Archives de 21 août 2014

photo_bilger_1Faut-il avoir pitié du président de la République ?

La pitié n’est pas un sentiment qui a cours en politique. Il signifie faiblesse, échec, compassion, condescendance, on n’est plus craint, on ne fait plus peur, on a perdu.

J’avoue pourtant que je l’éprouve à l’égard du président de la République pour lequel je n’ai toujours pas honte d’avoir voté.

Pour régler une fois pour toutes cette dispute incessante mais dérisoire, je précise. Comme ceux qui ont fait élire Nicolas Sarkozy en 2007 n’étaient pas prêts à valider l’ensemble de ce qui a suivi, notamment la dévastation de l’état de droit, le fait d’avoir donné ma voix à François Hollande en 2012 ne me rendait pas naïf au point de présumer que tout ce qui émanerait de son pouvoir serait remarquable. J’admets qu’aujourd’hui, il y a beaucoup de marge !

Bizarrement, cette commisération m’est venue d’abord en regardant une photographie de François Hollande en vacances à La Garde-Freinet, en train de lire, torse nu, dans une chaise longue (Voici). Rien de choquant ni d’anormal, sinon qu’il était difficile de banaliser plus médiocrement l’image du président de la République et que j’ai ressenti un malaise à le voir ainsi fixé et figé.

Mais l’essentiel est ailleurs. Le pessimisme et la contestation n’ont plus de limites.

Que le président et le Premier ministre aient prédit dès le mois de juillet que « la rentrée serait difficile » et qu’ils aient tenté, autour d’une table ronde à Brégançon, de montrer à la fois qu’ils travaillaient – personne de sensé n’en doute – et qu’ils avaient trouvé des solutions – personne de sensé n’y croit – ne rend sans doute pas moins douloureuse l’avalanche morose et aigre de ce mois d’août en cours.

Photo: http://www.lopinion.fr/17-aout-2014/trop-serieux-tue-serieux-15369

Cécile Duflot : « François Hollande ? J’y ai cru, je me suis trompée » (nouvelobservateur.fr).

Pascal Canfin : « Quand Valls dit que les partisans d’une autre politique à gauche sont irresponsables, c’est le degré zéro de l’argumentaire » (Libération).

Pierre-Alain Muet, député PS : « Je ne comprends pas l’autisme du gouvernement ! C’est ne rien comprendre de la crise que traversent l’Europe et la France » (Le Figaro).

« La faillite c’est maintenant » en couverture de L’Express.

Franz-Olivier Giesbert, qui n’est pas dénué d’intuition politique, dans un entretien stimulant dans Voici, notamment au sujet de François Hollande : « Je me pose cette question, comment quelqu’un d’aussi intelligent a-t-il pu autant foirer le début de son quinquennat ? »

Plus grave : « Les firmes françaises détiennent la palme mondiale de la rémunération des actionnaires au deuxième trimestre. Un trophée embarrassant en période de crise » (Libération).

Les frondeurs sont-ils des « irresponsables », comme les a qualifiés le Premier ministre, parce qu’ils n’ont pas été mécontents de la récente censure par le Conseil constitutionnel de l’article qui avait permis de les amadouer sur le plan parlementaire, qu’il voudraient réduire les baisses de prélèvements pour les entreprises de 41,5 milliards d’euros à 22,5 milliards et qu’ils sont plutôt favorables à une politique de la demande qu’à celle de l’offre ?

Je ne suis pas sûr que ce qui apparaît aujourd’hui à leurs yeux comme un marché de dupes soit de nature à les freiner, bien au contraire. Le pouvoir concède mais le patronat ne jouerait pas le jeu. Ce n’est pas pour rien que certains envisageraient de s’autonomiser en choisissant un provocant « Vive la gauche ».

Pour tous ceux que la chose publique passionne, les frondeurs, au sein du parti socialiste, avec de possibles alliances et complicités idéologiques et économiques entre eux et les communistes, le Front de gauche et une part des écologistes, constituent actuellement le principal danger pour le président de la République. Que celui-ci soit détesté par la droite est de bonne guerre et en quelque sorte de tradition partisane mais qu’il ne parvienne plus à inspirer son camp, et à imprimer dans la tête de la plupart des socialistes, est infiniment préoccupant pour lui.

Les frondeurs sont d’autant plus au cœur du débat que l’opposition, si elle est persuadée qu’elle aurait fait mieux, sait aussi dans le secret de ses délibérations que peu ou prou elle aurait engagé les mêmes mesures pour réduire les déficits, favoriser la croissance et faire baisser le chômage. Mais avec plus de force, de vigueur et de compétence.

Pour le reste, entre le libéralisme assumé par François Fillon, le social libéralisme de certains autres, le centrisme humaniste revendiqué par Raffarin et Bussereau, où se situe véritablement la ligne économique de l’UMP ?

Aujourd’hui le chômage augmente, la croissance est nulle et les déficits explosent : aucune des promesses n’a été tenue, aucun engagement respecté. Cela ne suffira pas, pour calmer non seulement les socialistes, le peuple de gauche mais tous les Français, de répéter qu’il faut du temps – plus de deux ans après l’élection de François Hollande ! – et que l’Europe est coupable, la France victime alors que celle-ci n’a pas su accomplir ce que d’autres pays ont mené à bien, en tout cas sans commune mesure avec notre déconfiture.

Oui, il faut avoir pitié de François Hollande parce qu’il n’y arrive pas, que les citoyens de gauche et de droite le perçoivent et que cela ajoute à la crise de notre nation.

Dans ces conditions, ne pas changer de politique – il en est d’autres concevables en effet – relève, pour ce pouvoir, d’un stupéfiant masochisme.

http://www.philippebilger.com/

0000000000000000000000000000000000000000000

– Many Terrorists Killed and wounded in Quneitra and Damascus countryside
– Terrorists’ attempt to infiltrate into safe areas in Homs thwarted
– Death toll from Israeli renewed aggression on Gaza rises to 24 Palestinians
– Iraq: Army continues to conduct military operations in al-Anbar, Salah al-Din & Mosul areas against ISIL
– Libya: Army warplanes target militias in Tripoli
Recorded from Syrian Official Tv Channel and brought to you by http://www.tg24siria.com https://www.syrianfreepress.net

0000000000000000000000000000000000

Ukraine: Moscou préoccupé par l'usage de missiles balistiques

20:16 21/08/2014
MOSCOU, 21 août – RIA Novosti

Lors d’une rencontre avec le chef des opérations du CICR en Europe et en Asie centrale Laurent Corbaz, le vice-ministre russe de la Défense Anatoli Antonov s’est déclaré préoccupé par l’utilisation de missiles balistiques et de munitions incendiaires par l’armée ukrainienne, a annoncé le ministère de la Défense dans un communiqué.

« Anatoli Antonov a souligné que l’intensification par Kiev de son «opération antiterroriste» caractérisée par l’usage non sélectif de l’artillerie lourde, de lance-missiles multitubes, de missiles balistiques et de l’aviation occasionnait de nombreuses victimes parmi les civils et des destructions d’infrastructures vitales », lit-on dans le communiqué.

Le vice-ministre « a en outre exprimé sa vive préoccupation face à l’utilisation, dans des localités, d’armes inhumaines telles que les munitions incendiaires et les missiles balistiques dotés d’ogives à sous-munitions », a indiqué le communiqué.

SOURCE: http://fr.ria.ru/world/20140821/202219014.html

0000000000000000000000000000000000000000000000

Ukraine: le président peut dissoudre le parlement le 24 août (porte-parole)Ukraine: le président peut dissoudre le parlement le 24 août (porte-parole)

Dossier:Règlement de la situation en Ukraine
MOSCOU, 21 août – RIA Novosti
france
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
  °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
000000000000000000000000000000000000000000000000000000
logo_isranews_dark_302x67
Gaza: Israël tue trois chefs militaires et porte un coup sévère au Hamas

Israël a infligé un coup sévère au Hamas jeudi dans la bande de Gaza en tuant trois commandants de sa branche armée après avoir tenté d’éliminer son chef mardi soir.
Les trois chefs des Brigades Ezzedine al-Qassam ont été tués à Rafah dans un raid mené par l’aviation en coordination avec le renseignement israélien, 36 heures après la reprise des hostilités dans le territoire palestinien, ont indiqué les deux belligérants.
Deux d’entre eux, Raëd al-Atar et Mohammed Abou Chamala, figuraient parmi les hommes les plus recherchés par le renseignement israélien. Ils sont associés à différentes attaques et à deux évènements qui ont marqué les Israéliens: l’enlèvement du soldat Gilad Shalit en 2006 et la mort de trois soldats à Rafah le 1er août.

Lire l’article complet sur Le Nouvel Obs

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Nétanyahou compare l’État islamique au Hamas

Le premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou a comparé mercredi soir le Hamas palestinien aux djihadistes de l’État islamique (EI) qui tentent d’établir par les armes un califat en Irak et en Syrie.
Ce commentaire survient au lendemain de l’annonce par ces djihadistes de l’assassinat, par décapitation, d’un journaliste américain.
Or, pour le chef du gouvernement israélien, la faction palestinienne qui contrôle la bande de Gaza depuis 2007 et l’État islamique sont « les branches d’un même arbre ».

Lire l’article complet sur Radio Canada

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Le Hamas revendique un tir de roquettes contre des plates-formes gazières offshore israéliennes

Le Hamas a annoncé mercredi avoir tiré deux roquettes en direction de plates-formes gazières offshore israéliennes situées à une trentaine de kilomètres des côtes de l’enclave palestinienne. Sur son site internet, la branche armée du groupe islamiste précise que les deux engins visaient le site d’exploitation de Noa, appartenant à Nobel Energy et Delek.

Lire l’article complet sur lorientlejour.com

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Afrique du Sud : la note des quatre principales banques abaissée

C’est la conséquence que Moody’s tire des difficultés d’une banque locale spécialisée dans les prêts sans garantie aux familles modestes.
Beaucoup plus qu’une défiance à l’égard de Standard Bank, d’Absa (filiale de Barclays), de FirstRand Bank Ltd (du groupe de la First National Bank) et de Nedbank, l’agence de notation Moody’s marque sa conviction que les autorités sud-africaines ne prendront pas les mesures qui s’imposent pour protéger totalement les créanciers en cas de besoin. Du coup, elle fait passer le quatuor de « A3″ à « Baa1″.

Lire l’article complet sur Le Point

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

PLUS sur http://isranews.com/

00000000000000000000000000000000000000000000000

Originally posted on Enjeux énergies et environnement:

http://www.futura-sciences.com/magazines/environnement/infos/actu/d/oceanographie-ambitieux-projet-barrage-gibraltar-54937/#xtor=EPR-17-%5BQUOTIDIENNE%5D-20140821-%5BACTU-Ambitieux-projet-d-un-barrage-a-Gibraltar%5D

Le détroit de Gibraltar était appelé les colonnes d’Hercule dans l’antiquité romaine. C’est une tâche véritablement herculéenne qu’a proposée de réaliser au cours du XXIe siècle un ingénieur de l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL). Il s’agirait de contrôler l’augmentation du niveau de la Méditerranée avec des barrages, sauvant ainsi le Delta du Nil, Venise et plusieurs régions côtières de l’une des conséquences du réchauffement climatique.

Le 20/08/2014 à 11:38 – Par Laurent Sacco, Futura-Sciences

Le détroit de Gibraltar est la voie navigable entre le sud de la péninsule ibérique et la pointe ouest de l’Afrique du Nord. Au passage le plus étroit, l’Europe et l’Afrique sont séparées par un peu plus de 14 km. Le détroit de Gibraltar sépare l’océan atlantique (à l’ouest) et la mer Méditerranée (à l’est). Il est stratégiquement très important, car c’est le point d’entrée de l’Atlantique dans la Méditerranée emprunté par des centaines de navires, qu’ils soient civils ou militaires. Le Portugal (en haut à gauche), l’Espagne (en haut à droite), le Maroc (en bas au centre), et l’Algérie (en bas à droite) sont bien visibles sur cette image du détroit et de la région qui a été capturée le 19 Décembre 2008 par le satellite Aqua. © Jeff Schmaltz, Modis Land Rapid Response Team, Nasa GSFCLe détroit de Gibraltar est la voie navigable entre le sud de la péninsule ibérique et la pointe ouest de l’Afrique du Nord. Au passage le plus étroit, l’Europe et l’Afrique sont séparées par un peu plus de 14 km. Le détroit de Gibraltar sépare l’océan atlantique (à l’ouest) et la mer Méditerranée (à l’est). Il est stratégiquement très important, car c’est le point d’entrée de l’Atlantique dans…

Voir l’original 837 mots de plus

00000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000

Featured Image -- 5863

KTLA

[ooyala code= »FpaGVybzq7GGvnPYKGoA73dac9HrQ1GX » player_id= »f987944e2b8d47c5ad7da7977780b8bd »]

The fate of another U.S. journalist held captive in Syria remained in the hands of ISIS militants on Wednesday.

Steven Sotloff was seen at the end of a video which showed the beheading of James Foley.

ISIS leaders threatened that Sotloff would be killed next if the U.S. does not end military operations in Iraq.

Sotloff and I were classmates at a school in Connecticut in the late 90s.

I knew Sotloff had been in the Middle East for years working as a freelance journalist, but like most Americans, I didn’t know, until yesterday that he had been held hostage for more than a year in Syria.

Video released of the beheading of James Foley also showed Steven Sotloff on his knees with an ISIS leader standing over him, vowing to kill him unless the U.S. ends military operations in Iraq.

The 31-year-old Miami native, and former…

Voir l’article original 258 mots de plus

Yuri YurchenkoA French citizen Yuri Yurchenko, poet and playwright, was taken into captivity on August 20 in the city of Ilovajsk in Donetsk People’s Republic.

 

Yuri came to Donetsk to cover events in the Donbass region truthfully to the European public. Using his European communication channels and social prominence, he has contributed significantly to break the information blockade in the Western media. Yuri often visited the front line and repeatedly appeared on television and on the Internet. His personality just could not be overlooked by the Kiev authorities, given that they do not spare even foreign journalists.

Yuri Yurchenko never had any weapons. He arrived in Novorossia as a field stringer with reporter accreditation from a number of French media outlets. He went to a meeting with the Ukrainian punitive forces in Ilovajsk after he received a consent to an interview from them. But he could not know that the Ukrainian regime ordered to “neutralize” all journalists, including Western, if they have not been tested and approved by the secret services.

 

Source: https://tigr.net/3065/2014/08/21/french-war-correspondent-kidnapped-in-ukraine/

00000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000