Libres jugements

«Partout, les plus vulnérables font les frais de la prostitution»

Le premier congrès international pour l’abolition de la prostitution a été organisé le 12 novembre 2014. Une occasion, souligne Grégoire Théry, secrétaire général du Mouvement du nid, de donner la parole à d’anciennes prostituées qui ont toutes en commun d’appartenir aux groupes sociaux les plus discriminés.

Voir l’article original 682 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s