Archives de 20 décembre 2014

civilwarineurope

image(…) Selon une source proche du dossier, «l’attaque ressemble au mode d’action préconisé par le groupe Etat islamique», actif en Syrie et en Irak «de s’en prendre ainsi aux forces de l’ordre».

L’agresseur a été tué ce samedi au commissariat de Joué-lès-Tours, en Indre-et-Loire. Vers 14 heures, il se présente dans le bâtiment et semble particulièrement énervé. Trois policiers tentent de l’approcher pour le calmer. Sans s’expliquer, l’homme sort alors un couteau qu’il a caché dans son dos. Aussitôt, il s’attaque à un policier et le blesse au niveau de la joue et de l’oreille, sans toucher la carotide, tout en criant «Allah Akbar». Il donne un autre coup de couteau aux deux autres agents en service. Un adjoint de sécurité sort alors son arme et tire à deux reprises sur l’homme, qui meurt sur le coup (…)

Source : Le Figaro

Voici la page facebook du terroriste

image

Voir l’article original

Random Candidate

Four Afghans held for over a decade at the U.S. military prison at Guantanamo Bay, Cuba, have been sent home to Afghanistan, the Pentagon said on Saturday, the latest step in a slow-moving push by the Obama administration to close the facility.

Read more: http://www.dailymail.co.uk/news/article-2881832/U-S-sends-four-Guantanamo-prisoners-home-Afghanistan.html#ixzz3MTnCTCG9
Follow us: @MailOnline on Twitter | DailyMail on Facebook
Read more: http://www.dailymail.co.uk/news/article-2881832/U-S-sends-four-Guantanamo-prisoners-home-Afghanistan.html#ixzz3MTmzxtmb
Follow us: @MailOnline on Twitter | DailyMail on Facebook

Voir l’article original

En juillet, le président Hollande avait imposé à Laurent Fabius un nouveau secrétaire général au Quai d’Orsay, Christian Masset (ancien conseiller d’Hubert Védrine), avec mission de lui venir en aide [1]. 

[1] « Décret du 17 juillet 2014 portant nomination du secrétaire général du ministère des affaires étrangères et du développement international – M. MASSET (Christian) ». NOR : MAEA1416508D

——————————————–

Christian Masset, nouvel homme fort du Quai d’Orsay, est natif de Sète

Christian Masset, nouvel homme fort du Quai d'Orsay, est natif de Sète
ChristianMasset (àdr.) était ambassadeur au Japon depuis 2011.

FRANCE DIPLOMATIE

 

L e président François Hollande a nommé mercredi en Conseil des ministres l’ambassadeur Christian Masset au poste de secrétaire général du ministère des Affaires étrangères et du développement international, soit le numéro deux de cette administration après le ministre.

Ambassadeur au Japon depuis 2011, Christian Masset succèdera en août à ce poste prestigieux à Pierre Sellal, nommé ambassadeur auprès de l’Union européenne à Bruxelles par François Hollande, également sur proposition de Laurent Fabius. Au Quai d’Orsay, le secrétaire général assiste tout à la fois le ministre dans l’orientation générale et la conduite des affaires et supervise et coordonne l’action des différents services du ministère, en relation avec le cabinet du chef de la diplomatie.

Né le 23 janvier 1957 à Sète

Dans ses fonctions, il peut représenter le ministre lors de réunions interministérielles ou à l’occasion de réunions internationales, comme être amené à se rendre à l’étranger pour des missions délicates. Né le 23 janvier 1957 à Sète (Hérault), Christian Masset, 57 ans, est diplômé de l’Institut d’études politiques (IEP) de Paris ainsi que de l’Ecole supérieure des sciences économiques et commerciales (ESSEC). A sa sortie de l’Ecole nationale d’administration (ENA), il choisit le ministère des Affaires étrangères. Au cours de sa carrière, il a été en poste à Londres, Pretoria et Bruxelles, travaillant aussi entre autres entre 1997 et 1999 au cabinet de Hubert Védrine, alors chef de la diplomatie. En 2009, Christian Masset avait pris à Paris la tête de la nouvelle Direction générale de la Mondialisation, du Développement et des Partenariats, créée au Quai d’Orsay.

source: http://www.midilibre.fr/2014/07/16/christian-masset-nouvel-homme-fort-du-quai-d-orsay-est-natif-de-sete,1025704.php

00000000000000000000000000000000000

Cellule44

RÉSEAU VOLTAIRE INTERNATIONAL
Le président François Hollande cherche à remplacer au plus tôt son ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius.

M. Fabius souffre de la maladie de Parkinson, confirment au Réseau Voltaire deux sources distinctes à Paris. Pour éviter que ne surgissent des tremblements, il prend toutes les 2 heures de la 3,4-dihydroxyphénylalanine (lévodopa). Malheureusement, ce médicament est connu pour ses effets secondaires. Il provoque chez M. Fabius des crises très aigües de paranoïa.

En juillet, le président Hollande lui avait imposé un nouveau secrétaire général au Quai d’Orsay, Christian Masset (ancien conseiller d’Hubert Védrine), avec mission de lui venir en aide [1]. Cependant l’état de santé du ministre s’est considérablement aggravé.

Source : http://www.voltairenet.org/article186255.html?utm_medium=facebook&utm_source=twitterfeed

Voir l’article original

WPIX 11 New York

BEDFORD-STUYVESANT, Brooklyn (PIX11) — Two police officers have been shot in the 79th precinct, the NYPD has confirmed.

The shooting happened just before 3 p.m., Saturday at the intersection of Myrtle Avenue and Tompkins Avenue.

https://twitter.com/nypd121pct/status/546404922791837696?refsrc=email&s=11

The condition of the officers is unknown.

Sources say a gun has been located at the Myrtle Ave. subway station.

This is a developing story. Refresh for updates.

Voir l’article original

Non au Traité Transatlantique

JEAN ARTHUIS : « IL FAUT FAIRE L’EUROPE FÉDÉRALE AVANT DE NÉGOCIER LE TTIP »

Je suis contre le projet de Traité transatlantique, parce qu’un accord équitable est impossible sans traiter d’égal à égal. D’un côté, les Etats-Unis d’Amérique ont pour eux l’unité de commandement, un Etat fédéral abouti, et une stratégie de puissance. De l’autre côté, l’Union européenne est un syndic de copropriété de ses pays membres, au pilotage politique est balkanisé, avec pour stratégie par défaut l’addition a minima de ses égoïsmes nationaux. L’Europe n’a même réussi ni à étendre l’utilisation de sa monnaie, l’euro, à tout son territoire ; ni à se doter de sa contrepartie logique, un gouvernement économique. Bref, c’est le pot de fer qui négocie avec le pot de terre. Donc, il faut faire l’Europe fédérale avant de négocier un marché transatlantique.

Je suis contre le projet de Traité transatlantique, parce qu’il est absurde de vouloir…

Voir l’article original 581 mots de plus

Par lefigaro.fr
Mis à jour le 20/12/2014 à 15:44
Eric Zemmour, phénomène de librairie avec son livre <i>Le suicide français</i>, a été écarté de la chaine d'information continue en raison d'une retranscription controversée d'une interview sur l'islam parue dans le <i> Corriere della Sera</i>.

VIDÉO – Après l’éviction par I-Télé du polémiste, les réactions politiques notamment sur Twitter se sont multipliées. De Nicolas Dupont-Aignant à Marine Le Pen en passant par Daniel Cohn-Bendit, on dénonce une atteinte à la liberté d’expression.

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2014/12/20/01016-20141220ARTFIG00090-les-politiques-s-emparent-de-l-affaire-zemmour.php

PLUS :

Arrêt de l’émission de Zemmour sur iTélé: les réactions indignées déferlent sur Twitter

L’ExpressIl y a 1 heure
0000000000000000000000000000000000000000000

Ils ne tendent plus l’autre joue !

Il y aura toujours du soufre autour d’Eric Zemmour et de Robert Ménard.

Je n’ai pas envie, une nouvelle fois, de monter au créneau, moins en leur faveur que pour la défense de la liberté d’expression.

Ce qui m’importe plutôt est de tenter d’analyser ce qui, à leur encontre, suscite une hostilité quasi systématique.

Robert Ménard, maire de Béziers, décide de rebaptiser la rue du 19-mars-1962 rue du Commandant Hélie-Denoix-de-Saint-Marc. Si les pieds-noirs applaudissent, son initiative suscite les foudres de la gauche. Et sa volonté de mettre à l’honneur toutes les religions bouscule les tenants d’une laïcité étriquée, incapable d’ouverture !

Eric Zemmour, qui a écrit un livre beaucoup vendu mais très peu lu (seulement 7% de ses acheteurs le connaissent dans sa totalité), a donné une interview au journaliste italien Stefan Montefiori du Corriere della Sera, sur l’immigration, l’islam et les musulmans.

Elle a fait scandale parce que Jean-Luc Mélenchon, dont on peut apprécier chaque jour la modération!, a pourfendu « la déportation » que Zemmour aurait évoquée dans cet entretien.

Et tout le monde a suivi, trop heureux de cette aubaine renouvelée de s’en prendre à l’auteur du Suicide français.

Stefan Montefiori, d’une honnêteté rare dont beaucoup de ses confrères français devraient s’inspirer, a assumé la responsabilité du terme « déportation », conséquence d’une malencontreuse synthèse de sa part (Figaro Vox).

Le livre d’Eric Zemmour non seulement est d’autant plus vilipendé que nous sommes très peu nombreux à l’avoir lu intégralement mais que, par ailleurs, il s’agit d’un ouvrage long, dense, difficile, complexe, à la fois engagé et documenté. Tout sauf l’essai rapide et désinvolte d’un journaliste pressé !

Est-il d’ailleurs encore un membre de cette profession alors qu’à l’évidence, son statut d’aujourd’hui renvoie plus à celui d’un essayiste et polémiste passionné par l’Histoire, mêlant le temps long et le temps court, préoccupé par son pays et stimulé par les controverses ?

Les journalistes de RTL s’indignent après ses propos sur les musulmans. Leur protestation collective s’inscrit dans un combat et une opposition légitimes. Ils ont le droit de ne pas apprécier les propos d’Eric Zemmour qu’ils continuent à juger prioritairement comme un confrère.

En revanche, quand Bruno Le Roux prône un boycott médiatique pour interdire à Eric Zemmour de s’exprimer, en feignant d’oublier qu’il n’a pas prononcé le mot « déportation », on n’est plus dans le même registre. Mais dans une chasse à l’homme, au citoyen ! Un étouffement pour dissidence !

Considérant Ménard et Zemmour, il me semble que plusieurs raisons expliquent l’antagonisme répétitif dont ils font l’objet. Je n’écris pas : dont ils sont victimes, parce qu’il est inévitable que la liberté qu’on s’octroie ait une rançon.

D’abord, il est clair que, plus que leurs œuvres, leur personnalité déplaît, est même détestée par certains. J’ai l’impression de retrouver ce que j’avais éprouvé dans le monde judiciaire qui avait envie de me « faire payer » mon être plus que mon comportement professionnel.

Ils auront beau dire et faire, Zemmour et Ménard n’ont pas des caractères qui en feront les « chouchous » des intellectuels bienséants et des médias convenables. « Grandes gueules » mais pas seulement : le pire est qu’on ne peut pas les taxer de bêtise.

Plus profondément, ils ont pris des initiatives et des positions qui n’ont pas eu besoin, pour exister, de l’aval de leurs adversaires. Quoi qu’on pense des unes et des autres. Ils ne sont pas restés immobiles, l’esprit au pied et l’énergie en berne, en attendant tranquillement d’être massacrés par tous les registres du « correct » qui évidemment est prédéfini et sanctifié même s’il ne vaut rien.

Ils ont pris les devants et, de cette manière, mis fin à un défaitisme de la pensée conservatrice ou réactionnaire, en livres ou en actes, parce qu’elle acceptait trop volontiers la mainmise sur elle d’une chape idéologique que par ailleurs elle dénonçait. La lutte a changé d’âme.

Au fond, l’insupportable, chez ces deux bretteurs, tient paradoxalement à leur similitude, mais à rebours, avec les processus de la gauche.

Ce n’est plus elle qui débaptise, c’est Ménard.

Ce n’est plus elle qui appréhende globalement notre société et en démontre les lignes de force, les variations et les ruptures depuis tant d’années, c’est Zemmour.

Ce n’est plus le socialisme ou l’idéologie éructante et vindicative d’un Mélenchon qui donnent le la mais des pensées et des personnalités qui seront d’autant plus honnies par quelques-uns qu’elles sont agréées par une majorité du peuple.

Pour résumer, Ménard et Zemmour nous offrent cette nouveauté bouleversante qui devrait être exploitée à outrance : ils ne tendent plus l’autre joue.

Ma Photo

 

 

 

 

 

http://www.philippebilger.com/

000000000000000000000000000000000000000

Algérie Résistance

040518_iraqprison_theme_sub

DR.

Tras cuatro años de investigación sobre las actividades de la CIA en el que fueron hackeados computadoras senadores responsables de la investigación, y después de una feroz lucha entre los diferentes clanes dentro de la administración de Estados Unidos, la Comisión de Senado de Estados Unidos acaba de publicar un documento de unas 500 se desliza desde unos 6.300 páginas del informe que revela la tortura por la CIA bajo la administración de George W. Bush tras los atentados del 11 de septiembre de 2001. El informe describe varias técnicas interrogatorio competir crueldad y sadismo, como « comida » rectal, el waterboarding, amenazas de asalto sexual, privación del sueño, el uso del miedo a los insectos, posiciones de estrés, la desnudez forzada, ejecuciones simuladas, violaciones y amenazas de muerte contra la familia, el uso de taladros eléctricos, y otras prácticas bárbaras que la CIA ha utilizado en varios centros de detención…

Voir l’article original 3 479 mots de plus

Wikileaks Actu Francophone

torture_iraq_ap_img

The Nation, Lisa Hajjar, 16 décembre 2014

Recadrer les techniques d’interrogation de la CIA comme une violation de l’éthique scientifique et médicale pourrait être le meilleur moyen de parvenir à une responsabilisation.

L’expérimentation humaine a été une caractéristique essentielle du programme de torture de la CIA. La nature expérimentale des techniques d’interrogation et de détention est clairement évidente dans le résumé du rapport d’enquête [écrit] par le Comité du renseignement du Sénat, malgré les rédactions (exigées par la CIA) pour confondre les emplacements de ces laboratoires de science cruelle et les identités des auteurs.

A la barre de ce projet d’expérimentation humaine, il y avait deux psychologues embauchés par la CIA, James Mitchell et Bruce Jessen. Ils ont conçu des protocoles d’interrogatoire et de détention qu’ils ont appliqués avec d’autres aux personnes emprisonnées dans les « sites noirs » secrets de l’agence.

Lire la suite: http://www.thenation.com/article/193185/cia-didnt-just-torture-it-experimented-human-beings#

Voir l’article original

Solidarité Ouvrière

Le Monde, 20 décembre 2014 :

Les salariés de quatre sites logistiques d’Amazon en France sont invités à faire grève à l’appel de la CGT lundi 22 décembre. Le mouvement, s’il est suivi, pourrait menacer la livraison des derniers cadeaux de Noël. Le géant de la distribution assure, lui, qu’il n’y aura pas de conséquences sur son activité.

Selon Sébastien Boissonnet, délégué syndical central CGT, le groupe a les moyens de contourner les effets de la grève en faisant expédier les colis d’ailleurs, ce qui s’est traduit, affirme-t-il, par un surcroît d’activité en France au moment de la grève en Allemagne. « C’est vrai que ça prend un peu plus de temps pour la livraison » dans ce cas, a-t-il concédé.

Voir l’article original 101 mots de plus

Solidarité Ouvrière

Le Progrès, 20 décembre 2014 :

Même si le mouvement n’est pas (encore) coordonné nationalement, l’expression des salariés de l’enseigne discount de Casino, Leader Price, devient prégnante dans le monde de la distribution.

Ainsi, après les actions enregistrées dans quelques magasins du Nord de la France notamment, c’était au tour hier de Saint-Etienne Monthieu de se lancer dans un mouvement de grève.

Voir l’article original 124 mots de plus

Solidarité Ouvrière

Lettre ouverte des salariés de Sicalait (La Réunion) au Préfet, 19 décembre 2014 :

Ce vendredi 19 décembre 2014 en matinée, les chefs de services et le personnel administratif de la Sicalait ont été convoqué afin d’être informés des éléments suivants : élection d’un nouveau bureau du Conseil d’Administration avec 7 membres présents ; élection d’un nouveau président avec 7 membres présents. La nouvelle n’ayant pas été comprise de la part de salariés convoqués, il a été décidé de convoquer l’ensemble des salariés (de Sicalait – SDPMA-Fermes et Jardins – ndlr).

Au vu des éléments ci-après qui ont été portés à notre connaissance :

Attendu que Monsieur Patrick Hoarau président du conseil d’administration de la Sicalait n’a pas expressément formulé sa volonté de démissionner ;

Voir l’article original 718 mots de plus

Solidarité Ouvrière

Le Bien Public, 20 décembre 2014 :

Après sept semaines de grève sur le site de Quetigny, le comité central d’entreprise de Sanofi a annoncé souhaiter porter devant la justice le projet de cession du site. Ce projet de cession de l’usine de Quetigny à Delpharm était soumis à un processus d’information-consultation qui est arrivé à sa fin ce vendredi.

Par le biais du CCE, les représentants des salariés de l’usine ont évoqué leur volonté de contester devant les tribunaux, ce qui constitue pour eux « un désengagement industriel » du groupe pharmaceutique. Selon le secrétaire du comité, Tamer Gok, « le débat n’est pas clos, il va se poursuivre au tribunal, à moins que Sanofi ne fasse marche arrière ».

Voir l’article original 52 mots de plus