Nucléaire : la Chine veut s’affirmer à l’exportation

Publié: 7 septembre 2014 dans 1 - Revue de presse - Journaux télévisés - Videos, Chine, Ecologie, Energie, Informations générales, Nature
Tags:

Asean Weaver For Business Blog

Le réacteur chinois s’appelle « Hualong ». Un « dragon » qui pourrait cracher quelques flammes dans les prochaines années sur le marché mondial des centrales nucléaires, où se bousculent déjà les Etats-Unis, la France, le Japon, la Russie et la Corée du Sud.

Lire aussi : Le Japon veut fermer une douzaine de centrales et… redémarrer les autres

Car, après avoir manifesté de l’intérêt pour le Royaume-Uni, la Chine se tourne aujourd’hui vers l’Amérique du Sud : China National Nuclear Corporation (CNNC) a signé avec Nucleoelectrica Argentina (Na-Sa), mercredi 3 septembre, un accord prévoyant un financement de 1,5 milliard d’euros pour la construction d’un quatrième réacteur en Argentine.

Elle fournira à ce pays « un soutien technique, des services, des équipements », ont indiqué les autorités de Buenos Aires. Pour le choix même du fournisseur du réacteur, l’appel d’offres n’a pas encore été lancé. Mais CNNC proposera peut-être son…

Voir l’article original 28 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s