Archives de 10 août 2014

MarocRifCannabis

Aviseur International

Après les associations en 2008, des parlementaires de l’Istiqlal et du Parti de l’authenticité et de la modernité reviennent à la charge.

Des projets de loi ont été déposés par les deux formations politiques pour demander la légalisation de la culture à des fins thérapeutiques et industrielles et solliciter l’amnistie pour les 48 000 cultivateurs qui vivent en semi-clandestinité dans le nord du pays. L’Istiqlal propose que la culture du cannabis soit limitée à cinq régions, Al Hoceima, Chefchaouen, Ouazzane, Tétouan et Taounate, tandis qu’une agence étatique devrait se charger de contrôler l’exploitation et la commercialisation. Au Maroc, la culture du cannabis est officiellement prohibée. Dans les faits, en vertu d’un dahir de 1917 (décret royal), elle est tolérée dans la région de Ketama-Issaguen, fief historique berbère situé dans les montagnes du Rif. Dans cette région rebelle qui n’a cessé de s’opposer au pouvoir, le cannabis est…

Voir l’article original 551 mots de plus

– President Bashar Al Assad issues decree on forming new government headed by al-Halqi
– Larijani… US attempts to exonerate itself from crimes in Syria, Palestine, Lebanon and Iraq doomed to failure
– Idleb: terrorist rocket attacks kill 4 children and woman
– Damascus and Daraa countrysides: Military operations targeting terrorists killing many
– Patriarch Yazigi: Syria steadfastness comes from the steadfastness of her leadership, people, army, and she remains source of light
– Reconciliation Minister: Circumstances in Aleppo pave the way for national reconciliation initiatives
– Palestinian child martyred in Israeli occupation shooting in al-Fawar refugee camp, West Bank
– Iraq: More than 200 ISIS terrorists killed

0000000000000000000000000000000

– Mgr Yazaji : La Syrie restera inébranlable grâce à la fermeté de sa direction, de son peuple et de son armée
– Idlib: tirs de roquettes terroristes tuent 4 enfants et femme
– Découverte d’une statue rare de Bazlt à Homs remonte à 1700 années
– Haydar: La situation à Alep est propice pour le lancement de la réconciliation nationale
– Al-Chammat: Toutes les procédures ont été prises pour accueillir les familles syriennes déplacées qui retournent d’Ersal
– Ciblage des rassemblements de terroristes dans les banlieues de Damas et de Quneitr

000000000000000000000000000000

logo_isranews_dark_302x67

Enrico Macias : « L’avenir d’Israël est en jeu ! »

Après Patrick Bruel, Diam’s, Rihanna, Dominique de Villepin, Zayn Malik et le père d’Angelina Jolie, c’est au tour d’Enrico Macias de prendre position dans ce conflit.

« Israël ne peut pas se permettre de perdre une bataille, car c’est son existence même qui est en jeu. (…) Mais d’un autre côté, je suis malheureux de voir les Palestiniens pris en otage.

 

Lire l’article complet sur dontmiss.fr

SOURCE:http://isranews.com/

00000000000000000000000000000000000000000000

Dépêches

Syrie: Wael al-Halki renommé premier ministre16:07MOSCOU, 10 août – RIA Novosti

Irak: 500 Kurdes yézidis assassinés par les islamistes14:57MOSCOU, 10 août – RIA Novosti

Canoë biplace 200m: les Russes champions du monde13:18MOSCOU, 10 août – RIA Novosti

Iran: crash d’un avion civil à Téhéran11:23MOSCOU, 10 août – RIA Novosti

Et

Pentagon_January_2008

Wikileaks Actu Francophone

The Intercept, Par Cora Currier et Morgan Marquis-Boire, 7 août 2014

bahrain_658Une entreprise notoire de technologie de surveillance qui aide les gouvernements à travers le monde à espionner leurs citoyens a vendu un logiciel pour le Bahreïn au cours de la réponse brutale de ce pays au mouvement du printemps arabe, selon des documents internes divulgués cette semaine sur Internet.

Les documents montrent que FinFisher, une société de surveillance allemande, a aidé le Bahreïn à installer des logiciels espions sur 77 ordinateurs, y compris ceux appartenant à des avocats défenseurs des droits de l’homme et un chef de file de l’opposition désormais emprisonné, entre 2010 et 2012, une période qui inclut la répression du Bahreïn sur les manifestants pro-démocratie.
Le logiciel de FinFisher donne aux espions à distance un accès total aux ordinateurs infectés. Certains des ordinateurs qui ont été espionnés semblent avoir été localisés aux États-Unis et au Royaume-Uni,

Voir l’article original 11 mots de plus

 logo_isranews_dark_302x67« Il y a une proposition pour une autre trêve de 72 heures qui permettrait de poursuivre les négociations. Cette proposition est en cours d’examen », a dit Sami Abou Zouhri à Gaza, en précisant que la décision de la délégation palestinienne dépendait du « sérieux de la position israélienne ».

Lire l’article complet sur lorientlejour.com

SOURCE: http://isranews.com/44189/gaza-les-palestiniens-examinent-une-offre-egyptienne-de-treve-de-72h/

0000000000000000000000000000000000000000000000

 

Wael al-Halki

16:07 10/08/2014
MOSCOU, 10 août – RIA Novosti
Le président syrien Bachar el-Assad a reconduit Wael al-Halki comme premier ministre du pays et l’a chargé à former le nouveau gouvernement, rapporte dimanche l’agence d’information nationale SANA. Ex-ministre syrien de la Santé, Wael Al-Halki a été nommé au poste de premier ministre du pays en août 2012, après la défection de son prédécesseur Raid Hijab.

La Syrie est secouée depuis plus de trois ans par un conflit sanglant opposant les troupes gouvernementales aux insurgés armés. Selon les Nations unies, la confrontation armée a déjà coûté la vie à plus de 150.000 civils.

SOURCE: http://fr.ria.ru/world/20140810/202095036.html

0000000000000000000000000000000000000000

Dossier: Aggravation de la situation en Irak

Des membres de la communauté yézidie fuient les combats près de Mossoul

14:57 10/08/2014
MOSCOU, 10 août – RIA Novosti

Au moins 500 Kurdes yézidis ont été assassinés par les islamistes de l’État islamique (EI) en Irak, rapporte les médias arabes se référant au ministre irakien des Droits de l’homme, Mohammad Chiaa al-Soudani.

D’après la source, les autorités irakiennes ont retrouvé des charniers de victimes et elles disposent de preuves attestant que des femmes et des enfants ont été enterrés vivants.

Les Yézidis sont des Kurdes non-musulmans. On rencontre les représentants de cette confession en Irak, en Turquie, mais aussi en Iran, en Syrie et dans la Caucase du Sud. Le Yézidime comporte des éléments du paganisme, d’anciennes croyances indo-iraniennes, du judaïsme, du christianisme et de l’islam.

Il a plus tôt été annoncé que les islamistes de l’EI avaient menacé d’exécuter 300 Kurdes yézidis si ces derniers ne se convertissent pas à l’islam.

Sur le même sujet

SOURCE: http://fr.ria.ru/world/20140810/202094118.html

00000000000000000000000000000000000

je me souviensNous ne reconnaissons donc plus l’autorité suprême, sur nos lois et sur notre territoire, de Sa Majesté la Reine Elizabeth II.

 

lesindignesduquebec

Sophie Doucette Sophie Doucet

À l’heure où 85% des citoyens Québécois ne veulent plus de la monarchie et du lieutenant-gouverneur (représentant la Reine d’Angleterre) au Québec, et tandis que s’amorcent de grands changements sociaux qui sont palpables dans la société, les Indignés du Québec ont décidé de publier à nouveau le texte du MANIFESTE POUR UNE RÉELLE DÉMOCRATIE AU QUÉBEC, adopté en novembre 2011. Pour le bénéfice de nos nouveaux membres nous en reproduisons le texte intégral:

« Depuis la fin de 2010 nous assistons à un soulèvement citoyen, à la fois éclairé et pacifique, qui prit naissance d’abord en Islande pour ensuite s’étendre dans le monde Arabe. En Tunisie avec la chute de Ben Ali ; en Égypte (chute de Moubarak) ; et en Europe, une vague de prises de parole citoyenne se fait entendre sur les places publiques des différentes villes de Grèce, du Portugal, d’Espagne, d’Irlande, de France jusqu’en Amérique. L’émergence d’une conscience citoyenne…

Voir l’article original 619 mots de plus

Limogeage du Général Bertrand Soubelet : la vérité n'est pas la déloyautéBruno Beschizza, Secrétaire National de l’UMP, dénonce le limogeage dont est victime le Général Bertrand Soubelet, n°3 de la direction générale de la gendarmerie nationale (DGGN). Ce limogeage fait suite à son intervention le 18 décembre 2013, devant la commission parlementaire de lutte contre l’insécurité où il avait déclaré que « les gendarmes sont inquiets car on prend plus soin des auteurs que des victimes», en précisant qu’en 2013 il y a eu une hausse de 4% de personnes mises en cause par ses services tandis que le nombre de placements sous écrou avait dans le même temps diminué de 33%. ( Le dernier édito de Philippe Bilger: le Conseil constitutionnel, la promotion-sanction du général Bertrand Soubelet.)

Comme promis lors de son allocution du 7 janvier 2014 où Manuel Valls avait affirmé lors des Vœux à la Gendarmerie qu’il « ne tolérerait aucun manquement » à la ligne de conduite qu’il avait fixé en référence aux propos du Général Bertrand Soubelet, Manuel Valls par cette décision adresse une menace claire à l’ensemble des hauts fonctionnaires du Ministère de l’Intérieur.

Pour Bruno Beschizza, ce limogeage est inquiétant : qu’aurait dû faire le Général Bertrand Soubelet pour ne pas être sanctionné ? Mentir à la représentation nationale ? Aussi, par cette décision, le Gouvernement prend une lourde responsabilité, celle d’assimiler la vérité à de la déloyauté pour l’ensemble des fonctionnaires amenés à s’exprimer publiquement.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Départ du n°3 de la gendarmerie

    • Par lefigaro.fr avec AFP
    • Mis à jour le 30/07/2014 à 23:07
    • Publié le 30/07/2014 à 23:06

Le général Bertrand Soubelet, n°3 de la gendarmerie, qui avait exprimé de fortes réserves sur la politique pénale du gouvernement, a été remplacé à ce poste, aujourd’hui en Conseil des ministres. Selon le compte rendu du Conseil, sur proposition du ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve, le général Michel Pattin a été nommé directeur des opérations et de l’emploi à la direction générale de la gendarmerie nationale (DGGN), où il sera numéro 3.

Il succède à Bertrand Soubelet qui, le 18 décembre 2013, avait exprimé de fortes réserves sur la politique pénale face aux délinquants, relevant notamment le nombre de remises en liberté. Ses propos, tenus devant la commission de « lutte contre l’insécurité » présidée par le député socialiste Jean-Pierre Blazy et révélés le 6 janvier par l’AFP, avaient surpris. Il s’était attiré les foudres de sa hiérarchie et du ministre de l’Intérieur Manuel Valls, mais avait gagné la sympathie de nombreux gendarmes de base saluant, sur les réseaux sociaux, le « général courage ».

Denis Favier, le DGGN, avait dû diffuser en février, via Twitter, une mise au point afin de calmer les esprits, expliquant que « l’intention du général Soubelet n’était pas de mettre en cause la politique pénale ni de critiquer l’institution judiciaire, mais de souligner les difficultés rencontrées au quotidien par les unités dans la lutte contre la délinquance ». Le général Soubelet, a-t-on appris à Beauvau, doit prendre le commandement de la gendarmerie Outremer, un poste qualifié de « prestigieux » et « de confiance ».

Vice-président de la commission parlementaire devant laquelle le général s’était exprimé, le député UMP de Paris Philippe Goujon a déclaré « se poser la question de (son propre) maintien » au sein de cette instance. « On a censuré un général qui a dit la vérité, c’est de la censure! » a-t-il tonné. « On entrave le travail d’information des parlementaires », a-t-il ajouté, en raillant par ailleurs le « placard » du général Soubelet.

Toujours selon le compte rendu du Conseil et sur proposition du ministre de l’Intérieur, David Skuli, qui était le directeur de cabinet du directeur général de la police nationale (DGPN) depuis 2012, a été nommé directeur central de la police aux frontières (PAF) à la tête de quelque 10.000 policiers en charge de la surveillance des frontières et de l’immigration. Il y remplace Frédéric Perrin, qui est élevé au rang d’inspecteur général de l’administration.

Perrin avait été nommé à la PAF en 2009. C’est un proche de l’ancien DGPN Frédéric Péchenard, un homme de confiance de l’ancien président Nicolas Sarkozy limogé à l’arrivée de la gauche au pouvoir. M. Perrin était, selon des sources policières, l’un des rares policiers réputés « sarkozystes » à être resté à son poste.

SOURCE: http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/07/30/97001-20140730FILWWW00418-depart-du-n3-de-la-gendarmerie.php

00000000000000000000000000000000

p bilgerLe Général, le particulier et l’illusion

Le Conseil constitutionnel a amputé le pacte de compétitivité mais presque validé la réforme de Christiane Taubira. Apparemment, il se montre plus regardant pour le social que pour le pénal !

Au sujet de ce dernier, on n’a pas assez dénoncé la promotion-sanction du général Soubelet appelé à diriger la gendarmerie d’outre-mer. On lui a fait scandaleusement payer sa lucide intervention – alors qu’il était le numéro trois dans la hiérarchie de la gendarmerie – devant une commission parlementaire de l’Assemblée nationale : il avait notamment souligné « le décalage entre la progression des interpellations de délinquants (+ 4%) et la diminution du nombre des incarcérations (-33%). Ce constat accablant pour le garde des Sceaux n’a pas plu au ministre de l’Intérieur Valls qui désirait qu’elle fût ménagée (Le Figaro Magazine, Valeurs actuelles).

Comment ne pas approuver ce général surnommé « général courage », tant aujourd’hui il convient de féliciter celui qui ose proférer les vérités même les plus criantes, les plus évidentes ?

Deux tragédies criminelles récentes, chacune avec sa spécificité de lieu et d’action, ont montré à quel point la France endure le hiatus entre une réalité trop souvent terrifiante et un humanisme conseilleur mais des victimes pour payeurs.

A Dolomieu (Isère), après le braquage d’un tabac-presse le 29 juillet commis par deux malfaiteurs, Hugo Villerez, courageux client, était abattu parce qu’il tentait d’intervenir à l’extérieur pour permettre l’interpellation de l’un d’eux.

Mukaël Erdem, qui s’est vu reprocher cet acte, a été mis en examen, notamment pour vol accompagné de violences ayant entraîné la mort, puis incarcéré. De même que Morgan Vert qui l’accompagnait et s’est malheureusement suicidé en se pendant (jdd.fr).

Une troisième personne qui aurait fourni l’arme a été mise en examen du chef de complicité et placée sous contrôle judiciaire (le Figaro).

Un immense émoi après ce désastre humain : près de 700 personnes aux obsèques de la victime.

A l’Alma, dans un quartier de Roubaix déshérité dont les habitants se sentent abandonnés par les pouvoirs publics, un père de famille de 27 ans unanimement apprécié, courageux – il avait sauvé quelqu’un d’une noyade – a été tué par deux jeunes gens qui faisaient des rodéos en pleine nuit avec une voiture volée et qu’il avait interpellés de sa fenêtre pour les faire cesser.

Ulcérés, ils l’ont cherché puis trouvé dans cet immeuble délabré et au moins un coup de couteau dans la gorge lui a été porté avec un effet mortel.

Rapidement, l’un des protagonistes a été interpellé puis l’autre s’est livré plus tard : petit délinquant pour le premier, selon le procureur adjoint de Lille, et jeune majeur au casier chargé pour le second.

Le nouveau maire UMP de Roubaix Guillaume Delbar est conscient de « devoir reprendre le pouvoir dans ces quartiers que l’on a abandonnés », où la police n’ose plus aller de peur de susciter des réactions de rejet avec la conséquence que des drames comme celui dont Ahmed Boudaoud a été victime se produisent (Le Parisien).

Mukaël Erdem a écrit une lettre à la mère d’Hugo Villerez pour exprimer ses remords et expliqué qu’il avait tiré, « paniqué », parce que celui-ci venait vers lui. Selon son avocate, sa démarche était spontanée et sincère et il désirait l’accomplir immédiatement.

Je n’ai aucune raison de considérer ce geste comme tactique, d’abord parce qu’il est très rarement mis en oeuvre à ce stade initial alors qu’en cours de procédure et avant l’audience, il risque d’être perçu pour seulement habile. Que ce jeune homme ait éprouvé le besoin de s’adresser à cette mère donne de sa personnalité une image que le crime n’a pas totalement dégradée.

Mais il n’y a aucun rapport avec ce mouvement intime que la procédure va intégrer et cette justice « réparatrice » qui pousserait victimes et condamnés à se rencontrer et à dialoguer. Cette éventualité est réglementée par une longue procédure et, à supposer que la psychologie de certains y trouve son compte, peu appréciée par l’administration pénitentiaire puisque seule la Maison Centrale de Poissy en permet la réalisation depuis 2010 mais en confrontant des groupes, sans lien direct entre un criminel et sa victime.

Il paraît que, l’un en face de l’autre, le criminel avouerait pourquoi il est passé à l’acte et, devant la victime prendrait conscience des faits.

Stéphane Jacquot qui a créé l’Association nationale de la justice réparatrice prétend que cette interrogation et cette exigence sont « très peu développées au cours d’un procès », ce qui est totalement faux.

Le plus souvent, sauf à l’égard de faits délictuels ou criminels simples et utilitaires, le prévenu ou l’accusé ont du mal à démêler les motivations profondes de leurs agissements et s’ils n’y parviennent pas à l’audience malgré son caractère irremplaçable, ils demeureront encore plus inconnus à eux-mêmes en face de leurs victimes.

Parlons net : cette justice réparatrice est, au pire un gadget pour curiosités malsaines, au mieux une relation qui n’aura aucune incidence sur le cours de la justice pénale puisqu’elle se déroulera, la sanction infligée.

Il y a bien mieux à faire en suivant l’avertissement du général Soubelet et tant de pistes seront à explorer quand un pouvoir prendra enfin l’univers pénal au sérieux : défendre la police, ne pas la noyer sous une bureaucratie étouffante, refuser qu’une certaine magistrature défasse ses réussites ou rende vaines ses enquêtes, instaurer ou restaurer confiance et estime du citoyen à l’égard des magistrats qui auront beaucoup de chemin à faire, réfléchir à une articulation plus cohérente entre justice et police sur le plan ministériel, construire des prisons, rendre l’exécution des peines enfin efficace…

Il ne suffira pas de succéder à Christiane Taubira : il conviendra de refaire là où elle a défait et de faire là où elle n’a rien fait.

SOURCE: http://www.philippebilger.com/blog/2014/08/le-g%C3%A9n%C3%A9ral-le-particulier-et-lillusion.html

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Lutte contre l’insécurité : Général Bertrand SOUBELET, directeur des opérations et de l’emploi de la Gendarmerie Nationale
Intégralité de l’audition du 19/12/2013 à l’Assemblée Nationale

000000000000000000000000000000

 

Antonov An-140 (Archive)

11:23 10/08/2014
MOSCOU, 10 août – RIA Novosti

Un Antonov An-140 de la compagnie iranienne Sepahan Air reliant Téhéran à Tabass (est) s’est écrasé dimanche quelques minutes après son décollage de l’aéroport Mehrabad, sans laisser de survivants, rapporte l’agence d’information Irna.

Selon les données revisées, 48 personnes, dont 7 enfants se trouvaient à bord de l’appareil qui a décollé de Téhéran à 9h45 (heure locale). Le premier bilan faisait état de 40 victimes. L’arrêt d’un moteur de l’appareil serait à l’origine de la catastrophe, écrit l’agence.

L’appareil est tombé sur un quartier résidentiel à forte densité de population. Les informations sur d’éventuelles victimes au sol ne sont pas disponibles pour le moment.

SOURCE: http://fr.ria.ru/world/20140810/202092769.html

000000000000000000000000000000000000000000

logo_isranews_dark_302x67
Joseph Raskin, 60 ans, a été tué par balles sur le chemin de la synagogue ; 2 suspects recherchés

Un rabbin de la ville de Miami Beach en Floride a été assassiné samedi matin alors qu’il se rendait à la synagogue, a rapporté la NBC Miami.
La police serait à la recherche de deux suspects liés au meurtre du rabbin Joseph Raskin, 60 ans, décédé à l’hôpital Jackson Memorial où il avait été transporté après avoir été blessé par balle.

Lire l’article complet sur i24news.tv

SOURCE: http://isranews.com/44178/usa-un-rabbin-assassine-a-miami/

00000000000000000000000000000000000

 

 

TSAHAL (Gaza) Des frappes aériennes israéliennes ont touché plus de 40 cibles, samedi, dans la bande de Gaza, tuant du même coup un haut responsable du Hamas, alors que les tirs de roquettes se poursuivaient à la suite de la fin d’une trêve de trois jours destinée à mettre fin à la guerre entre Israël et le Hamas.

Selon des responsables du groupe palestinien, les bombardements ont touché des maisons, des mosquées, des entrepôts, ainsi que des sites d’entraînement. Trois corps ont été trouvés dans les ruines de la mosquée al-Qassam à Gaza, y compris celui du haut responsable Moaaz Zaid, a fait savoir un responsable des services de santé palestiniens. De son côté, Tsahal a déclaré que des militants de Gaza ont tiré cinq roquettes vers l’État hébreu, samedi, pour un total de 70 depuis l’expiration de la trêve. En réponse, Israël a ciblé plus de 30 sites dans le territoire côtier depuis vendredi.
Le Hamas est arrivé aux négociations prévues du Caire dans une position de faiblesse militaire, alors qu’Israël a soutenu qu’il avait perdu des centaines de combattants, les deux tiers de son arsenal de roquettes, ainsi que tous ses tunnels transfrontaliers pendant la guerre. L’Égypte a également détruit un réseau de tunnels de contrebande qui représentait autrefois l’artère économique principale du Hamas.

Lire l’article complet sur lapresse.ca

SOURCE: http://isranews.com/44175/gaza-un-responsable-du-hamas-tue/

000000000000000000000000000000000000000

cpi

histoireetsociete

Depuis que le groupe de presse australien a osé faire un reportage « honnête » sur la réalité de combattants du Donbass, avec leur optimisme habituel, les russes se félicitent qu’enfin le mur de mensonge soit fissuré. IL est vrai que Ruspert Murdoch ce n’est pas rien en matière d’empire médiatique.

http://www.eg.ru/daily/politics/43490/?182

L’Australie fait de la résistance. Rupert Murdoch, le magnat de la presse australienne, vient de décider que son groupe de presse présenterait un visage plus objectif de la rébellion. il aaffrimé qu’il faisait confiance à son équipe de reporters professionnels envoyés sur le terrain et les a autorisé a publier une analyse et description de la situation réelle, politique, militaire et humanitaire…

La proclamtion surprend quand on connait le personnage et ses convictions: Keith Rupert Murdoch est un homme d’affaires australo-américain, né le 11 mars 1931 à Melbourne, en Australie. Il est l’actionnaire majoritaire de News Corporation, l’un des plus…

Voir l’article original 295 mots de plus