Passeurs d'hospitalités

L’actualité vient nous le rappeler : se glisser dans ou sous un camion n’est pas le seule moyen d’entrer sans autorisation au Royaume-Uni. Trente-quatre personnes vivantes et une décédée ont été trouvées dans un conteneur arrivé de Zeebruges dans le port de Tilbury.

http://m.france3-regions.francetvinfo.fr/nord-pas-de-calais/2014/08/16/angleterre-31-personnes-dont-une-decedee-decouvertes-dans-un-conteneur-provenant-de-zeebruges-533256.html

Conteneurs, bateaux de plaisance, faux passeports, véhicules aménagés, les moyens de franchir la frontière sont multiples. Se glisser sous les camions est sans doute le plus dangereux, probablement aussi le moins coûteux. Numériquement, autant qu’on puisse l’évaluer, un moyen minoritaire – quelques milliers de personnes par an.

Par contre, c’est moyen de forte visibilité, les exilés se rassemblant près des ports et des aires d’autoroute, et les conditions de vie qui leur sont faites amenant la constitution de bidonvilles et de squats.

Cette visibilité et cette situation de dénuement permettent de transformer quelques mille cinq cents exilés présents à Calais en « hordes de migrants » prêts à…

Voir l’article original 171 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s