Archives de 23 septembre 2014

– U.S. and partners launch air strikes against ISIS and Jabhat al-Nusra terrorists in DeirEzzor, Raqqa, and Idleb
– Foreign Ministry: Minister al-Moallem received letter from US counterpart informing him that the US will target ISIS positions in Syria
– Russia calls on the U.S. to acquire approval from the Syrian government on attacking terrorists’ sites in Syria
– Operations against foreign-backed terrorists continue across Syrian areas, scores of terrorists eliminated in several areas
– Austria: 30 Austrian terrorist have been killed in Syria out of 140 fighting there
– Lebanon: Lebanese soldier killed, two wounded in attack by armed men in Tripoli
– Iraq: army kills scores of ISIL’s terrorists in Tikrit

000000000000000000000000000000

MAROC: complicité de l’armée marocaine avec le narcotrafic dénoncé dans un nouveau livre

Publié: 23 septembre 2014 dans 1 - Revue de presse - Journaux télévisés - Videos, 36, 4 - REGALIENNES, Administration pénitentiaire, Cannabis, Cocaïne, Corruption, DNRED, Douane, Gendarmerie, INTERPOL, Justice, Narcotrafic, OCRTIS, Police, Services de renseignement, Société
Tags:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Abdelaziz Bennani Bennani, général dénoncé par l’auteur

Un ancien officier de l’armée marocaine, Abdelila Issou, âgé de 49 ans, raconte dans ses mémoires le business obscur du Général Bennani, le chef de l’Etat Major des troupes marocaines opérant au Sahara Occidental. Selon lui il aurait ouvert les portes aux cartels colombiens pour qu’ils puissent introduire la cocaïne en Espagne.
Diplômé à l’Académie Royale militaire de Meknès, il a fini par travailler pour les services secrets espagnols, CNI, avant de s’exiler en Espagne en 2000.
Dans son livre « Mémoires d’un soldat marocain La Face cachée du royaume enchanté », Issou dénonce la corruption de la plus haute hiérarchie militaire marocaine en apportant des preuves accablantes de la complicité de l’armée marocaine avec le trafic de drogue.
Le lieutenant Abdelillah Issou commandait une unité qui patrouillait entre Cap Malabata, entre Tanger et Ceuta. Sa tournée commençait tous les jours à 21h02 heures et finissait à 02h00 du matin. « En maintenant le même horaire, les trafiquants savaient que jusqu’à 21h00 et à partir de 02h00, il n’y avait aucun risque d’être importunés dans leur activité », écrit Issou dans son livre.
Devant cette apparente complicité entre ceux qui ont fixé l’horaire des patrouilles de surveillance et les narcotrafiquants qui transportait le haschisch des montagnes du Rif jusqu’à la côte pour l’embarquer à bord des hors-bord direction l’Espagne, Abdelila Issou a transmis ses doutes au Capitaine Bana qui commandait sa compagnie.
Son patron l’a alors sommé de «ne pas plus parler de l’affaire ni avec lui ni avec quiconque parce que les horaires et le calendrier est décidée par l’état-major de la Zone Sud du Sahara occidental, à 1.190 km de là selon les instructions et directives données par le général Abdelaziz Bennani « .
Source : El Mundo, 21/09/2014
DIASPORA SAHARAUI, 21/09/2014
000000000000000000000000000000000000000

La FED (http://fr.wikipedia.org/wiki/FED)  avertit que 11 banques pourraient provoquer une nouvelle crise financière mondiale.
Ces 11 banques sont : JP Morgan Chase, Goldman Sachs, Deutsche Bank, Bank of America, Bank of New York Mellon, Barclays, Citigroup, Credit Suisse, Morgan Stanley, State Street et UBS.

LIRE l’article: http://philippehua.com/2014/09/23/la-fed-avertit-que-11-banques-pourraient-provoquer-une-nouvelle-crise-financiere-mondiale/

000000000000000000000000000000000000

 

 

le monde à l'ENVERS

Le Roi Mohammed VI du Maroc est attendu en Russie, où il effectuera une visite officielle au mois d’octobre.

LE ROI DU MAROC

Selon Le Reporter, le Roi Mohammed VI effectuera une visite officielle en Russie au mois d’octobre. Le site a repris une déclaration du ministre marocain des Affaires étrangères, Salaheddine Mezouar, faite le mercredi 17 septembre dernier, à Rabat, en marge des travaux de la 5e session de la Commission mixte maroco-russe de coopération économique.

Voir l’article original 160 mots de plus

EXTRAIT: Selon le Ministère français de la santé, chaque jour en France, en 2012, 411 personnes sont mortes à cause du cancer. Ce sont 149.000 décès par an dont 85.000 hommes et 63.000 femmes.

le monde à l'ENVERS

Il existe une histoire terriblement triste qu’on a cachée à des générations d’Européens (…). Car ils n’ont jamais pu se poser cette question qui est pourtant  tellement élémentaire : depuis la révolution industrielle du 19ème siècle, qu’ont fait leurs différents pays de tous les déchets toxiques, la résultante des erreurs et tâtonnements du début de l’industrialisation ?

DECHETS NUCLEAIRES

La vérité tenue secrète est que l’Europe, toute l’Europe est une sorte de poubelle radioactive.

Voir l’article original 5 127 mots de plus

photo_bilger_1Vais-je avoir le droit de parler de Nicolas Sarkozy ?

Quand Nicolas Sarkozy a été pour la première fois ministre de l’Intérieur et que j’ai approuvé ses coups de boutoir contre certaines pratiques judiciaires en effet discutables, on m’a reproché d’en parler trop.

Quand il a fait cette campagne extra-ordinaire de 2007, j’ai été enthousiaste devant cette invention d’une droite gardant ce qu’elle avait de meilleur et s’enrichissant de ce que la gauche prétendait conserver par devers elle ; naturellement, on m’a blâmé parce que j’en parlais trop.

Quand la promesse d’une République irréprochable s’est retrouvée dans l’enfer des voeux pieux et que la présidence de Nicolas Sarkozy a été ce que l’état de droit a subi de pire avec la complaisance d’affidés et de magistrats « dévoués », forcément on m’a fait grief d’en trop parler.

Lorsque la vulgarité et le narcissisme de notre représentant suprême devenaient tels qu’ils occultaient ce que son action avait d’énergique et sa volonté de rassurant, on m’accablait parce que j’en parlais trop.

Quand sa présidence menacée d’être largement défaite l’a conduit à puiser cyniquement dans le vivier du Front national, lui redonnant ainsi de l’ampleur alors qu’en 2007 il avait su le réduire substantiellement, apparemment j’en parlais trop.

Lorsqu’au moment du choix, on ne m’a laissé à droite qu’une nouvelle candidature de Nicolas Sarkozy et, à gauche, l’attente d’un socialisme raisonnable et démocratique, j’ai franchi le pas, comme une multitude de Français pas plus socialistes que moi, et permis à François Hollande de battre un président déconsidéré, mais on m’a vertement repris puisque, semble-t-il, j’en parlais trop.

Quand Nicolas Sarkozy, feignant la réserve, n’a eu de cesse que d’interdire, par une intimidation constante, le moindre inventaire de son quinquennat et de bloquer toute émergence de rivaux plausibles au sein de son propre camp, je me suis ému devant cette démarche si peu républicaine et, paraît-il, j’en ai trop parlé.

Lorsque Nicolas Sarkozy, englué dans les affaires, a manoeuvré pour empêcher une victoire éclatante de François Fillon contre Jean-François Copé à la tête de l’UMP et placé son parti en fâcheuse posture morale et financière, j’ai pressenti que le ressentiment, le désir de revanche et le souci de sa sauvegarde judiciaire allaient le projeter à nouveau en première ligne, mais qu’on m’excuse d’en avoir trop parlé.

Quand, évoquant son devoir, se prenant pour de Gaulle, alors qu’une majorité de Français déplorent son irruption dans l’espace politique pour s’approprier l’UMP et l’instrumentaliser à son seul bénéfice pour la primaire, à peine 28 mois après sa défaite, affichant un prétendu changement dont il serait vain de compter les innombrables étapes (Le Monde, Libération), je m’indigne et il est clair que j’en parle trop.

Maintenant qu’il a mis fin à son jeu cousu de fil grossier de cache-cache avec la République, que sur Facebook il a posté un message aussi sincère dans sa grandeur et sa noblesse affectées que Cahuzac face à l’Assemblée nationale, qu’il va être courtoisement questionné par Laurent Delahousse sur France 2, qu’il ira de manifestation en manifestation avec le concours de soutiens et de ralliés tristement opportunistes, qu’il portera des coups et qu’il en recevra, qu’il ne sera plus jamais le miracle virtuel de 2007 mais de plus en plus le superfétatoire lassant de 2014, je n’aurai plus aucun scrupule puisqu’on ne pourra plus me dénier le droit d’en parler.

Nicolas Sarkozy, à Paris le 19 septembre 2014.Nicolas Sarkozy, à Paris le 19 septembre 2014. Thibault Camus/AP/SIPA

J’avoue que j’ai peur. François Hollande a été élu à cause de Nicolas Sarkozy et je crains que celui-ci, grâce à François Hollande, se redonne une chance.

L’émission de Frédéric Taddéï dont une partie a été consacrée au « retour » de Nicolas Sarkozy (France 2) m’a littéralement stupéfié. En face d’un Edwy Plenel courageux, pugnace, convaincu et seul à manifester un souci éthique dans l’appréciation de la démarche politique de l’ancien président, on a eu un front composé de personnalités qui, aussi nuancées voire différentes que soient leurs convictions, étaient toutes réunies par l’indifférence qu’elles manifestaient à l’égard de la morale publique, de l’incidence des procédures judiciaires sur Nicolas Sarkozy et, plus globalement, de la personnalité si peu exemplaire de celui qui, à nouveau, survenait comme un importun non désiré. Cette argumentation collective était déprimante car elle laissait croire que les projets politiques, les plans économiques et financiers, la vision sociale, les perspectives internationales étaient autonomes, indépendants en tout cas de la personne qui, dans le meilleur des cas, allaient les élaborer, les servir, les incarner. A les entendre, si ignorants par ailleurs des réalités judiciaires, n’importe qui aurait pu faire l’affaire. Une personnalité de nuit comme un être de lumière. Un politique plombé par les affaires comme un démocrate irréprochable et jamais pris en faute. Face à une telle inégalité, aussi injuste, des perceptions, il faut se battre. On ne peut plus laisser politique et morale faire monde à part !

Enfin, la justice.

Depuis 28 mois, le président de la République ne fait pas bonne figure et son bilan, pour l’instant, est médiocre. Toutefois, si Christiane Taubira n’a pas été et n’est pas un ministre aussi bon qu’elle le pense d’elle-même, force est de considérer que le président et elle, sur le plan des libertés publiques, de la considération due aux magistrats et de l’indépendance dans la gestion des dossiers sensibles, ont inauguré une ère et adopté des pratiques au pire d’indifférence, au mieux d’abstention et qu’il convient de saluer cette positive évolution d’un quinquennat à l’autre.

Certes, Nicolas Sarkozy ne sera sans doute que président de l’UMP mais son implication dans des affaires multiples va l’inciter à faire feu de tout bois. Il est hors de question qu’il s’en prenne aux magistrats comme il s’est permis de le faire lorsqu’il était président. Certains des plus hauts postes judiciaires sont encore occupés par des fidèles, des inconditionnels, des opportunistes, aux ordres hier et prêts à le redevenir en flairant demain.

Tout de même, par rapport à un passé dévastateur pour l’honneur des magistrats, une assurance. Je sais qu’à des postes clés, notamment Premier Président de la Cour de cassation et président du tribunal de grande instance de Paris, la présence de magistrats exceptionnels, aujourd’hui, garantira la justice, et la magistrature qui en est la servante, des abus et des scandales du quinquennat précédent. En espérant qu’aucun Mur des cons ne viendra plus souiller, à cause de quelques énergumènes, l’image de tous les juges auprès des citoyens.

Nicolas Sarkozy est revenu. Il faut en parler. On ne change pas, François Bayrou a raison. On se répète. Il va se plagier.

On se laisse faire ou non ?

http://www.philippebilger.com/

00000000000000000

http://fr.wikipedia.org/wiki/Hobo

Olivier Demeulenaere - Regards sur l'économie

« Le dollar a basculé de son trône. L’écuyer fidèle du pétrodollar, ce dollar vert, vit son déclin. La guerre en Ukraine constituera pour le dollar son Waterloo. Le refus des Saoudiens de négocier leur pétrole uniquement en dollars sera le facteur de cette chute qui résonnera aux quatre coins du globe.

chute dollar jim willie

La politique de la Réserve Fédérale US détruit le système financier. En fait, ce qu’ils appellent une politique de stimulation, constitue en réalité le sauvetage camouflé de Wall Street, où les dettes des banquiers sont transférées sur l’Etat US (et l’ensemble du monde, d’autre part). Les USA ont renoncé à fixer un plafond de la dette, parodie amère de l’économie réelle. Les USA font penser chaque mois un peu plus à un pays du tiers-monde, avec son immense fraude, son effondrement économique, la guerre, les sanctions, et son absence de direction. La FED s’est engagée en terrain très dangereux…

Voir l’article original 970 mots de plus

Obama recevra Benjamin Nétanyahou le 1er octobre à la Maison Blanche

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu avec Barack Obama à la Maison Blanche le 30 septembre 2013

Benjamin Nétanyahou est attendu à la Maison Blanche le 1er octobre.
Le président américain Barack Obama recevra le Premier ministre israélien Benjamin Nétanyahou le 1er octobre à la Maison Blanche, a-t-on appris ce lundi, en pleines négociations entre Washington et Téhéran sur le programme nucléaire de l’Iran.
La rencontre, qui devrait porter sur ce contentieux entre Israël et les Etats-Unis, a été annoncée par Caitlin Hayden, porte-parole du Conseil de sécurité nationale, le cabinet de politique étrangère de la présidence américaine. Benyamin Nétanyahou a mis en garde ce dimanche les pays occidentaux contre un allègement des sanctions contre l’Iran pour son programme nucléaire controversé, en contrepartie du soutien de la République islamique à la lutte contre le groupe Etat islamique (EI).

Lire l’article complet sur rtl.fr

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Israël: élimination des ravisseurs des 3 jeunes

Israël: élimination des ravisseurs des 3 jeunes
Les forces de sécurité israéliennes n’ont pas encore confirmé la mort de Kawasmeh et Abou Eisheh
 °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Premières frappes aériennes des Etats-Unis et ses alliés contre l’Etat islamique en Syrie
L’armée américaine et des forces de « nations partenaires » mènent une action militaire contre les terroristes de l’EIIL en Syrie, a indiqué le porte-parole du Pentagone. Selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme, le raid a fait plus de vingt victimes dans les rangs djihadistes.
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Le Danemark menace de sanctionner Israël
Copenhague et l’UE reconsidèreront leurs liens économiques si Jérusalem ne met pas du sien dans les négociations au Caire
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Danemark: un élu appelle à la dénonciation
Un responsable de la droite populiste au Danemark a défendu aujourd’hui sa décision de créer un site invitant les internautes à partager les « problèmes » qu’ils ont avec des Européens de l’Est, qu’il s’agisse de cambriolages ou de dumping salarial.
0000000000000000000000000000000000000000000000

Un bâtiment de reconnaissance français en mer Noire

Rossiïskaïa gazeta

12:26 23/09/2014
MOSCOU, 23 septembre – RIA Novosti

La tension continue de monter entre la Russie et les pays de l’Otan à cause de la crise ukrainienne: les exercices militaires s’intensifient, tout comme les activités des services de renseignement des deux côtés, écrit mardi le quotidien Rossiïskaïa gazeta.

Ainsi, les marins russes ont constaté lundi l’entrée en mer Noire du Dupuy-de-Lôme, navire collecteur de renseignements d’origine électronique de la marine française.

——————–

PHOTO: http://www.defense.gouv.fr/var/dicod/storage/images/base-de-medias/images/marine/batiments/dupuy-de-lome/dupuy-de-lome7/942498-1-fre-FR/dupuy-de-lome.jpg

—————–

Les équipements de ce bâtiment sont capables d’intercepter des données transmises par satellite, ainsi que des courriers électroniques et des appels passés sur les téléphones portables.

L’Etat-major de la marine russe précise que ce navire entre dans cette zone pour la cinquième fois et qu’il n’avait jamais remarqué un tel intérêt de la marine française pour la mer Noire.

La Russie n’a encore exprimé aucun grief au sujet des fréquentes visites du navire collecteur de renseignements. Ses homologues occidentaux, au contraire, sont bouleversés par la moindre apparition du drapeau russe, même loin de leurs frontières. Des chasseurs britanniques Typhoon ont décollé d’urgence vendredi dernier pour intercepter deux bombardiers russes Tu-95 identifiés au nord du Royaume-Uni près des côtes écossaises. Il s’est avéré par la suite que l’intégralité du vol des avions russes s’était déroulée sans infraction dans l’espace aérien international.

Mais Londres n’a tout de même pas apprécié que ses radars aient identifié des bombardiers russes à proximité de leur frontière aérienne. Très récemment le Canada a déploré des « provocations » des chasseurs russes en mer Noire. Un avion militaire aurait survolé à une proximité « suspecte » des frégates canadiennes durant des exercices de l’Otan, provoquant ainsi la panique parmi les marins. Le ministère russe de la Défense a démenti toutes ces accusations. Plus tôt, des avions russes avaient effrayé les autorités américaines en passant près des côtes de l’Alaska.

Selon les médias britanniques, une présence russe a été également constatée dans leurs eaux. Le grand navire de lutte anti-sous-marine Vice-amiral Koulakov a en effet été aperçu à proximité des côtes britanniques. Ses déplacements ont été suivis par le destroyer HMS Dragon de la Royal Navy mais il s’est avéré que le navire russe n’avait commis aucune infraction et se trouvait dans une zone neutre.

Si un simple navire fait tant paniquer l’Occident, on se demande comment il réagirait face à la corvette lance-missiles la plus rapide, qui rejoindra sous peu le groupe naval russe en Méditerranée. D’après l’état-major de la marine, cet aéroglisseur lance-missiles de la flotte de la mer Noire, Samoum, a déjà traversé le détroit de Bosphore. La corvette Samoum est la plus grande et la plus rapide dans sa sous-classe. Elle repose sur une plateforme hydrodynamique à portance aérostatique. Sa vitesse élevée permet au navire d’échapper au verrouillage des missiles guidés et aux torpilles, qui ne sont pas suffisamment rapides.

Il a été annoncé lundi également que l’armée russe était prête à parer une agression en mer, au sol et même si l’ennemi décidait de passer par les montagnes. Plus de 30 pilotes d’hélicoptère de combat de la base aérienne du territoire de Stavropol ont commencé hier leurs exercices près d’Elbrouz. En un mois, chaque pilote s’entraînera à naviguer en montagne et effectuera des tirs à partir d’hélicoptères de combat Mi-35M et Mi-28N sur des cibles situées à plus de 3 km. Ils devront également effectuer des atterrissages d’une grande difficulté sur des sites de haute montagne avec une visibilité réduite pour débarquer des unités tactiques.

En parallèle, les militaires russes s’entraîneront avec leurs homologues indiens à éliminer des terroristes occupant un village. Ces manœuvres communes se dérouleront du 23 septembre au 2 octobre sur le polygone de la région de Volgograd.

SOURCE: http://fr.ria.ru/presse_russe/20140923/202503382.html

00000000000000000000000000000000000

The Citizen Media

image

The US military said on Tuesday it had launched airstrikes on the Islamic State (Isis) in Syria and at least one other militant group based in the country.

A Pentagon statement said the 14 strikes against Isis targets were carried out with Bahrain, Jordan, Saudi Arabia, the United Arab Emirates and Qatar. Jordan confirmed it its airforce had “destroyed a number of targets that belong to some terrorist groups that sought to commit terror acts inside Jordan” without making explicit reference to Syria.

The Syrian foreign ministry said on Tuesday that the US informed its UN envoy before launching the strikes.

Raqqa, an Isis stronghold, was among the targets of the operation, which began in the early hours of Tuesday morning local time. The head of the Syrian Observatory for Human Rights, Rami Abdulrahman, told Reuters by telephone in Beirut that the air strikes hit checkpoints in Raqqa city…

Voir l’article original 33 mots de plus

Info Thaïlande

Publié: 23 septembre 2014 dans Informations générales
Tags: