Pas de quoi être fiers

Publié: 11 janvier 2015 dans 1 - Revue de presse - Journaux télévisés - Videos, Réflexions
Tags:

Maxime Tandonnet - Mon blog personnel

6fdf93c9207f163e72e63447050e4« Aujourd’hui, Paris était la capitale du monde » a déclaré le président Hollande. Toute la classe politique, sans exception, ni la moindre note discordante, était dans la rue en cette belle journée d’hiver. Les grands de ce monde jouaient du coude pour être sur la photo. Quatre millions de Français ont participé au mouvement. » Le monde médiatique jubilait, les commentaires, entendus ici et là, sublimaient l’évènement: union nationale, grand moment historique, peuple rassemblé, mobilisation sans précédent, fierté nationale, France debout, redressée, digne de ses plus grandes heures de gloire, etc… Et je n’invente rien. Pas une note discordante, ni à la radio, ni à la télévision. Les comparaisons abondaient, notamment avec la Libération. Je respecte profondément les citoyens qui se sont rassemblés un peu partout et comprends leur volonté d’être ensemble et de faire un geste. Pour autant, je suis bien loin de partager l’euphorie politique et médiatique. Une amie de confession juive a dit…

Voir l’article original 176 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s