Archives de 14 janvier 2015

Solidarité Ouvrière

euronews.com, 14/01/2014

Sans titre

Manifester pour défendre le droit de manifester. Ces milliers d’Espagnols conspuent ce qu’ils surnomment la “loi du bâillon”. Le texte du Parti populaire au pouvoir doit être adopté dans les prochains mois au sénat. Il englobe une série de mesures liberticides selon ses détracteurs. Ainsi des amendes très lourdes sont prévues en cas de manifestations aux abords de l’Assemblée ou en cas de perturbations des services publics. Des rassemblements se sont tenus ce samedi à Madrid et dans plusieurs autres villes du pays.

Voir l’article original 110 mots de plus

Solidarité Ouvrière

Alors que, comme d’autres groupes et partis d’extrême-droite en Europe, les racistes de Pegida tentent d’utiliser les crimes des terroristes pro-Daesh à Paris pour alimenter les appels à la haine, plus de 100.000 personnes ont manifesté à travers l’Allemagne le lundi 12 janvier contre la xénophobie. Parmi les nombreux slogans « Wir sind Charlie und nicht Pegida » (« Nous sommes Charlie et pas Pegida »).

– Berlin :

– Dresde :

Voir l’article original 66 mots de plus

Solidarité Ouvrière

Ouest-France, 14 janvier 2015 :

Une vingtaine de salariés de Condor Ferries s’est réunie devant la CPAM de Saint-Malo. Un an après leur grève, ils demandent toujours une meilleure couverture sociale.

Une vingtaine de salariés de la compagnie Condor Ferries s’est réunie devant la Caisse primaire d’assurance maladie de Saint-Malo, ce mercredi matin. Ils voulaient protester contre la décision de la CPAM d’Ille-et-Vilaine de les radier du régime de la CMU. « Au prétexte que nous sommes naviguants sur navire battant pavillon de complaisance et donc que nous ne pouvons pas bénéficier du régime social français », précise l’un d’eux.

Voir l’article original 104 mots de plus

 

00000000000000000000000000000000000000000000000

Asean Weaver For Business Blog

La Malaisie a affiché la lutte contre la corruption comme l’un de ses principaux objectifs. Aujourd’hui, il est possible d’observer une amélioration et de noter que les efforts de MACC ne demeurent pas vains, même si le chemin est encore long. 

Mesurer la corruption, de quoi parle-t-on ? 

Chaque année, Transparency International, une organisation à but non gouvernemental, classe les pays du monde entier en fonction de leur taux de corruption. Fondée en 1993 à Berlin par Peter Eigen, ancien directeur de la Banque mondiale, cette organisation est reconnue internationalement et bénéficie de plus de 80 antennes à travers le monde. Elle s’appuie sur plusieurs outils, dont l’indice de la perception de la corruption, le baromètre mondial de la corruption et l’indice de corruption des pays exportateurs. Le premier est construit à partir d’une série de sondages réalisée auprès d’experts, d’universitaires, d’entrepreneurs… Les pays sont ensuite classés sur une échelle de…

Voir l’article original 213 mots de plus