Ces Français qui risquent gros après les mesures anti-russes de l’Europe Par Thuy-Diep Nguyen

Publié: 12 septembre 2014 dans 1 - Revue de presse - Journaux télévisés - Videos, Informations générales, Réflexions
Tags:

histoireetsociete

Challenges

6
  Publié le 12-09-2014
Il n’y a pas qu’aux chantiers de Saint-Nazaire, où sont construits les Mistral, que les tensions avec Poutine inquiètent. Petit inventaire des gros intérêts français en Russie. 
Les nouvelles sanctions contre la Russie entrent en vigueur 

Installé depuis vingt ans en Russie, Emmanuel Quidet, le président de la Chambre de commerce et d’industrie franco-russe (CCFIR), est bien placé pour le dire: « A Moscou, les entreprises françaises craignent l’alourdissement des sanctions. Il faut des solutions politiques à la crise, sans prendre les entreprises en otage! » 
Il est vrai que l’Europe est sur le mode offensif. De nouvelles sanctions de l’UE sont entrées en vigueur ce vendredi 12 septembre. Elles prévoient des mesures ciblées contre 14 personnalités russes et 10 dirigeants séparatistes ukrainiens. Surtout, elles bloquent le financement de la dette de trois compagnies pétrolières russes et l’accès aux capitaux européens pour trois groupes russes du…

Voir l’article original 649 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s