérés1. Les deux premiers sont souvent appelés le « double objectif » ou « double mandat » de la Fed2. Outre la politique monétaire, la Fed est maintenant chargée de superviser et réguler le système bancaire, de maintenir la stabilité du système financier, et d’offrir des prestations financières aux organismes de dépôt, au gouvernement fédéral, et aux institutions financières étrangères3. Elle étudie de surcroît l’économie américaine, et publie de nombreux rapports, tels que le livre beige, un résumé des conditions économiques dans chaque région.

La Réserve fédérale se compose d’un conseil des gouverneurs (dont Janet Yellen est la présidente depuis 2013), du Federal Open Market Committee (FOMC), de douze banques régionales (Federal Reserve Banks), des banques membres, et de plusieurs conseils consultatifs4,5. Le FOMC est le comité responsable de la politique monétaire; il se compose des sept membres du bureau des gouverneurs et des douze présidents des banques régionales (dont cinq seulement ont le droit de vote à un moment donné). La Réserve fédérale comporte ainsi des aspects publics et privés : cette structure est unique au monde pour une banque centrale, et correspond à une volonté de répondre à la fois à l’intérêt public et à celui des banques membres. Une autre particularité du système monétaire américain est que ce n’est pas la banque centrale mais le département du Trésor qui crée la monnaie6.

La Fed est une banque centrale indépendante : ses décisions ne sont pas sujettes à l’autorisation du Président des États-Unis ou d’une autre partie du gouvernement fédéral, elle ne reçoit pas de budget du Congrès, et les mandats des gouverneurs sont beaucoup plus longs que ceux des élus fédéraux. Le gouvernement peut cependant exercer un contrôle : l’autorité de la Fed est définie par le Congrès et celui-ci peut exercer son droit de surveillance (congressional oversight). Les membres du bureau des gouverneurs, y compris le président et le vice-président, sont nommés par le Président des États-Unis et confirmés par le Sénat. Le gouvernement nomme également les hauts fonctionnaires de la banque et fixe leur salaire. Toutes les banques commerciales autorisées à exercer en dehors d’un seul État sont obligatoirement membres de la Réserve fédérale régionale où se trouve leur siège et détiennent des parts dans celle-ci, ce qui autorise ces banques à élire une partie des membres du bureau de chaque Réserve fédérale régionale. Le gouvernement fédéral reçoit tous les profits de la Fed, hormis un dividende de 6 % versé aux banques membres.

source: http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9serve_f%C3%A9d%C3%A9rale_des_%C3%89tats-Unis

Le Blog de Philippe Waechter

Voir l’article original

Le Blog de Philippe Waechter

Verbatim de ma chronique hebdo

Plusieurs points à retenir cette semaine
Le premier est la confusion qui règne autour de la Grèce. La négociation commence entre le nouveau gouvernement, les pays européens et institutions sur le nouveau positionnement et les besoins de la Grèce.. Cela sera forcément un peu long et complexe à suivre car plusieurs approches pas forcément compatibles sont mises en avant et cela participe à la confusion

Il y a d’abord l’approche économique montrant à la fois la baisse de l’activité depuis 2008, la déflation mais aussi les efforts accomplis pour réduire les déséquilibres budgétaire et de compte courant. Sur ce point, les grecs ont subi un choc fort mais en 2014 la croissance sera positive en Grèce pour la première fois depuis 2007. Au regard de la rupture constatée, la reprise est encore bien modeste et ne fera pas tressaillir le ratio dette publique…

Voir l’article original 955 mots de plus

Le Blog de Philippe Waechter

Chronique hebdomadaire du 2 Février

Sur la WebTV de Natixis AM http://bit.ly/Wtv-CHebdo-2Fev-PW

Sur SoundCloud

Voir l’article original

00000000000000000000000000

Allain Jules

spotL’Iran a annoncé avoir lancé «avec succès» un satellite d’observation du globe. Un préambule à des lancements nucléaires, dénoncent les Occidentaux, qui, visiblement, ne veulent pas voir le développement ailleurs que chez eux…

Voir l’article original 346 mots de plus

Zakhar Prilepine
Zakhar Prilepine: Les médias français nous mentent

© Sputnik. Vladimir Pesnia
13:16 02.02.2015(mis à jour 13:33 02.02.2015)

L’écrivain russe Zakhar Prilepine, dont presque toutes les oeuvres ont été traduites en français, note de sérieux changements de perception des réalités russes par le public local et des journalistes.

Quarante traductions du russe paraissent chaque année en France, dont exactement la moitié sont consacrées au « stalinisme » et à d’autres horreurs du pouvoir soviétique.

« Je me suis rendu en France pour la première fois en 2005 et depuis, je visite ce pays magique deux à trois fois par an. Pratiquement tous mes livres ont été traduits en français, et dans l’ensemble l’intérêt pour la Russie y est de longue date et très sincère », a écrit l’écrivain  russe Zakhar Prilepine sur sa page Facebook.

Il constate que quarante traductions du russe paraissent chaque année en France, dont la moitié sont consacrées au « stalinisme » et à d’autres horreurs du pouvoir soviétique.

« J’en ai parlé hier devant le public français, en ajoutant que l’intérêt, en Russie, pour la littérature dénonciatrice sur l’Allemagne, dont l’Allemagne fasciste, qui plus est sur la France ou la Pologne, était pratiquement nul. Nous ne cherchons pas à nous prouver que nos voisins sur la planète sont des engeances infernales », écrit Zakhar Prilepine.

Selon lui, les Français ont écouté et n’ont pas exprimé d’objections. En revanche, l’écrivain a noté de sérieux changements de perception des réalités russes par le public local et certains journalistes.

« Il est clair que la principale tendance reste identique: « Poutine-tyran », « pays-agresseur », « pourvu qu’on fasse la guerre », « sans espoir pour la démocratie », etc. Mais tout de même, au cours de mes interventions antérieures, je ne cherchais qu’à m’expliquer ou à me justifier concernant la Tchétchénie ou encore l’Abkhazie – parce que le public l’exigeait: « Quand arrêterez-vous d’offenser des petits peuples? Qu’est-ce que c’est que ça? Et les gays? Et Pussy Riot? », déplore l’auteur.

Ce dernier déclare que cette fois, sa visite était très différente. En trois jours, Zakhar Prilepine a été approché par une cinquantaine de Français qui ont, à leur manière, déclaré: c’est avec espoir que nous regardons « votre pays, votre Russie – grande et sacrée, c’est très bien que vous veniez dire toute la vérité, parce que nos médias nous mentent à tout bout de champ ».

« Évidemment, de nombreuses questions ont été posées concernant le Donbass, j’ai accordé quelques interviews à ce sujet. J’ai vraiment eu l’impression que les journalistes français et l’intelligentsia française – ceux à qui j’ai parlé – étaient encore plus radicaux que moi. C’est amusant », conclut Zakhar Prilepine.

*Zakhar Prilepine s’est rendu en septembre 2014 en Nouvelle-Russie à titre de correspondant de guerre. Ses notes ont été publiées dans plusieurs journaux.

Fin octobre 2014, Zakhar Prilepine lance un appel à l’aide au profit de Nouvelle-Russie en s’adressant à ses lecteurs. Trois millions de roubles (environ 75 000 euros) ont été réunis en trois jours. Zakhar Prilepine a transporté des affaires, de la nourriture et des médicaments achetés pour la population civile, ainsi que des équipements pour les insurgés, dans sa propre voiture en tête du convoi humanitaire. De plus, à l’invitation de Zakhar Prilepine, le musicien Alexandre Skliar a donné plusieurs concerts pour les habitants de Lougansk.

En octobre 2014, Zakhar Prilepine est entré dans le top-100 du magazine Rousski reporter (Reporter russe). En novembre, il s’est placé huitième dans la liste des politiciens les plus prometteurs de Russie.

00000000000000000000000000000000

Our Catharsis

 habib-sid-et-beji

Le chef du gouvernement désigné, Habib Essid, a dévoilé, lundi 2 février 2015, la composition de la nouvelle équipe gouvernementale qui comprenait 24 ministres et 15 Secrétaire d’Etat. Le site tunisien Al Masdar publie la liste suivante :

Le Chef du gouvernement: Habib Essid

Le ministre de l’Intérieur: Najem Gharsalli

Le ministre de la Défense: Farhat Horchani

Le ministre de la Justice: Mohammed Saleh bin Isa

Le ministre des Affaires étrangères: Tayeb Baccouche

Le ministre de la Jeunesse et des sports: Maher Ben Dhia

Le ministre du Tourisme: Salma Lummi Rkik

Le ministre des Finances: Salim Chaker

Le ministre de l’Agriculture: Saad Sadik

Le ministre de l’Emploi et de la formation professionnelle: Ziad Adraoui

Le ministre du Commerce: Reda Lahoual

Le ministre des Transports: Ben Mahmoud Romdane

Le ministre des Affaires sociales: Ahmed Ammar Allenbai

Le ministre des Affaires religieuses: Othmane Batekh

Le ministre de la Santé: Saïd Aidi

La…

Voir l’article original 291 mots de plus

02.02.2015 10:53
Entraînement militaire des volontaires ukrainiens près de Marioupol. [EPA/ANASTASIA VLASOVA - Keystone]

Entraînement militaire des volontaires ukrainiens près de Marioupol. [EPA/ANASTASIA VLASOVA – Keystone]
Le New York Times affirmait dimanche que Washington et l’Otan envisagent de soutenir l’envoi d’armes aux forces ukrainiennes qui combattent les séparatistes prorusses dans l’est de l’Ukraine.

Leader de la DNR Alexandre Zakhartchenko

 

—————————————————————–
Lire la suite: http://fr.sputniknews.com/archive/#ixzz3QaId8xui
00000000000000000000000000000

« On peut discuter, on peut reporter, on peut alléger mais on n’annule pas… » (Michel Sapin)

Capture_PRESIDENCE-VAIO_févr.-02-100336-2015_Conflict

Ne pas fâcher Athènes et ne pas se disputer avec Berlin…

Voilà la grande ligne diplomatique et politique de notre pays, la grande vision de nos mamamouchis franchouillards pour l’avenir de l’Europe ! Lol de lol de re-lol comme disent les jeunes qui se « lol » de tout (ça veut dire beaucoup de rigolade ou un truc comme ça). En tant que bons socialos incapables de recevoir Syriza il y a deux ans, il ne faudrait pas passer pour des crétins en étant vilains avec ces pauvres Grecs… Bon, d’un autre coté, on ne va pas se mettre mal avec la grosse Bertha d’outre-Rhin, parce que les sous… c’est elle qui les a. En plus, de vous à moi, on fait les fanfarons mais on sait tous qu’à la maison, le patron… c’est la dame…

LIRE sur http://www.lecontrarien.com/

00000000000000000000000000000000000

 

Biens mal acquis : un demi-milliard raflé au crime organisé

L’année dernière, policiers et gendarmes ont mis la main sur près de 600 biens immobiliers, pour un montant de 330 M€, comme cette maison à la Baule (Loire-Atlantique). Le bilan des saisies des avoirs criminels, réalisées en 2014 par les policiers et les gendarmes, connaît une forte hausse.

Les biens mal acquis sont périssables…

Adrien Cadorel | 02 Févr. 2015, 06h44 | MAJ : 02 Févr. 2015, 06h45

L’année dernière, policiers et gendarmes ont mis la main sur près de 600 biens immobiliers, pour un montant de 330 M€, comme cette maison à la Baule (Loire-Atlantique). (Gendarmerie nationale)

Près d’un demi-milliard d’euros en l’espace d’une année.

Voilà l’impressionnant bilan des saisies des avoirs criminels, effectuées au cours de 2014 par les fonctionnaires de la police et de la gendarmerie nationale.

Des chiffres en nette augmentation qui traduisent, selon plusieurs représentants des deux institutions, une « volonté de l’ensemble des services de développer et renforcer les saisies de biens illégalement acquis dans le cadre de pratiques criminelles »

LIRE la suite

source: http://www.leparisien.fr/faits-divers/biens-mal-acquis-un-demi-milliard-rafle-au-crime-organise-02-02-2015-4499157.php

000000000000000000000000000000000

Solidarité Ouvrière

DOM Actu, 2 février 2015 :

Plusieurs organisations syndicales annoncent une mobilisation, jeudi prochain, à la même date qu’un certain 5 février 2009.

Elles sont dix, dix organisations syndicales à se rassembler dans l’optique d’une mobilisation : le 5 février prochain.

Voir l’article original 98 mots de plus

Solidarité Ouvrière

Le Temps d’Algérie, 1 février 2015 :

Les travailleurs de l’Entreprise de préfabrication légère d’aluminium (EPLA), ont entamé, hier, une grève d’une journée renouvelable pour dénoncer «le marasme qui règne au sein de leur unité de production et attirer par la même l’attention de la PDG de l’usine sur les problèmes qui les rongent», lit-on dans la déclaration des employés au nombre de soixante. «Nous avons décidé de recourir à cette grève d’une journée renouvelable jusqu’à l’aboutissement et l’écoute de nos doléances par la présidente directrice générale de l’entreprise dont le siège se trouve à Alger», a-t-on affirmé.

Ces ouvriers dénoncent essentiellement «l’arrêt des projets existants, la désorganisation et la déstructuration des services existants, l’injuste et non équitable application de la convention collective, notamment en matière de salaires». En outre, les grévistes de l’Epla protestent contre «le dégarnissement de l’unité en matière d’effectifs», puisque, selon eux, «il n’y a eu…

Voir l’article original 58 mots de plus

Solidarité Ouvrière

Le Griot, 2 février 2015 :

Les élèves inscrits dans les établissements scolaires publics primaires et secondaires en Centrafrique, sont privés de cours depuis plusieurs jours. Une grève de huit jours des enseignants, a été lancée sur toute l’étendue du territoire.

Les instituteurs, revendiquent au gouvernement le paiement de quatre mois d’arriérés de salaires. Il s’agit notamment des salaires des mois de novembre, décembre 2013, janvier 2014 et janvier 2015.

Voir l’article original 41 mots de plus

Solidarité Ouvrière

Xinhua, 2 février 2015 :

Les ouvriers de la plus grande société industrielle, la Société nationale industrielle et minière (SNIM, qui produit le fer mauritanien), observent une grève depuis 48 heures, paralysant l’exploitation des mines de fer du nord de la Mauritanie, principal poumon de l’économie du pays, a appris Xinhua de source syndicale dimanche.

Les ouvriers ont multiplié leurs activités de protestations ces derniers jours dans la ville minière de Zouerate (plus de 600 km au nord de Nouakchott), pour, disaient-ils, « exiger de meilleures conditions de vie et de travail et protester contre le mépris affiché à leur égard par la direction de la SNIM ».

Voir l’article original 142 mots de plus

Solidarité Ouvrière

L’image de sa mort a fait le tour du monde. Chayma Al Sabbagh (Shaimaa el-Sabbagh) a été tuée au Caire le 24 janvier à la veille de l’anniversaire de la révolution égyptienne. 4 ans après, ils sont encore quelques centaines à braver les interdictions de manifester pour réclamer la démocratie.

Manifestation de femmes après le meurtre de la militante Shaimaa el-Sabbagh © REUTERS | Mohamed Abd El Ghany Manifestation de femmes après le meurtre de la militante Shaimaa el-Sabbagh © REUTERS | Mohamed Abd El Ghany

franceinfo.fr, 31 janvier 2015

Chayma Al Sabbagh, trentenaire active, mère d’un petit garçon de 5 ans et révolutionnaire de la première heure avait emmené une large couronne de fleurs. En cette journée ensoleillée, elle rejoignait un cortège d’une petite trentaine de personnes sur Talaat Harb, place centrale du Caire pour faire une marche jusqu’à Tahrir en hommage aux quelques 800 martyrs du 25 janvier 2011. Mais face à des forces de police sous tension en cette veille d’anniversaire de la révolution, elle n’en a…

Voir l’article original 659 mots de plus

Solidarité Ouvrière

Ouest France, 1er février 2015 :

Ce matin, ils étaient près de 80 manifestants à s’être réunis devant les deux entrées du nouvel Intermarché, zone de l’Ebeaupinière, à Segré.

segré

De 10 h à 12 h 30, les salariés des deux autres grandes surfaces de Segré (Leclerc et Super U) ont manifesté leur mécontentement contre l’ouverture le dimanche matin de l’Intermarché, implanté zone de l’Ebeaupinière.

Voir l’article original 59 mots de plus

Solidarité Ouvrière

lemonde.fr, 30/01/2015

C’est une petite justice pour d’anciens salariés des 3 Suisses. La cour d’appel de Douai (Nord) a reconnu, vendredi 30 janvier, la nullité du plan social d’une soixantaine d’entre eux, et a condamné, comme en première instance, le groupe à indemniser ses anciens employés, selon des sources concordantes.

Le combat des Licenci’elles contre 3 Suisses avait débuté devant les prud’hommes de Roubaix. PHOTO ARCHIVES Le combat des Licenci’elles contre 3 Suisses avait débuté devant les prud’hommes de Roubaix. PHOTO ARCHIVES

« La cour d’appel de Douai a confirmé la condamnation des sociétés 3 Suisses pour un licenciement illicite ayant frappé ces salariés qui ont obtenu gain de cause aujourd’hui, s’est réjoui leur avocat, Me Fiodor Rilov. C’est une excellente nouvelle, surtout que la condamnation se fonde sur la qualité de coemployeur de toutes ces filiales de 3 Suisses ».

Voir l’article original 228 mots de plus