Archives de 19 janvier 2015

Solidarité Ouvrière

20 Minutes, 19 janvier 2015 :

Les routiers ont réussi leur action coup de poing. Poids lourds stoppés, périphériques saturés et zones industrielles bloquées: plusieurs régions de France ont été bloquées ou ralenties par des routiers mobilisés, à la veille de négociations salariales «très tendues» avec le patronat.

En fin d’après-midi, le trafic était cependant redevenu «fluide sur les axes régionaux» et «sur le réseau francilien», notait Bison Futé, après une matinée mouvementée, notamment dans l’Ouest.

Voir l’article original 361 mots de plus

Solidarité Ouvrière

Dimanche 18 janvier, 120 personnes ont participé à une cérémonie dans la Probsteigasse à Cologne en mémoire de l’attentat de la NSU il y a 14 ans. Le 19 janvier 2001, une épicerie tenue par des immigrés iraniens avait été victime d’un attentat à la bombe, blessant grièvement la fille de la famille, alors âgée de 19 ans.

Une groupe de 30 hooligans néo-nazis, qui s’était déjà manifesté dans les rassemblements racistes de Pegida, est venu perturbé le rassemblement, s’en prenant violemment aux personnes présentes, souvent des familles avec leurs enfants. Une agression qui montre la véritable nature des partisans de Pegida et rappelle à quel point les nationalistes européens n’ont rien à envier aux obscurantistes islamistes en matière de terrorisme.

Voir l’article original

Solidarité Ouvrière

Maritima Info, 19 janvier 2015 :

Un responsable syndical FO vient de nous confirmer que les routiers en grève sont en train de se rassembler à Martigues, Aix, Aubagne et Marseille. Les routiers vont ensuite mener des opérations escargots vers Marseille ou vers l’aéroport de Marignane. Départ attendu vers 6h30.

Voir l’article original

Solidarité Ouvrière

Nord Eclair, 19 janvier 2015 :

Circulation compliquée lundi matin au niveau des ronds-points entre Arques et Campagne-les-Wardrecques. Une vingtaine de routiers audomarois ont mis en place des barrages filtrants pour protester contre le dumping social qui touche leur profession.

En écho à la mobilisation nationale, une vingtaine de routiers audomarois bloquent actuellement la circulation entre les ronds-points Alphaglass et l’incinérateur Flamoval, à Arques. Les poids lourds sont stockés sur ce tronçon et relâché par vague. La circulation des voitures est impossible sur cet axe mais des déviations sont possibles.

Voir l’article original

Solidarité Ouvrière

La Tribune, 19 janvier 2015 :

Depuis dimanche 22 heures, le Marché de gros de Lyon-Corbas est immobilisé par les chauffeurs-routiers, qui réclament une augmentation de 5 % de leur salaire.

Mouvement d’ampleur national, la colère des routiers touche également l’agglomération lyonnaise. Depuis dimanche 22 heures, une centaine de chauffeurs bloquent l’accès au Marché de gros de Lyon-Corbas, à l’appel de l’intersyndicale CGT, FO, CFTC et CFE-CGC. Ils demandent une revalorisation salariale de 5 %, et menace d’assurer le piquet de grève au moins jusqu’à mardi matin.

Voir l’article original 23 mots de plus

Solidarité Ouvrière

Ouest France, 19 janvier 2015 :

Fin des ralentissements suite au barrage filtrants des conducteurs routiers du côté de Carquefou. Les camions en revanche ne peuvent accéder aux entreprises.

blocage-de-la-zone-industrielle-carquefou_0

Plus aucun ralentissement à Thouaré suite au barrage filtrants dess conducteurs routiers.

Voir l’article original 42 mots de plus

Solidarité Ouvrière

France 3 Bretagne, 19 janvier 2015 :

Les routiers ont entamé une grève reconductible pour tenter de peser sur les négociations salariales avec le patronat prévues mardi et jeudi. Parmi les actions engagées sur tout le territoire, une opération de barrage filtrant sur la rocade de Rennes. Plusieurs centaines de camions sont bloqués.

C’est autour de Rennes sur la N24, la route de Lorient et sur la rocade que les routiers ont décidé de frapper en Bretagne. Depuis 5h30 des barrages filtrants ne laissent passer que les voitures ce qui provoquent de gros ralentissements. Les camions sont bloqués. A 10h30, il y aurait plusieurs centaines de poids lourds immobilisés, 300 selon Christophe Provost (CGT) au niveau de la sortie « route de Lorient-Cleunay », ainsi que sur la route de Lorient (RN 24) sur une dizaine de kilomètres.

Voir l’article original 112 mots de plus

Le Blog de Philippe Waechter

Chronique hebdomadaire du 19 Janvier

Sur la WebTV de Natixis AM http://bit.ly/Wtv-CHebdo19Janv-PW

Sur SoundCloud

Voir l’article original

Solidarité Ouvrière

BFMTV, 19 janvier 2015 :

La grève reconductible des chauffeurs routiers a débuté dimanche soir à 22 heures et devrait durer jusqu’à mardi, au moins. Au programme, blocages et ralentissements aux abords de nombreuses villes et dans leurs banlieues.

Ils veulent peser sur les négociations salariales. Les routiers ont démarré dans la nuit de dimanche à lundi une grève reconductible annoncée pour réclamer des augmentations de salaires. Il mènent des opérations escargots et blocages de poids lourds (et non en principe des véhicules légers) en banlieue parisienne, lyonnaise ou caennaise.

Voir l’article original 458 mots de plus

histoireetsociete

2

Ce bref article de Lucien Pons, l’organisateur de l’initiative niçoise d’accueil des Ukrainiens et ukrainiennes venus témoigner de la fascisation et du meurtre à grande échelle pratiqué par les protégés des USA et de l’UE. Les niçois et plus largement les gens du Var, Alpes Maritime, Monaco préparez vous ç défendre la liberté d’expression partout et d’abord en France… face au fascisme commis en notre nom. Notre silence assourdissant est en train de déconsidérer notre légitime protestation… Il y a d’autres peuples qui vivent pareils drames, il y a eu Gaza récemment, certes mais là le gouvernement français et l’UE sont directement impliqués et notre presse a choisi de faire silence. Danielle Bleitrach)

L’Europe, Charlie et … le Donbass ignoré de tous. Reportage de Graham Phillips. Attention, images dures.

 

Filmé par Graham Phillips, journaliste britannique, le 13 janvier 2015.
Donetsk, banlieue Kouybychevskiy sous les bombardements incessants depuis plusieurs jours…

Voir l’article original 19 mots de plus

Maxime Tandonnet - Mon blog personnel

imagesIl est des phénomènes, des réalités cachées, négligées, occultées qui expliquent en partie, ou au moins contribuent fortement à l’explosion de violence et au chaos du monde tel que nous le vivons aujourd’hui. Un rapport, dont rendent compte les Echos, souligne ainsi que 80 personnes dans le monde détiennent plus de richesse que 3,5 milliards d’hommes et 1% des hommes cumulent un patrimoine supérieur à 99%.

http://www.lesechos.fr/monde/etats-unis/0204090390064-richesses-80-personnes-detiennent-autant-que-35-milliards-dindividus-1084559.php

L’aggravation vertigineuse des inégalités, sensible d’année en année, est la face dissimulée de la misère, du désœuvrement, des grands mouvements de populations, de la fureur des foules fanatisées, des guerres ethniques et religieuses qui ravagent une partie du globe et frappent directement l’Europe. La question de la gouvernance mondiale, est passée sous silence, considérée comme une vieille utopie. Pourtant, l’humanité forme un tout globalisé que plus personne ne peut nier, les frontières ont largement perdu leur sens du fait d’Internet et des communications de masse. Ne pas en tenir compte…

Voir l’article original 24 mots de plus

civilwarineurope

imageC’est au tour des séparatistes russes de communiquer à propos des combats autour de l’aéroport de Donetsk. Ils affirment avoir repoussé pas moins de six attaques mécanisées des forces ukrainiennes pour la seule journée d’aujourd’hui. Ils affirment également toujours tenir l’essentiel de l’aéroport. Ils prétendent également selon le président de la République populaire de Donetsk, Alexandre Zakharchenko, avoir lancé ce soir une contre-offensive. Des combats importants se dérouleraient actuellement pour le contrôle du village de Peski l’un des verrous qui mène à l’aéroport. La vidéo montre l’ampleur des combats, ainsi ce pont a été détruit lors de l’offensive de l’armée ukrainienne aujourd’hui. Les séparatistes russes affirment avoir repoussé l’attaque sur le pont et détruit trois chars Ukrainiens.

Voir l’article original