Archives de 22 septembre 2014

– Syrian Arab Army continues operations against terrorists in Damascus, Daraa & Quneitra countryside
– Iran welcomes any help to Syrians and Iraqis who are fighting against terrorism
– Iranian and American foreign ministers discuss ISIS danger & Iran nuclear file, Zarif – Kerry
– Sednaya: Ghada Shu’aa the Syrian Olympic Champion honored by « Syria’s Youth Imprint » Group

00000000000000000000000000

Strategika 51

Comme nous l’avons déjà rapporté ici (la menace Daech se précise au Maghreb), le mystérieux groupe Djund Al-Khilafa (Les Soldats du Califat), dont le noyau de commandement a été crée en Libye à l’issue d’une réunion de plusieurs dizaines de groupes terroristes maghrébins ayant décidé de faire allégeance à Daech, s’est manifesté par un premier coup d’éclat médiatique en kidnappant un guide de haute montagne originaire de Nice en Kabylie où subsistent  des groupes terroristes qui viennent d’être renforcés en effectifs et en armes en provenance de Libye. Le groupe du chef de guerre algérien Mokhtar Belmokhtar fait partie de ceux qui ont rejeté toute allégeance à l’ancienne AQMI (Al-Qaida au Maghreb Islamique) et adhéré à l’idée de la création d’une filiale Nord-Africaine de l’organisation terroriste dénommée L’Etat Islamique en Irak et au Levant.

Ce rapt intervient au plus mauvais moment possible. Et cela à tous points de vues…

Voir l’article original 151 mots de plus

Global News

ALGIERS, Algeria – An al-Qaida splinter group has kidnapped a French citizen and announced on Monday that it will execute him unless France ends its participation in air strikes against the Islamic State group in Iraq.

In a video that appeared on social media, a masked member of a group calling itself Jund al-Khilafah, or Soldiers of the Caliphate, warned French President Francois Hollande that it would execute the hostage if France doesn’t end its military actions against the Islamic State group.

The French Foreign Ministry confirmed the kidnapping of a French citizen in Algeria, but did not identify him or his kidnappers.

French forces joined the U.S. on Sept. 19 in carrying out airstrikes against forces from the Islamic State group which have overrun large swathes of Syria and Iraq.

READ MORE: New ISIS audio recording urges attacks on Canada, other countries

The Frenchman appeared in the video flanked…

Voir l’article original 330 mots de plus

histoireetsociete

Cette video est écoeurante intellectuellement et moralement, je reconnais qu’il y a là quelque chose de l’obscénité, pourtant faites un effort… Elle mérite d’être écoutée.  Pour au moins pour deux raisons.
La première est que, dans un temps relativement court, elle fait la démonstration du tout petit bonhomme mégalo qu’est Soral. Il ne devrait pas avoir à y revenir après ce déballage… La seconde est que tout en nous annonçant la rupture avec le FN ,Soral confirme que depuis des années il roule pour le front national et qu’il a fait voter les musulmans des balieues pour ce parti qui les hait, en cultivant un  antisémitisme répugnant pour toute explication de leurs difficultés.

On savait tout ça mais dans ce sordide crépement de chignon, Soral se dévoile, dévoile les ficelles dans une scène de jalousie… .c’est pathétique …

Tragique ce teeshirt noir où en lettres gothiques blanches il s’affirme « goy »,  sa fragile identité de faux…

Voir l’article original 171 mots de plus

 

François Asselineau, président-fondateur de l’Union Populaire Républicaine, nous montre comment l’Union Européenne a été conçue dans le but de neutraliser la souveraineté des états, et en quoi cette construction est de plus en plus nocive pour nos économies.

0000000000000000000000

 

http://en.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7ois_Asselineau

00000000000000000000000000

logo_isranews_dark_302x67
Victor PEREZ: L’inversion de la réalité qui enracine l’antisémitisme
Chacun connaît le « soin » apporté par l’Agence France Presse (AFP) aux dépêches qu’elle communique à ses clients et à travers eux aux lecteurs, auditeurs et téléspectateurs dès lors qu’il s’agit de l’Etat d’Israël. Le quotidien Libération, mais pas seulement, très fidèle consommateur de l’agence, annonce la « Reprise des négociations israélo-palestiniennes la semaine prochaine ». Si le quidam peut-être satisfait de …
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Mike Harari, une légende du Mossad, meurt à 87 ans
L’un des agents du Mossad des plus légendaires de l’Etat d’Israël mais le plus distingué de l’agence de renseignement, Michael (Mike) Harari, est décédé hier à l’âge de 87 ans à son domicile dans le quartier Afeka de Tel-Aviv, laissant derrière lui une femme et deux enfants.
 —————————————-
Israël veut extrader un prêtre russe recherché pour pédophilie
Le Parquet israélien a réclamé lundi l’extradition d’un prêtre russe lié au club de football Zenit Saint-Pétersbourg, vivant en Israël depuis un an et recherché pour pédophilie dans son pays, a indiqué le ministère de la Justice israélien.
 ———————————–
Israël va augmenter ses exportations vers Moscou
Israël ne cessera pas ses exportations de produits agricoles vers la Russie malgré les pressions de l’Union européenne contre Moscou, a indiqué le ministre israélien de l’Agriculture Yair Shamir.
 ———————————
—————————————————–

SOURCE: http://resistanceauthentique.wordpress.com/2014/09/22/irak-certains-pays-membres-de-lue-acheteraient-du-petrole-du-daech-ou-etat-islamique-ei/

——————

IMAGE: http://static.latribune.fr/article_content/363987/carte-petrole.png

EXTRAIT:

En août dernier, le site Atlantico indiquait pour sa part que le pétrole et les produits dérivés sous contrôle de l’Etat islamique étaient revendus à prix réduit sur le marché noir local, en Irak et en Syrie (à un prix variant entre 25 et 50 dollars le baril contre un prix sur le marché de plus de 100 dollars).

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Irak : certains pays membres de l’UE achèteraient du pétrole de l’Etat Islamique (EI)

par Elisabeth Studer

Alors que nous indiquions récemment que du pétrole du Kurdistan est exporté depuis janvier vers la Turquie, laquelle assume pleinement ses relations économiques avec cette région d’Irak, affirmant même haut et clair destiner ce pétrole au marché international, selon Anadolu news agency, c’est désormais Jana Hybas-Kova, ambassadrice de l’Union européenne en Irak qui vient d’affirmer lors du Comité des Affaires étrangères du Parlement européen que certains pays européens avaient acheté du pétrole à « l’Etat islamique » .

Néanmoins, en dépit des questions pressantes de certains députés européens désireux d’en savoir plus, cette dernière a refusé de divulguer la liste des pays impliqués.

En août dernier, le site d’information « Jutarnji List », cité par l’agence de presse Reuters, indiquait quant à lui qu’un pétrolier transportant du pétrole brut du Kurdistan irakien, contenant 80.000 mètres cubes de brut, était entré dans le port croate d’Omisalj. Ajoutant qu’il s’agissait de la quatrième cargaison d’une telle envergure de brut en provenance du Kurdistan irakien, chargée dans un port de Turquie, à destination de la Croatie.

L’ambassadrice a par ailleurs déclaré que les tankers chargés du pétrole acquis auprès de l’Etat Islamique étaient arrivés dans plusieurs pays membres de l’UE, exhortant l’Union européenne à faire pression sur Iran, Kurdistan et Turquie en vue de faire stopper ces transactions.

Toujours selon Anadolu, Jana Hybas-Kova a ajouté que les contrées européennes qui alimentaient en arme les forces de Peshmerga en vue de soutenir leur combat contre l’Etat islamique ne se coordonnaient pas entre elles. Précisant que jusqu’à présent, il n’existe aucune garantie permettant de confirmer ou infirmer que l’Etat Islamique ou les terroristes kurdes se seraient emparés de ces armes.
L’ambassadrice a par ailleurs souligné la nécessité de développer un cadre juridique international via l’OTAN pour lutter contre l’EI, tout en mettant en garde sur les conséquences néfastes de tout éventuel soutien à l’indépendance du Kurdistan, déclarant qu’un tel mouvement serait susceptible d’engendrer l’effondrement complet du Moyen-Orient.

En ce qui concerne tout particulièrement l’achat de pétrole, précisons que selon David Rigoulet-Roze, spécialiste des questions énergétiques au Moyen-Orient, s’exprimant sur TV5Monde, du pétrole du Kurdistan est exporté depuis janvier, via des camions citernes vers la Turquie. Autre alternative en dehors de la voie maritime : depuis mai 2014, un pipeline ayant pour destination le port turc de Ceyhan permet également de fournir la Turquie en hydrocarbures. Laquelle assume pleinement ses relations économiques avec cette région d’Irak.
Le gouvernement du Kurdistan a en effet décidé d’octroyer des concessions pétrolières à des entreprises étrangères (Exxon Mobil, Chevron, Total) sans l’aval de Bagdad, avec l‘ouverture d’un oléoduc partant de Tak Tak (raffinerie dans la région d’Erbil), d’une capacité actuelle de transit vers la Turquie de 100 000 barils jour, pouvant atteindre à terme 400 000 barils jour.
Certes, l’intervention militaire américaine qui a débuté le 8 août dernier a officiellement pour objectif de protéger les minorités religieuses du Kurdistan irakien, massacrées par les djihadistes de l’Etat islamique. Néanmoins, certains analystes soulignent que cette partie de l’Irak s’avère être particulièrement riche en pétrole, puisqu’elle constitue le deuxième pôle exportateur d’Irak.

Après être rentrés à Qaraqosh, et avoir massacré les populations chrétiennes, les miliciens de l’État islamique d’Irak ont accru leur pression sur les champs de pétrole du Kurdistan. Toutefois, ils pourraient se heurter, au sud du gisement de Kirkouk, aux populations yézidies. Lesquelles, de culture et de langue iranienne, viennent de recevoir l’aide logistique et militaire des États-Unis et de la Grande-Bretagne.
Cette région, située autour de la ville d’Erbil, disputée entre les Kurdes et l’ l’État islamique en Irak et au Levant (EIIL), suscite un intérêt particulier.  Si l’on superpose la carte des gisements pétroliers du nord de l’Irak et celle des minorités, on s’aperçoit que le foyer yézidi, situé au sud de Kirkouk, pourrait constituer un territoire tampon susceptible de protéger les gisements pétroliers du nord contre les appétits de l’EIIL.

En août dernier, le site Atlantico indiquait pour sa part que le pétrole et les produits dérivés sous contrôle de l’Etat islamique étaient revendus à prix réduit sur le marché noir local, en Irak et en Syrie (à un prix variant entre 25 et 50 dollars le baril contre un prix sur le marché de plus de 100 dollars).
Le site indiquait alors que ces produits étaient également utilisés par l’EI pour ses propres besoins, tout en ajoutant que l’EI contrôle également les routes de contrebande et de transit du pétrole vers la Jordanie, la Turquie et l’Iran (via le Kurdistan).
« En raison de la complexité et souvent de l’opacité des réseaux de distribution, ces pays pourraient en effet devenir les clients involontaires et indirects de l’Etat islamique, s’ils ne le sont pas déjà » affirmait par ailleurs le journaliste d’Atlantico. Lequel ajoutait «à terme, on ne peut pas exclure que du carburant vendu par des intermédiaires de l’Etat islamique ne soit commercialisé aux Etats-Unis et même en Europe ».

Le site French.irib – qui, soit dit en passant, reprend allègrement une grande partie de nos articles en bafouant toute notion de droit d’auteur et de déontologie – indique pour sa part que des rapports avaient déjà accusé la Turquie d’acheter et de transporter le pétrole vendu par « l’Etat islamique » et par le Front al-Nosra.

Selon les rapports, les services de renseignement occidentaux seraient capables de suivre les livraisons de pétrole des terroristes de l’EI se déplaçant à travers l’Irak et la Turquie. L’organisation terroriste contrôlerait quant à elle onze champs pétroliers dans le nord de l’Irak et dans la province syrienne de Raqqa (ville du centre du pays).

Sources : Anadolu news agency  La Voix de la Russie, French.irib, Atlantico

Elisabeth Studer – www.leblogfinance.com  – 21 septembre 2014

A lire également :

Irak : le pétrole, enjeu majeur du conflit, entre Kurdistan, Turquie et USA …

Turquie : émeute mortelle liée au Kurdistan, encore une odeur de pétrole ?

Irak / Turquie : conflit financier sous forte odeur de pétrole

Irak/pétrole : le Kurdistan s’oppose au projet de loi approuvé par Bagdad

000000000000000000000000000000000

Le Mossad, dont le nom signifie « l’Institut pour les Renseignements et les Opérations spéciales », est l’une des 3 agences de Renseignements israéliennes avec le Shabbak, les services de Sécurité intérieurs (plus connus sous le nom de Shin Beth) et l’Aman, les services de Renseignements militaires.

Lien vers le site du Mossad

 

Les services secrets israéliens ont lancé aujourd’hui leur nouveau site internet de recrutement
Le Mossad israélien a publié lundi un communiqué annonçant le lancement de son nouveau site en ligne de recrutement d’agents.
Le but de la rénovation du site est de proposer l’accès aux mythiques services de renseignements israéliens à des candidats potentiels pour remplir diverses missions allant de de la fonction d’opérateurs de base jusqu’au service « action » en passant par l’exploitation de renseignements et la technologie cybernétique.
Le recrutement est divisé en quatre catégories principales: opérations, renseignements, technologie et divers.
Le Mossad reçoit des milliers de demandes chaque année, un chiffre qui est d’ailleurs en hausse constante. La plupart des candidats souhaitant rejoindre les services secrets israéliens sont issus du secteur hightech ou ont fait des études commerciales, de droit ou même de médecine qui ont décidé de se lancer d’autres défis.

Lire l’article complet sur i24news.tv

0000000000000000000000000000000000000000000000

Uprootedpalestinians's Blog

Palestine: Israel’s Arms Testing Lab

http://www.intifada-palestine.com/2014/09/palestine-israels-arms-testing-lab/

Israel had turned Palestinian occupied territories, especially Gaza Strip, into a laboratory for refining, testing and showcasing its own weapons systems as well as other countries’ new experimental and illegal weapon systems. Israel is satisfying the military testing needs of mainly western hegemonic states, thus guaranteeing their political support to gain immunity for its continuous war crimes against Palestinians. These hegemonic states would not exert any real pressure on Israel to give up the Palestinian occupied territories or to finalize or accept any peace negotiations with Palestinians or with any Arab state.

By Dr. Elias Akleh                                          Intifada Palestine

The arms trade is the biggest money generating business in the whole world. It is estimated that this business generates a conservative profit of $1.5 trillion…

Voir l’article original 1 636 mots de plus

 

IMAGE: http://statics.lecourrierderussie.com/wp-content/uploads/2014/09/10314640_822221384464737_3396181626377237359_n.jpg

EXTRAIT

« Cette marche hétéroclite avait rassemblé l’opposition « libérale », cela allait des néonazis à la gay pride… Depuis plusieurs jours, il était question dans la presse russe d’une cinquième colonne  qui, comme le maïdan de Kiev, viendrait à Moscou et à Saint Petersbourg tenter de semer le désordre, avec les mêmes financiers que le maïdan de Kiev, de Soros à l’ambassade des Etats-Unis où vient de s’installer l’ambassadeur qui était en fonction en Géorgie en 2008, en . fonction à Kiev en 2013 … Les hostilités sont ouvertes…« 

histoireetsociete

Ce qui a débuté hier avec les soi-disant « marches » pour la paix est une nouvelle offensive médiatique dont nous ne tarderons pas à avoir les effets ici même, on va nous refaire l’opération du maîdan comme exemple de démocratie, mais cette fois c’est la Russie qui sera directement visée… L’opération de déstabilisation de la Russie a commencé, la finalité en est d’accompagner la politique des sanctions d’une opération de déstabilisation qui vise directement Poutine et cherche à retrouver les temps de la docilité d’Eltsine et des oligarques liés à la mafia et à la CIA qui pillent le pays.

Il y avait une foule de manifestants descendus dans les rues de la capitale russe pour réclamer la paix en Ukraine, ce fut le plus grand rassemblement de l’opposition depuis 6 mois. Et à ce titre, son contenu a bouleversé les Russes, parce que cette soi-disant marche pour la paix était…

Voir l’article original 761 mots de plus

IMAGE:  http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/f/f8/Rafale_070412-N-8157C-542.JPEG

EXTRAIT

« Ce ne sont pas quatre rafales qui vont faire basculer l’équilibre des forces sur le terrain.« 

civilwarineurope

imageL’Etat islamique a appelé aujourd’hui ses partisans à riposter aux frappes lancées par la France et les Etats-Unis dans le nord de l’Irak en s’en prenant à leurs ressortissants.

« La meilleure chose que vous puissiez faire est de vous efforcer de tuer tout infidèle, qu’il soit Français, Américain ou d’un de leurs pays alliés », déclare le porte-parole du groupe, Abou Mohamed al Adnani, dans un message audio diffusé lundi et repéré par le groupe de surveillance SITE.

« Si vous ne pouvez pas trouver d’engin explosif ou de munition, alors isolez l’Américain infidèle, le Français infidèle, ou n’importe lequel de ses alliés. Ecrasez-lui la tête à coup de pierre, tuez-le avec un couteau, renversez-le avec votre voiture, jetez-le dans le vide, étouffez-le ou empoisonnez-le », poursuit-il.

La France a mené vendredi ses premières frappes contre des cibles de l’Etat islamique dans le nord de l’Irak. L’aviation américaine est entrée en action contre…

Voir l’article original 243 mots de plus

EXTRAIT

« Il existe un site internet appelé CAS, tenu par la Société chimique américaine, qui est une sorte de répertoire mondial des produits chimiques « publiquement dévoilés ». Chaque nouvelle substance se voit assigner un numéro CAS. À ce jour, on en est presque à 90 millions de substances répertoriées ! Or l’industrie chimique américaine ne reconnaît officiellement l’existence que de 50 000 produits chimiques, ce qui est déjà colossal. Sur les autres, on ne sait quasiment rien, et le peu que l’on sait est extrêmement angoissant.« 

Mes coups de coeur

par Olivier Petitjean

90 millions de substances : tel est l’héritage, non définitif, que nous lègue l’industrie chimique depuis son inexorable essor, lors de la Première guerre mondiale. Parmi elles, combien de substances toxiques – DDT, phtalates, bisphénol A, cancérogènes et autres perturbateurs endocriniens… ? Pourquoi un tel silence, une telle absence de contrôle ? Dans son livre « Un empoisonnement universel », le journaliste Fabrice Nicolino raconte l’histoire de cette industrie et comment elle a, impunément et littéralement, inondé nos vie de molécules. Une situation dont nous prenons conscience seulement aujourd’hui en constatant ses terribles conséquences, de l’explosion des cancers à celle la maladie d’Alzheimer en passant par le diabète. Entretien.

A lire sur : http://www.bastamag.net/Face-a-l-industrie-chimique-tout

Voir l’article original