Archives de 24 décembre 2014

le monde à l'ENVERS

JOYEUX NOËL

CHERS LECTEURS,

En votre compagnie, je suis heureux de passer d’agréables moments. Ensemble, nous essayons de  mieux comprendre ce monde qui est totalement à l’ENVERS. Pour autant, nous refusons de laisser libre cours à la haine, à l’inconscience et … à l’hystérie qui se sont emparées de notre époque.

Voir l’article original 47 mots de plus

Des débris de la carlingue détruite du vol MH17 sont stocké dans un hangar abandonné à Grabovo, dans la région de Donetsk (Ukraine), le 6 décembre 2014.
Des débris de la carlingue détruite du vol MH17 sont stocké dans un hangar abandonné à Grabovo, dans la région de Donetsk (Ukraine), le 6 décembre 2014.(RIA NOVOSTI / AFP)

Moscou affirme avoir des preuves de l’implication de Kiev dans le crash, qui a causé la mort de 298 personnes. Mais l’information reste à prendre avec précaution.

Kiev serait responsable du crash du vol MH17 de la Malaysia Airlines, abattu au-dessus de l’est de l’Ukraine en juillet, selon les enquêteurs russes. Ils ont affirmé, mercredi 24 décembre, avoir obtenu des preuves de l’implication d’un avion de chasse ukrainien dans l’accident qui a causé la mort de 298 personnes.

« Les enquêteurs sont parvenus à entrer en contact hier soir avec un militaire ukrainien qui confirme avoir quitté de son plein gré son unité et est venu sur le territoire russe, écrit dans un communiqué le Comité d’enquête, structure chargée des principales investigations en Russie. Selon ce témoin, l’avion de ligne Boeing 777 du vol MH17 pourrait avoir été abattu le 17 juillet par un avion militaire Su-25 des forces armées ukrainiennes, piloté par le capitaine Volochine. »
« L’avion s’est trouvé au mauvais endroit au mauvais moment »

Le témoin aurait vu l’avion, armé de missiles air-air de type R-60, décoller d’une base aérienne où lui-même était stationné près de Dnipropetrovsk, dans l’est du pays. Au retour de l’appareil sur la base, « les missiles était absents ». Le pilote aurait en outre déclaré que « l’avion s’est trouvé au mauvais endroit au mauvais moment », selon l’ancien militaire ukrainien.

L’homme a été soumis à un détecteur de mensonges et pourrait être protégé par les services russes. La Russie a dit être prête à partager les éléments dont elle dispose avec les enquêteurs internationaux, qui ont conclu dans un premier rapport que le vol MH17 avait été perforé par des « projectiles à haute énergie », en septembre. Leurs conclusions finales sont attendues pour l’été 2015.

SOURCE: http://www.francetvinfo.fr/monde/europe/le-vol-mh17-aurait-pu-etre-abattu-par-un-avion-de-chasse-ukrainien-selon-les-enqueteurs-russes_780705.html

00000000000000000000000000000000000000000000000000

Le monde célèbre Noël

Mis à jour à 21h14

Les chrétiens célèbrent Noël à travers le monde, mais à Bethléem, lieu de naissance du Christ selon la tradition, la fête est assombrie par les violences au Moyen-Orient. Les pèlerins étrangers se font rares en Terre sainte.

SYRIE: Le Patriarche de l’église orthodoxe en Syrie, Jean X d’Antioche, célèbre une messe dans une église à Alep. (mercredi 24 décembre 2014) Image: AFP

UKRAINE:Dans l’est de l’Ukraine, à Donetsk, des fidèles dans l’église catholique de Saint-Joseph. (mercredi 24 décembre 2014) Image: AFP

CHINE:L’archevêque Joseph Li Shan participe à une messe dans une église catholique de Pékin. (mercredi 24 décembre 2014) Image: AFP

CISJORDANIE:Une procession religieuse s’est dirigée vers la Basilique de la Nativité à Bethléem. (mercredi 24 décembre 2014)Image: AFP

CISJORDANIE: Le Patriarche latin de Jérusalem, Mgr Fouad Twal, la plus haute autorité catholique romaine en Terre sainte, salue la foule de fidèles à Bethléem. (mercredi 24 décembre 2014) Image: AFP

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Au son des cornemuses et des tambours, des fanfares de scouts ont escorté ce mercredi 24 décembre jusqu’à la Basilique de la Nativité la procession menée par le patriarche latin de Jérusalem, Mgr Fouad Twal, la plus haute autorité catholique romaine en Terre sainte.

Sur la place, bien moins remplie que les années précédentes, les pèlerins étrangers se faisaient très rares. Au milieu trônait un gigantesque sapin décoré aux couleurs du drapeau palestinien – noir, blanc, rouge et vert – tandis que des Pères Noël distribuaient des chocolats à la foule.

Mais le climat de tensions, ininterrompu depuis des mois, a fait fuir les pèlerins étrangers, selon les professionnels du tourisme à Bethléem, localité située à une dizaine de kilomètres au sud de Jérusalem. Seuls quelques cars circulaient ainsi mercredi dans les rues de la ville palestinienne.

Mgr Twal devait présider la grand-messe de Noël en l’église catholique Sainte-Catherine, contiguë à la Basilique de la Nativité, en présence du président palestinien Mahmoud Abbas, arrivé dans l’après-midi à Bethléem, pour y rencontrer notamment la communauté chrétienne.

«Meilleur antidote»

A Rome, l’affluence promettait d’être bien plus importante pour la messe dite de «minuit» célébrée par le pape François en la basilique Saint-Pierre à partir de 21h30.

Le chef de l’Église catholique a téléphoné mercredi à des réfugiés irakiens au Kurdistan. «Chers frères, je suis proche de vous, très proche de tout mon coeur. Dieu vous donne les caresses de sa tendresse», leur a-t-il dit.

Il avait exprimé mardi sa vive inquiétude face au sort des chrétiens au Moyen-Orient, ravagé par des conflits de plus en plus sanglants, notamment en Irak et en Syrie.

Dans une longue lettre adressée aux chrétiens d’Orient, François les a exhortés à la «persévérance» et au dialogue interreligieux en dépit des difficultés, soulignant qu’il n’y avait pas d’alternative. Le dialogue, a assuré le pape argentin, est «le meilleur antidote à la tentation du fondamentalisme religieux».

Dans une allusion claire au groupe djihadiste Etat islamique (EI), il a exprimé son inquiétude devant une «organisation terroriste, d’une dimension autrefois inimaginable, qui commet toutes sortes d’abus».

Besoin de signes rassurants

Mgr Twal a également dénoncé ces exactions, ainsi que la récente guerre à Gaza et les attentats menés notamment à Jérusalem ces derniers mois.

«Au-delà de la tragédie inhumaine qui ensanglante et déchire le Moyen-Orient, nous sommes tous surpris de voir de jeunes gens en Europe embrasser des idéologies radicales et aller combattre en Syrie et en Irak», a-t-il ajouté.

Ce Noël est particulièrement difficile pour les 150’000 chrétiens déplacés d’Irak, qui «vivent une situation tragique et à qui aucune solution rapide n’est proposée», a déclaré de son côté le patriarche chaldéen Louis Sako à Bagdad.

«Tout particulièrement en cette période de Noël, ils ont besoin de signes qui les rassurent. Il faut leur dire qu’ils ne sont pas abandonnés et oubliés», a-t-il ajouté.

Le président iranien Hassan Rohani a souhaité un joyeux Noël au pape et aux autres dirigeants du monde. Il a appelé à une coopération pour «répandre la paix, la sécurité et le bien-être sur le monde».

Pas de réunions à cause d’Ebola

Ailleurs, Noël est célébré dans un climat de surveillance renforcée en France après trois attaques, dont une liée à l’islamisme radical, ayant fait un tué et 25 blessés.

A Cuba, les célébrations de Noël, longtemps interdites par le régime, auront lieu dans une atmosphère égayée par un cadeau anticipé: le rapprochement avec les Etats-Unis.

En revanche, aucun rassemblement public festif n’est prévu en Sierra Leone à cause de l’épidémie d’Ebola.

Redoutant des attaques du groupe islamiste Boko Haram, deux Etats du nord-est du Nigeria ont par ailleurs imposé de sévères restrictions à la circulation des véhicules jusqu’à dimanche matin.

(ats/Newsnet)

Créé: 24.12.2014, 21h14

source: http://www.tdg.ch/monde/monde-celebre-noel/story/23079184

000000000000000000000000000000000000000000

Solidarité Ouvrière

7 sur 7, 23 décembre 2014 :

Les pompiers des services régionaux d’incendie (SRI) de Namur, Andenne, Gembloux et Eghezée, constituant la future zone de secours NAGE, sont arrivés mardi matin à bord de camions toutes sirènes hurlantes rue de Fer à Namur, en marge de la réunion entre bourgmestres et syndicats, et menacent d’asperger le hall de l’Hôtel de Ville de mousse si l’issue de la rencontre leur était défavorable. Les pompiers professionnels et volontaires, en grève administrative depuis une semaine, veulent conserver leurs acquis financiers, statutaires et en matière d’horaires.

Des pompiers ont tiré une lance-incendie dans le hall d’accueil de l’Hôtel de Ville. Les dix bourgmestres de la future zone et l’échevin Tanguy Auspert, responsable du SRI et président de la future zone NAGE, ont refusé de laisser les responsables syndicaux s’asseoir à la table des négociations tant que la lance n’était pas retirée.

Voir l’article original 99 mots de plus

Solidarité Ouvrière

Selon Courrier International, reprenant l’information du journal israélien Yediot Aharonot, 6000 travailleurs palestiniens, qui passent chaque jour la frontière pour aller  travailler en Israël,  ont débrayé spontanément ce 21 décembre aux abords de Tulkarem, dans le nord de Cisjordanie.

passageephraimisraelpalestine

Voir l’article original 167 mots de plus

Solidarité Ouvrière

Zadar, Croatie – Ce 23 décembre, les ouvrières en colère d’Adria ( usine de transformation de poisson et de fabrication de conserves) ont décidé d’occuper les locaux de la Direction de cette usine, en cours de liquidation, et de demander les explications pourquoi les 120 000 conserves, en stock, n’avaient pas été revendues pour leur payer les salaires en retard depuis plus d’un an et demi, environs 1 000 000 kuna, soit 130 000 euros.

radniceadriazadar

Voir l’article original 18 mots de plus

Solidarité Ouvrière

Communiqué de l’Initiative Communiste-Ouvrière :

Comme on pouvait s’y attendre, il n’y aura pas de coup de pouce pour le SMIC au 1er janvier 2015. Avec une hausse de 0,8%, le SMIC arrivera à 9,61 euros brut de l’heure soit 1.451,11 euros mensuels… c’est-à-dire une augmentation de 8 centimes de l’heure ! Dans la poche, en net à la fin du mois, cela fait 1136,72 euros, contre 1128,70 euros actuellement. Soit… 8 euros de plus.

Alors que les prix ne cessent d’augmenter, cette « hausse » est une véritable provocation pour les travailleuses et les travailleurs. Pire, Sapin, devant un public de patrons et Gattaz, a appelé mercredi 17 décembre les patrons, qui n’en demandaient pas tant, à ne pas trop augmenter les salaires !

Voir l’article original 225 mots de plus

Solidarité Ouvrière

Le Monde, 24 décembre 2014 :

Air France n’en a pas fini avec les conflits qui l’opposent à son principal syndicat de pilotes. La compagnie aérienne a été condamnée le 4 décembre par le tribunal de grande instance de Bobigny à verser 10 000 euros au Syndicat national des pilotes de ligne (SNPL) pour non-respect de la loi Diard, qui régit le droit de grève, a appris l’AFP. La justice reprochant à la compagnie aérienne sa gestion des plannings après la levée d’un préavis de grève.

Le 2 mai, le SNPL avait, en effet, levé un préavis de grève, la veille d’une mobilisation prévue, estimant que ses revendications avaient été satisfaites. Mais la direction avait alors refusé de « rétablir immédiatement les plannings initiaux des pilotes ayant manifesté leur intention de faire grève », indique dans un communiqué le SNPL, qui dénonce une mesure discriminatoire : ce refus revenant à…

Voir l’article original 284 mots de plus

Solidarité Ouvrière

France 3 Auvergne, 24 décembre 2014 :

Un mouvement de grève débute ce mercredi à l’incinérateur de Clermont, lancé à l’appel de l’UNSA, la CGT et la CFDT. Revendications : des augmentations de salaires, une amélioration des conditions de travail et de la sécurité.

En fonctionnement depuis un peu plus d’un an, le pôle multifilières de valorisation des déchets « Vernéa » couvre le Puy-de-Dôme et le nord de la Haute-Loire et emploie une cinquantaine de salariés.

Voir l’article original 259 mots de plus

Solidarité Ouvrière

7 sur 7, 24 décembre 2014 :

Les facteurs dépendant du bureau de poste de Jodoigne ont décidé de se mettre en grève mercredi matin. Ce mouvement d’humeur, que suit une majorité du personnel, est une protestation contre la surcharge de travail imposée aux facteurs jodoignois. Ceux-ci évoquent des journées de dix heures pour assurer l’ensemble des tournées qui leur sont attribuées. La grève perturbera ce mercredi la distribution du courrier dans une partie de l’est du Brabant wallon. Les permanents syndicaux prendront contact avec le direction dans la journée.

« Nous avions prévenu la direction qu’il y avait un malaise dans le bureau: le personnel en a ras-le-bol et se pose énormément de questions. Il y a des problèmes d’organisation à Jodoigne, qui est une importante plate-forme pour l’est du Brabant wallon, et l’augmentation des volumes à traiter en fin d’année n’a pas été prise en considération », confirme le permanent…

Voir l’article original 26 mots de plus

Solidarité Ouvrière

Le Monde, 24 décembre 2014 :

Un jeune Noir, identifié par ses proches comme Antonio Martin, 18 ans, a été tué, mardi 23 décembre, aux alentours de onze heures (6 heures en France) devant une station-service de Berkeley, dans le Missouri. Quelques mois plus tôt, en août dernier, à une dizaine de kilomètre, un autre afro-américain, Michael Brown, avait été tué par un policier. Ferguson s’était alors embrasé.

A Berkeley, Antonio Martin aurait été lui aussi été abattu par un agent. Selon un communiqué publié par la police sur son compte Facebook et relayé par les médias, le policier était en patrouille lorsqu’il a aperçu deux hommes à proximité de la station-service. L’agent est sorti de son véhicule pour les approcher lorsque l’un d’eux a pointé une arme sur l’officier ; « craignant pour sa vie », ce dernier a tiré à plusieurs reprises. Le second individu s’est échappé. Les…

Voir l’article original 183 mots de plus

Solidarité Ouvrière

Communiqué Union Syndicale CGT Commerce et Services de Paris :

Victoire des salarié-es des boutiques de souvenirs de la la Société Commerciale de Souvenir et de Cadeaux de la Tour Eiffel.

Les salariés des boutiques de souvenirs de la société SCSC Tour Eiffel ont repris le travail aujourd’hui, mardi 23 décembre 2014, à 13 heures.

TeParis

Après 5 jours de grève et une volonté délibérée de la direction de laisser traîner le conflit, les salariés ont obtenu :
· 200 euros brut d’augmentation mensuelle sur le salaire de base
· Une prime de mensuelle de 200 euros net pour décembre 2014
· Une prime sur objectif de 80 euros si le chiffre d’affaire mensuel est atteint ainsi qu’une prime mensuelle de 150 euros si l’objectif dépasse 10% du chiffre d’affaire .

Voir l’article original 60 mots de plus

Global News

NEW DELHI – Long-simmering land and ethnic disputes erupted in bloodshed in northeastern India when rebels launched co-ordinated attacks on tribal settlers in Assam state, killing at least 63 people, officials said Wednesday.

The killings took place in five attacks late Tuesday targeting tribal settlers known as Adivasi, who migrated to Assam more than 100 years ago. Most of them worked on tea plantations in the region.

Assam’s Chief Minister Tarun Gogoi said rebels belonging to a faction of the National Democratic Front of Bodoland were behind the massacre.

Bodo rebels have been fighting for a separate homeland for their indigenous tribe, which makes up 10 per cent of Assam’s 33 million people. They have staged attacks against both Adivasi and Muslim settlers in violence that has left at 10,000 people dead, most of them civilians, in the last three decades.

Following the attacks, angry Adivasis surrounded a police station…

Voir l’article original 211 mots de plus

Global News

WASHINGTON – The Homeland Security Department is experimenting with a new way to track immigrant families caught crossing the border illegally and then released into the U.S.: GPS-enabled ankle bracelets.

Immigration and Customs Enforcement earlier this month launched a program to give GPS devices to some parents caught crossing the Mexican border illegally with their children in Texas’ Rio Grande Valley. They were given the devices after being released from custody with notices to report back to immigration officials, according to a confidential ICE document obtained by The Associated Press.

In September, the Homeland Security Department confided to a group of immigrant advocates during a confidential meeting that about 70 per cent of immigrants travelling as families failed to report back to ICE as ordered after they were released at the border. The AP obtained an audio recording of the meeting and interviewed participants. The ICE official on the recording…

Voir l’article original 454 mots de plus

Cape Breton Independent

Jürgen Todenhöfer spent months in covert negotiations with Islamic State fighters over Skype, until he had reassurances from the very highest levels of the « Caliphate » that he would be safe in Iraq and Syria. The veteran German reporter then packed a small bag and departed for the most dangerous place on Earth.

Todenhöfer, speaking to ABC News, said he had made contact with up to 80 fighters before he decided to make the trip, building a strong enough bond with two of them to feel sure he would be safe. As sure as he could be.

German journalist Jürgen Todenhöfer with two Islamic State fighters in northern Iraq. German journalist Jürgen Todenhöfer with two Islamic State fighters in northern Iraq.

The journalist and author, who has been one of the most prominent critics of Western intervention in the Middle East, said he was under no illusions that the Islamic State’s fighters could easily renege on their promise to keep him…

Voir l’article original 1 547 mots de plus