SIVENS (Tarn-France): Remi Fraisse victime des « Ultra-radicaux ».

Publié: 2 novembre 2014 dans Ecologie, Environnement, Informations générales, Irrigation, Nature, Réflexions
Tags:, , , , ,

Il y a vraiment des coups de pied au cul qui se perdent dans notre pays et ils ne sont pas tous nécessairement destinés à nos hommes politiques.

Violences policières, entend-on ici et là. Ben voyons! C’est tellement facile de cracher sur les forces de l’ordre quand on veut se dédouaner de ses propres responsabilités. Détourner la vérité pour l’arranger à sa façon est un procédé vieux comme le monde et les exemples historiques ne manquent pas. Ce qui me navre dans cette affaire, en dehors de la mort d’un jeune homme, est que le bouc émissaire de service soit repris en choeur par les médias et certains milieux politiques qui ont un peu de mal aux entournures à condamner toutes ces violences quand elles ne proviennent pas des amis supposés du FN.

Ces groupes ultras, ou radicaux, ou anarchistes comme on les appelle sans connaître très bien d’ailleurs leur véritable origine ont montré ce dont ils étaient capables à Nantes ou à Toulouse en prenant prétexte d’une victime dont ils se soucient comme d’une guigne pour aller se battre contre les méchants, j’entends par là les forces de l’ordre, et en utilisant les mêmes méthodes.

« On » parle de bavure policière, d’assassinat, de crime, d’affaire d’Etat alors que les causes sont pourtant simples à comprendre, mais qui n’entrent malheureusement pas dans le moule idéologique qui arrangerait beaucoup de monde. Subissant pendant de longs moments les jets de pierre, de cocktails Molotov et de boulons par une bande de « sympathiques » excités dont l’écologie n’est pas leur préoccupation première, les gendarmes, passifs EN ATTENDANT LES ORDRES POUR INTERVENIR, chargèrent ces « malheureux » assaillants, lesquels n’attendaient que cela pour se défouler. Comme il est prouvé que le jeune militant écologiste était présent sur les lieux sans participation active, semble-t-il, au lieu de fuir ce champ de bataille, la violence des affrontements ne pouvait malheureusement que se terminer par un drame.

J’accuse donc ces groupes radicaux d’être à l’origine de la mort du militant écologiste, un vrai celui-là, et LEUR RESPONSABILITE EST TOTALE. Et toutes celles et ceux qui, POUR UNE RAISON OU POUR UNE AUTRE, veulent fermer les yeux sur la réalité des faits ne valent guère mieux que les véritables responsables. On critique les méthodes d’intervention de la police, et sans doute y a-t-il certainement des choses à revoir et quelques abus à dénoncer, mais quand on est bien au chaud chez soi, il est toujours facile d’accuser à tort et à travers en oubliant un peu vite que la nature humaine n’est pas exclusivement constituée de doux agneaux. Regardez donc autour de vous pour en être convaincu.

PATRICK SOUILLE

PS: CERTAINS SEMBLENT CHOQUES PAR LA VIOLENCE DE CE COMMENTAIRE. IL A AU MOINS LE MERITE DE NE PAS EGALER CELLE QUI A TUE UN JEUNE MILITANT.

SOURCE: http://marcheillegalparis.centerblog.net/183-remi-fraisse-victime-des-ultra-radicaux

—————————————————–

  1. Le Monde ‎- il y a 10 minutes
    Plusieurs centaines de manifestants ont voulu rendre hommage à Rémi Fraisse, une semaine après sa mort, dimanche 2 novembre.

0000000000000000000000000000

commentaires
  1. SOUILLE dit :

    JE SUIS DE GAUCHE: EST-CE GRAVE, DOCTEUR?

    Publié le 05/11/2014 à 08:56 par marcheillegalparis Tags : lecture blog front de gauche monde moi argent pouvoir

    COMMENTAIRES SANS RETENUE N°14

    Frapper fort n’est-il pas le meilleur moyen de se faire entendre? En lisant ce commentaire, vous en serez peut-être convaincu.

    Contrairement à ce que l’on pourrait penser à la lecture de mes 183 articles publiés sur ce blog, j’estime encore être un citoyen dont les idées qui m’animent sont plutôt de Gauche. Etrange, n’est-ce pas, car on pourrait croire le contraire. Mais il est vrai que celle à laquelle je pense est bien éloignée de notre Gauche actuelle représentée par un conglomérat de partis qui passent plus de temps à se taper dessus qu’à s’occuper de la réalité quotidienne de tout citoyen normalement bien constitué. Comment peut-on en effet croire en un Front de Gauche qui appela à voter Hollande uniquement pour chasser Nicolas Sarkozy et dans les Ecologistes qui se sont servis des Socialistes uniquement pour obtenir un groupe à l’Assemblée?

    Aussi, une plongée en apnée dans cet océan de bêtise véhiculé par les médias et les slogans politiques stéréotypés s’impose afin de se poser les véritables questions: les concepts de Droite et de Gauche ont-ils encore un sens dans un monde en plein bouleversement? Peut-on être de Gauche tout en ayant un minimum de réflexion sur le monde qui nous entoure sans pour cela être taxé par les uns de raciste et de salaud de réactionnaire ou par les autres de gauchiste et de sale marxiste?

    Pour en revenir à notre consultation fictive, voilà ce que je pourrais dire à mon « médecin ». Je suis de Gauche, mais j’ai voté blanc au deuxième tour des Présidentielles de 2012 car je ne croyais ni en Nicolas Sarkozy ni dans les capacités de François Hollande à diriger le pays. Est-ce grave, docteur? J’ai voté blanc au deuxième tour des Législatives de 2012 car je ne souhaitais pas voter pour un représentant de la Droite qui ne m’inspirait guère et encore moins pour celle que la Gauche nous avait imposé, à savoir Cécile Duflot. Est-ce grave, docteur? Et pourtant, j’ai bien voté lors des dernières Municipales pour Anne Hidalgo que j’estimais être plus proche de mes convictions même si tout n’était pas parfait. En clair, docteur, est-il nécessairement obligatoire d’aller voter comme des moutons pour un candidat de Gauche sous prétexte qu’il est de Gauche même si ce dernier est un parfait imbécile? Dites-moi, docteur, est-ce grave?

    Est-il intolérable de dénoncer des réalités, comme je n’ai cessé de le faire sur ce blog, sans pour cela affirmer que tout ce que je dis est un tissu d’âneries et que je ferais mieux de me taire plutôt que d’énoncer des vérités qui dérangent. Est-il indispensable d’avaler sans réagir les discours des Duflot, Mélenchon, Besancenot, Hamon, Filoche et bien d’autres, même si je partage totalement certains de leurs points de vue, et de prendre bêtement pour argent comptant certains de leurs propos qui me révulsent? Que voulez-vous, docteur, je n’aime pas celles et ceux qui se disent de Gauche et que l’on voit régulièrement devant les caméras? Pour moi, je n’ai rien à voir avec ces gens-là. Vraiment, est-ce cela la Gauche? Celle qui risque d’offrir le pouvoir au Front National parce qu’elle a peur d’offusquer les biens pensants?

    N’en déplaise donc aux uns et autres qui s’estiment choqués par mes commentaires, mais j’aurai eu au moins la conscience tranquille en évitant d’être complice de la bêtise qui se répand dans notre pays relayée malheureusement par les médias. Alors, docteur, je suis de Gauche, mais à l’heure où beaucoup de Français écoeurés se tournent vers d’autres horizons politiques, comprenne qui voudra, est-ce si grave que cela?

    PATRICK SOUILLE
    PAROLES DE CITOYEN: ET SI JE DISAIS TOUT.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s