Archives de 24 juillet 2014

Ucrania gasta más de 128 millones de dólares al mes en la operación contra las milicias

Ucrania gasta más de 128 millones de dólares al mes en la operación contra las milicias

Tema de actualidad:Situación en el este de Ucrania

Las autoridades de Ucrania asignan cada mes más de 128 millones de dólares para la operación militar en el este, informó el Ministerio de Finanzas.

 =============================================

Rusia comienza la construcción del tercer buque logístico para su Armada

Tema de actualidad:Armamentos modernos de Rusia
San Petersburgo (Rusia), 24 jul (Nóvosti).
============================

El primer ministro de Ucrania, Arseni Yatseniuk, presenta la dimisión

Tema de actualidad:Arreglo de la crisis en Ucrania
Kiev, 24 jul (Nóvosti).
===========================

Moscú censura posible despliegue de antimisiles THAAD en Corea del Sur

Moscú, 24 jul (Nóvosti).
=============================

Ucrania y Holanda firman memorando sobre investigación del siniestro del Boeing malasio

Tema de actualidad:Catástrofe del Boeing de Malaysia Airlines en el este de Ucrania
Kiev, 24 jul (Nóvosti).
===============================

Dos opositores rusos, condenados a prisión por disturbios en Moscú en 2012

Moscú, 24 jul (Nóvosti).
================================

Siria acusa a EEUU de alentar la violencia de Israel en Gaza

Tema de actualidad:Conflicto en Oriente Próximo
Moscú, 24 jul (Nóvosti).
 ================================

Glasgow, ciudad « liberada »

Londres, 24 jul (Nóvosti).
=================================

Palestina, decepcionada por la actitud de EEUU ante la operación de Israel en Gaza

Tema de actualidad:Conflicto en Oriente Próximo
Moscú, 24 jul (Nóvosti).
====================================

Mariela Castro dice que está « vivita y coleando »

Moscú, 24 jul (Nóvosti).
=====================================

Président russe Vladimir Poutine© RIA Novosti. Mikhail Klimenteev

Vol AH5017: Poutine adresse ses condoléances aux présidents français et algérien

Dossier:Crash du vol AH5017 d’Air Algérie

Le président russe Vladimir Poutine a présenté ses condoléances aux présidents français et algérien François Hollande et Abdelaziz Bouteflika à l’occasion du crash du vol AH5017 d’Air Algérie, a annoncé jeudi le Kremlin dans un communiqué.

 ========================================

MH17/enquête: l’Ukraine et les Pays-Bas signent un mémorandum

Dossier:Crash d’un Boeing malaisien en Ukraine
KIEV, 24 juillet – RIA Novosti
 ====================================

Finlande: saisie de systèmes de guidage pour missiles air-air destinés à Kiev

Dossier:Situation explosive dans l’est de l’Ukraine
MOSCOU, 24 juillet – RIA Novosti
 ======================================

Ukraine: le premier ministre Iatseniouk annonce sa démission

Dossier:Règlement de la situation en Ukraine
KIEV, 24 juillet – RIA Novosti
 ==========================================

Vol AH5017: l’avion algérien s’est écrasé au Mali

Dossier:Crash du vol AH5017 d’Air Algérie
MOSCOU, 24 juillet – RIA Novosti
 ===============================================

La Chine teste son système terrestre de défense antimissile

MOSCOU, 24 juillet – RIA Novosti
 ================================================

Sanctions antirusses: 15 personnes et 18 sociétés rajoutées à la liste de l’UE

Dossier:Sanctions contre la Russie
MOSCOU, 24 juillet – RIA Novosti
 ============================================

Nucléaire civil: la Russie aidera le Bangladesh

MOSCOU, 24 juillet – RIA Novosti
=======================================

L’EI ordonne la mutilation génitale des femmes
Sabah Arar (AFP/Archives)Les djihadistes de l’EI (Etat islamique) ont ordonné que toutes les femmes âgées de 11 à 46 ans en Irak subissent des mutilations génitales, selon l’ONU.

C’est une fatwa de l’EI, nous venons d’en être informés, a déclaré depuis l’Irak Mme Jacqueline Badcock, numéro 2 de l’ONU en Irak, lors d’une videoconférence organisée à Genève.

Mme Badcock a ajouté n’avoir pas de chiffre précis concernant le nombre de femmes concernées.

Elle a cependant cité des chiffres émanant du Fonds des Nations unies pour la population, selon lesquelles 4 millions de filles et de femmes pourraient être affectées.

Les mutilations génitales n’étaient jusqu’à présent pas fréquentes en Irak, et ne concernaient que quelques régions isolées.

La responsable de l’ONU a indiqué par ailleurs qu’il ne restait plus qu’une vingtaine de familles chrétiennes à Mossoul, soutenues par des ONG telles que Caritas.

Certaines de ces familles se sont converties à l’islam, les autres ont préféré payer l’amende imposée par l’EI, a-t-elle indiqué.

(AFP)

SOURCE:http://www.i24news.tv/fr/actu/international/moyen-orient/38099-140724-l-ei-ordonne-la-mutilation-genitale-des-femmes

000000000000000000000000000000000000000

Yuval_DiskinYuval Diskin (en hébreu יובל דיסקין) est un ancien chef du Shin Bet chief. Yuval Diskin a été le 12e directeur du Shabak, le service de contre-espionnage israélien, de 2005 à 2011. Ancien officier de Tsahal, il a servi comme commandant de la Sayeret Shaked, l’unité chargée du commandement dans le sud d’Israël.

( http://fr.wikipedia.org/wiki/Yuval_Diskin)

Sans une manœuvre diplomatique menée en parallèle à la grande opération de l’armée israélienne, la bataille contre le Hamas ne finira pas dans un avenir proche. Même si un cessez-le feu est signé dans les prochains jours, il ne sera alors que le reflet de l’absence d’une véritable victoire militaire et il faudra déclencher le chronomètre avant le prochain conflit.

De toute évidence, Israël a une puissance militaire immensément plus importante et une meilleure endurance que le Hamas. Le front intérieur est prêt à en payer le prix. Le système Dôme de fer fait un excellent travail, et contribue ainsi à l’endurance de la population.

Mais le problème le plus significatif est que le Hamas n’a rien à perdre, précisément parce qu’il est dans un très mauvais état. Il est en conflit avec l’Egypte, il n’a pas de véritables alliés en dehors du Qatar et de la Turquie, il est incapable de payer les salaires des habitants et des travailleurs du secteur public, et le sentiment d’isolement et de siège est plus profond que jamais.

Le Hamas prêt à payer un prix élevé (surtout en victimes parmi son propre peuple) afin de rabattre les cartes stratégiques.

Par ailleurs, en plus de la sévère réponse israélienne, le dôme de fer a empêché jusqu’à ce jour le Hamas d’accomplir une véritable réalisation, malgré la quantité et la longue portée des tirs de roquettes.

Tout ce qu’il lui reste à faire, c’est de s’appuyer sur ses capacités de tirs de missiles de son arsenal souterrain tout en cherchant désespérément un « exploit » stratégique : l’infiltration d’une localité et le massacres de civils, enlever un soldat ou des civils, ou tirer une roquette qui ferait de nombreuses victimes israéliennes.

Il me semble que le Hamas sera d’accord pour relâcher considérablement ses conditions pour un cessez-le-feu, s’il se rend compte que sa direction dans la bande de Gaza est un véritable danger.

Israël a la possibilité de poursuivre et même d’élargir l’opération au sol dans les zones peuplées, où se cachent les dirigeants du Hamas et les lance-roquettes. Une telle pression militaire pourrait réduire considérablement et même stopper les tirs de roquettes de façon significative, et créer plusieurs options pour mettre fin à la crise, allant jusqu’à une occupation totale et un nettoyage de la bande pour mettre fin à l’opération dès que le Hamas commencerait à sentir la pression et accepterait d’arrêter les hostilités.

Une telle opération pourrait être menée en deux étapes : la première serait la prise de contrôle du territoire, qui pourrait durer plusieurs semaines ; la deuxième étape serait le nettoyage de la zone, dans laquelle nous pourrions neutraliser des terroristes et les tunnels, ce qui peut pourrait durer entre plusieurs mois et une ou deux années.

Le fait que le gouvernement hésite à faire rentrer les soldats plus en profondeur dans les zones de population surpeuplées de la bande est compréhensible. C’est un défi militaire, humanitaire et politique du plus haut niveau. Une telle initiative aura également à un prix très douloureux en vies humaines.

Néanmoins, je crois que de telles mesures seraient prometteuses, même si nous devons faire face à une rude opposition, car l’endurance de l’aile militaire du Hamas dans un affrontement direct avec l’armée israélienne est beaucoup plus faible que les gens ne le pensent.

L’absence d’une telle opération créera une situation de statu quo très problématique, ce qui signifie des effusions de sang supplémentaires, sans capacité de mettre fin à la bataille.

Le temps passant, l’opinion publique israélienne ne jugera les réalisations du gouvernement ni selon le nombre de maisons détruites du Hamas et du Djihad islamique, ni en fonction du nombre de tunnels détruits, ou du nombre de lanceurs bombardés, ni selon le ratio de pertes entre la population palestinienne et la population israélienne.

Le public israélien veut d’abord et avant tout un cessez-le-feu stable et à long terme, qui inclue une solution stratégique contre la menace des roquettes et des tunnels.

Israël doit effectuer une avancée très importante avant que les complications ne commencent, comme la relance de fronts supplémentaires en Judée et Samarie, des manifestations de citoyens arabes d’Israël, ou même une poussée sur le front nord.

En outre, le crédit international relatif dont l’État d’Israël bénéficie aujourd’hui peut s’évaporer rapidement.

Le retrait des forces terrestres de l’enclave serait perçu comme une victoire du Hamas et n’apporterait pas la fin proche de la crise ; laisser les forces dans une zone inhabitée la rendrait vulnérable aux attaques et n’affecterait pas la situation; et étendre l’opération aux bastions du Hamas dans les zones peuplées créerait une pression importante sur le Hamas, mais elle impliquerait de nombreuses victimes.

Je crois que la meilleure option est d’élargir l’opération terrestre dans les quartiers de Khan Younis et de Rafah.

C’est un territoire qui peut être militairement isolé et déconnecté du nord de la bande, et l’armée israélienne peut prendre ces localités et les vider d’infrastructures terroristes. Une telle opération affecterait également le moral du Hamas.

Dans le même temps, nous devons accroître la pression sur le nord de la bande par la terre et les airs, mais sans approfondir l’invasion dans les zones peuplées.

La stratégie appropriée dans la situation actuelle est bicéphale : sur le plan militaire, nous devons continuer à augmenter la pression de manière significative, et dans le même temps, nous devons construire un mouvement diplomatique important. De la même façon que la pression militaire sur le Hamas devient plus efficace, la capacité de mettre en œuvre une démarche diplomatique devrait croître.

L’initiative diplomatique doit être basée sur trois facteurs importants. Le premier et le plus essentiel est l’Egypte, le deuxième et le plus souhaitable est l’Autorité palestinienne dirigée par Mahmoud Abbas, et le troisième, le plus crucial, est la Ligue arabe et la communauté internationale dirigée par les États-Unis.

L’initiative doit être fondée sur un accord avec la logique suivante : « Plus on démilitarise, plus les gestes et les incitations dans la bande doivent être importants. »

Sous cette initiative, qui a pour but la démilitarisation de la bande, Israël et l’Egypte allégeront et lanceront un vaste programme de réhabilitation.

Le Hamas sera forcé d’expliquer pourquoi il refuse d’accepter une telle offre généreuse, qui garantit une grande amélioration de la situation de la bande et un renforcement de sa légitimité internationale.

Une telle initiative diplomatique pourrait servir plus tard comme une base importante pour faire avancer un accord régional qui règlera ensuite le conflit israélo-palestinien.

Selon mes connaissances avec des dirigeants politiques du Hamas hédonistes et détachés, le parti islamiste ne serait pas disposer à accepter une telle proposition.

Israël devra se montrer résolu et poursuivre son opération, et même occuper la bande de Gaza et détruire le Hamas

Israel doit utiliser Dôme de Fer contre le terrorisme et tendre sa main vers un accord diplomatique.

Cet article a été publie avec la générosité du journal israélienYedioth Ahronot.

SOURCE: http://www.i24news.tv/fr/opinions/38132-140724-ne-pas-s-arreter-maintenant

0000000000000000000000000000

« Jordan était décidé à s’engager pour la défense d’Israël », a déclaré la soeur du soldat franco-israélien tué

Au seizième jour de l’Opération Bordure protectrice lancée par l’armée israélienne contre le Hamas dans la bande de Gaza, 29 soldats israéliens sont tombés au combat, et près de 150 ont été blessés. Parmi eux, des jeunes venus de l’étranger pour servir dans les rangs de Tsahal, notamment des Américains et des Français.

Jordan Bensemhoun faisait partie de ces soldats. Ce jeune franco-israélien de 22 ans, qui servait dans l’unité des forces spéciales Egoz, a été tué dimanche. Il était « soldat seul », un statut attribué par l’armée aux recrues venues de l’étranger sans leur famille.

« Votre fils est aussi notre fils, votre frère est aussi notre frère », a déclaré Natan Charanski, président de l’Agence juive à la famille de Jordan, lors des funérailles mardi au cimetière militaire d’Ashkelon.

La cérémonie a eu lieu en présence de ses proches, venus de France après avoir été informés de la nouvelle et de milliers d’inconnus, qui tenaient à honorer la mémoire du jeune homme et son sacrifice à l’Etat d’Israël.

Tour à tour, sa famille, ses amis de l’armée, des représentants gouvernementaux et religieux, notamment le député israélien Shaul Mofaz et la ministre de l’Immigration, Sofa Landver, se sont succédés pour rendre un dernier hommage au soldat. Tous ont rappelé son attachement à Israël et sa volonté unique de s’impliquer pour la défense du pays.

« Quelques jours plus tôt, tu m’avais téléphoné pour me dire que tu étais en colère parce que vous ne faisiez rien », a raconté la fiancée de Jordan devant l’assemblée. Alors que des dizaines de roquettes étaient déjà tirées contre le sud d’Israël, et notamment sur Ashkelon où Jordan était installé, la jeune recrue ne demandait qu’une seule chose : qu’on laisse agir son unité afin de mettre fin aux attaques.

« Jordan n’était pas seulement un frère formidable et un fils exceptionnel pour mes parents, il était également humble et décidé à s’engager pour la défense d’Israël », a indiqué en pleurant la soeur du soldat.

« La seule chose que nous pouvons te dire, c’est un grand merci », a déclaré l’un de ses camarades de l’unité. « Merci pour ton amour d’Israël. Notre victoire sera également la tienne, tu peux être certain que tu as joué un rôle significatif pour la sécurité du pays ».

Depuis le début de « Bordure protectrice », les Israéliens redécouvrent l’engagement et le dévouement particuliers des soldats « seuls » à mesure que la liste des recrues blessées venues de l’étranger, notamment des Etats-Unis et de France, continue de s’allonger.

Mardi, quelque 20.000 personnes s’étaient réunies à Haïfa pour assister à l’enterrement du Sergent Sean Carmeli, 19 ans. Issu d’une famille israélienne vivant au Texas, le jeune homme de 21 ans avait été tué dimanche, avec six autres membres de la brigade Golani, dans une embuscade à Sagiyah. L’équipe du Maccabi Haïfa, dont le soldat était fan, avait appelé ses supporteurs à se rendre aux funérailles afin qu’il ne soit pas enterré seul et avait même mis des bus à leur disposition.

« Je ne regrette pas mon choix »

Plusieurs soldats « seuls » venus de France ont également été blessés depuis le début des opérations et sont pris en charge dans différents hôpitaux aux quatre coins du pays. J’ai eu l’occasion de me rendre au chevet de plusieurs d’entre eux, aux côtés de leurs familles.

Parmi eux, Kfir, également soldat de l’unité Golani venu de France, a été légèrement blessé. Quelques heures après avoir quitté l’hôpital, il raconte avec le sourire : « Je ne regrette pas mon choix de m’être engagé dans l’armée israélienne, même après avoir été blessé ».

Interrogé sur les motivations qui l’ont poussé à prendre cette décision il y a près de deux ans, le jeune soldat répond : « J’étais en Israël pendant la guerre du Liban, lorsque les sirènes retentissaient. Je savais qu’un jour viendrait où ce serait mon tour de défendre le pays ».

Le soldat d’origine française Gabriel Bennhaim, 22 ans, a lui été grièvement blessé. Arrivé en Israël à l’été 2013, il s’est directement engagé dans l’unité combattante Golani.

« Ca va aller, je suis contente d’être auprès de lui », a affirmé la mère du jeune homme, Mme Nelly Benhaim, arrivée en urgence à l’hôpital Soroka de Beer Sheva pour épauler son fils. « Lorsque j’ai entendu à la télévision qu’il était arrivé quelque chose à des soldats de son unité, j’ai aussitôt ressenti qu’il était arrivé quelque chose à mon fils », a poursuivi la mère de Gabriel qui s’est rendue lundi à son chevet.

De France à Israël, soutien aux soldat seuls

Autour de Gabriel, des dizaines d’autres soldats sont également soignés pour des blessures graves dans l’unité de soin intensifs de l’hôpital de Beer Sheva. Mais le cas de Gabriel interpelle particulièrement. Il y a un an, il avait fait le choix de venir s’engager dans l’armée israélienne, laissant derrière lui sa vie en France ainsi que ses parents.

Dans cet hôpital, où ne cessent d’affluer les blessés israéliens de Gaza, des représentants du gouvernement, mais aussi des dizaines d’associations et de volontaires se pressent pour apporter leur soutien aux soldats et à leurs proches. Un buffet a même été installé dans le hall. Il est réapprovisionné 24 heures sur 24 par les dons des volontaires et des amis des familles.

Lundi, une page Facebook dédiée à l’envoi de messages aux soldats d’origine française et à leurs familles a été créée. « J’ai raconté l’histoire de Gabriel à des proches en France juste après lui avoir rendu visite. Ils m’ont immédiatement demandé de trouver un moyen de lui faire parvenir, ainsi qu’à ses parents, des messages d’encouragement venus du monde entier », racontent Caroline et Sarah, à l’origine du projet.

En quelques heures, des centaines de mots ont été postés.

« Merci, merci mille fois Gabriel. Nous pensons à vous et sommes fiers de votre courage qui nous permet de vivre en Israël sans crainte et dans la sécurité », a écrit un habitant francophone du sud d’Israël.

SOURCE: http://www.i24news.tv/fr/actu/israel/37966-140723-venus-de-france-pour-servir-l-armee-israelienne

00000000000000000000000000000000000000000

uncitoyenindigné

Comment est-il concevable que tout cela ait pu se passer “à l’insu du plein gré” de la hiérarchie de la Société Générale ?

 jerom

Jérôme Kerviel

Par Jean-Philippe Denis, Professeur à l’Université Paris Ouest et au Centre de recherche en gestion de l’Ecole polytechnique, rédacteur en chef de la “Revue française de gestion”

L’un des pères fondateurs de la finance et de la gouvernance d’entreprise, Michael C. Jensen, professeur à Harvard, présidait l’American Finance Association. Il y prononça un discours publié en 1993 dans le Journal of Finance : “The Modern Industrial Revolution : Exit, and the Failure of Internal Control Systems.”

Son propos se concluait par une suggestion : il était urgent de mener des recherches sur les systèmes de contrôle interne des organisations, véritable trou noir de la recherche en finance. Prenons ainsi la légitimité des stock-options : elle ne tient que si l’on accepte l’hypothèse que le…

Voir l’article original 509 mots de plus

Enjeux énergies et environnement

http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=dmf20140718_00504257

Les Maldives ne veulent pas couler

Derrière cette image de carte postale pour touristes fortunés, l’archipel des Maldives cache aussi une réalité moins idyllique: la disparition pure et simple.

Derrière cette image de carte postale pour touristes fortunés, l’archipel des Maldives cache aussi une réalité moins idyllique: la disparition pure et simple.

© Lincoln Else

On ne voudrait pas en rajouter une couche en ces temps de crise économique, mais le climat mondial ne va guère mieux. Au contraire, même, on tend à dépasser le cadre de l’urgence et dans certaines contrées oubliées (sauf par les touristes), le phénomène inquiète franchement.

On a notamment beaucoup parlé des Maldives, qui pourraient finir engloutis par les flots si le réchauffement climatique en cours venait à se poursuivre, voire à s’amplifier. Avec le documentaire diffusé mardi soir (très tard et c’est dommage) par Arte, Jon Shenk donne un visage humain à ce combat puisqu’il suit, ici, le charismatique ex-président du petit état démocrate, Mohamed Nasheed. Un homme qui a construit sa crédibilité politique autour de…

Voir l’article original 47 mots de plus

La France d'Alicia

400 juifs français se sont installés cette semaine en Israël. On en prévoit 5000 en 2014. Eric Brunet dit les comprendre. Les auditeurs, pour majorité, sont d’accord avec l’animateur. Les juifs de…

Ecouter : Carrément Brunet: « les juifs de France ont-il raison de quitter le pays ? » 24/07/2014

Voir l’article original

THIBIRINE
Par Salima Tlemçani
Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 24.07.14

Après une longue attente, le juge du pôle pénal spécialisé d’Alger, chargé de l’enquête sur l’assassinat des sept moines de Tibhirine, est autorisé à entendre, dans le cadre d’une commission rogatoire, deux anciens des services secrets français, à savoir Pierre Le Doaré, ancien chef d’antenne des services secrets français (DGSE) à Alger (1994-1996), et Jean-Charles Marchiani, ancien officier du même service et ex-préfet du Var.

Le premier avait reçu un émissaire du GIA dans les locaux de l’ambassade de France à Alger, qui lui avait remis une preuve de vie des religieux en captivité, et le second avait été chargé par le président français, Jaques Chirac, de mener des négociations avec les auteurs du rapt, mais le Premier ministre, Alain Juppé, y a mis fin, ce qui a provoqué, selon Marchiani, l’exécution des sept otages par le GIA. Selon des sources proches du dossier, le juge algérien chargé de cette enquête pourra se déplacer en France pour entendre les deux personnages sur le volet relatif aux tractations entre les services secrets français et le GIA.

Cette audition se fera par l’intermédiaire du juge français, Marc Trévidic, qui instruit l’affaire depuis 2007 et qui avait déjà entendu, en 2012, les deux anciens responsables sur le sujet. Leurs révélations, dont quelques-unes ont été publiées par la presse française, n’ont fait que confirmer ce que de nombreux terroristes repentis, élargis et détenus, ont déjà affirmé, entre 2004 et 2005, lorsque le tribunal de Médéa avait rouvert le dossier. Ils avaient fait état de négociations entre Djamel Zitouni, alors émir du GIA, et la France, pour la libération des moines, sans que les autorités algériennes n’en soient informées. Selon Fethi Boukabous, le bras droit de Zitouni, des tractations ont été menées dans le dos des services algériens et ont permis l’envoi d’un émissaire français au QG même du GIA.

Rejet des négociations

Le guide qui a accompagné ce dernier a révélé l’avoir escorté depuis le quartier des Eucalyptus, où il lui a été remis par Hocine Flicha, le chef de la katibat El Maout (phalange de la mort) du GIA, qui activait à Alger, jusqu’au fief de Zitouni.
Ces négociations n’ont finalement pas abouti pour des raisons qui restent encore floues. Pour Marchiani, c’est son….

pOUR LIRE/ http://www.elwatan.com/actualite/un-juge-algerien-autorise-a-entendre-deux-anciens-des-services-secrets-francais-24-07-2014-265665_109.php

000000000000000000000000

Allain Jules

washingtonREAL POLITIK, France – Les choses qui arrivent aux autres commencent déjà à nous arriver ? De Londres à Washington, en passant par Berlin, c’est le nouveau refrain: pas de Mistral pour Moscou !  Diantre. Mais qui sont-ils pour donner des ordres à tout va ? Ainsi, ceux qui veulent mettre Moscou à genoux sont maintenant engagés dans un bras de fer contre Paris. Le sournois Obama n’a encore rien dit, ce sont ses sous-fifres qui en parlent le mieux. Après Berlin, c’est Londres qui a ouvert les hostilités de la bouche même du Premier ministre britannique David Cameron.  Pourquoi veulent-ils en découdre avec Paris ?

Voir l’article original 200 mots de plus

13 h 30 +  http://www.radioalgerie.dz/news/fr/article/20140724/8055.html

Voir l'image sur Twitter

Swiftair MD83 with registration EC-LTV has been leased to Air Algerie for the last days. http://www.planespotters.net/Aviation_Photos/photo.show?id=472073 

L’appareil était parti de Ouagadougou, au Burkina Faso.

http://www.europe1.fr/International/Un-avion-d-Air-Algerie-disparait-des-ecrans-radars-2189247/#

Il s’agit d’un MD-83  avec 110 passagers et 6 membres d’équipage à son bord, affrété auprès de la compagnie espagnole Swiftair. Celle-ci a confirmé que l’avion n’était jamais arrivé à destination.

Le vol qui a quitté Ouagadougou peu après 1 heure du matin, heure locale, devait atterrir aux alentours de 5 h 10 dans la capitale algérienne. Les services de navigation aérienne recensent leur dernier contact avec l’avion 50 minutes après son décollage.

PERDU DANS L’ESPACE AÉRIEN MALIEN

Une source de la compagnie algérienne citée par l’AFP précise que le contact a été perdu avec l’équipage « après un changement de cap » dans l’espace aérien malien, près de la frontière avec l’Algérie :

« L’avion n’était pas loin de la frontière algérienne quand on a demandé à l’équipage de se dérouter à cause d’une mauvaise visibilité et pour éviter un risque de collision avec un autre avion assurant la liaison Alger-Bamako ».
http://www.lemonde.fr/economie/article/2014/07/24/un-avion-d-air-algerie-parti-de-ouagadougou-disparait-des-ecrans-radars_4462204_3234.html

Allain Jules

imagesC’est la panique chez Air Algérie !

Voir l’article original 47 mots de plus

Un dessin par jour

PiaggioNicolas et Carla Sarkozy se font la une de Paris Match, à scooter, en tenue estivale. Les commentateurs relèvent qu’ils n’ont pas mis de casque, et se demandent si l’infraction sera relevée et s’il faut l’ajouter aux précédentes.
Mais, en réalité, le scooter ne roule pas…
Et Paris Match est toujours le premier journal politique de France.

Voir l’article original

civilwarineurope

imageMercredi 23 juillet, l’agence Reuters annonçait que le commandant du bataillon Vostok Alexandre Khodakovski avait reconnu que les insurgés possédaient des missiles sol-air Buk du type de celui qui aurait abattu le Boeing 777 de la Malaysia Airlines. Le lendemain, le commandant a cependant nié l’information, rapporte jeudi 24 juillet la chaîne Russia Today.

« Nous avons évoqué les différentes versions … mais j’ai seulement dit que je n’avais pas d’information sur la possession éventuelle de telles armes par les insurgés » a déclaré Khodakovski à Russia Today.

Le commandant du bataillon Vostok a ainsi nié la présence de missiles sol-air Buk dans les environs de Snijne, où le Boeing de la Malaysia Airlines a été abattu. Khodakovski a également assuré qu’il disposait de l’enregistrement vidéo de son interview et qu’il n’hésiterait pas à le diffuser pour prouver n’avoir pas confirmé à Reuters que les insurgés avaient en leur possession…

Voir l’article original 209 mots de plus

Cybercriminalité

Bloquer des sites web dès lors que ceux-ci inciteront ou feront l’apologie du terrorisme, ce sera bientôt possible si le projet de loi relatif à la lutte contre le terrorisme est voté par le Parlement. Une autorité administrative pourra obliger un FAI à supprimer l’accès à un site illicite, sans réel contrôle d’un juge sur le fond du blocage.

Le texte du projet de loi « renforçant les dispositions relatives à la lutte contre le terrorisme » est disponible en ligne. Il prévoit entre autre le blocage administratif de sites incitant ou faisant l’apologie du terrorisme. Ce point précis s’appuiera sur un ajout à l’article 421 du code pénal compris dans ce même projet de loi. Ce nouvel article punit « le fait, publiquement, par quelque moyen que ce soit, de provoquer directement à des actes de terrorisme ou de faire l’apologie de ces actes ».

lIRE

Voir l’article original

ACTURCA

Policy Analysis (The Washington Institute for Near East Policy) N° 2291, July 23, 2014

Soner Cagaptay and Ege Cansu Sacikara *

Erdogan’s strategy in the August presidential polls envisions strong support among European Turks in the first round of voting, and backing from nationalist Kurds in case of a second round.

Voir l’article original 176 mots de plus

Algérie Résistance

armee-algerienne

ANP, l’armée algérienne.D.R.

English version here: https://www.oximity.com/article/Naissance-de-l-axe-stratégique-an-1/translation/en

Une fois de plus, les services de renseignement algériens ont démontré leur redoutable efficacité en dévoilant des informations capitales sur un projet d’attentats colossal qui risquait d’entraîner l’Egypte dans un désastre sans précédent. Ces renseignements sensibles ont révélé la situation chaotique dans laquelle se trouve aujourd’hui la Libye, devenue une véritable plaque tournante du terrorisme. Parvenir à projeter des attentats d’une telle ampleur, y compris l’assassinat du président égyptien Abdel Fattah al-Sissi, prouve que le terrorisme est arrivé aujourd’hui à son paroxysme. Le dossier détaillé fourni par nos services de renseignement aux Egyptiens a permis aux autorités égyptiennes de neutraliser plusieurs cellules terroristes actives sur leur sol.  La qualité de ces informations portant sur les différents groupes qui pullulent sur le sol libyen et qui menacent la sécurité de toute la région, voire du monde, prouve la maîtrise des services secrets algériens sur…

Voir l’article original 1 681 mots de plus

Strategika 51

Effet Snowden, Paranoïa collective ou mesures de précaution dans un monde de plus en plus transparent et où le moindre geste et click sont épiés et enregistrés, on signale une hausse significative des ventes de bonnes vieilles machines à écrire en Allemagne et en Russie.

Des services entiers des renseignements militaires de l’armée russe sont revenus à la machine à écrire. D’autres services gouvernementaux gardent l’usage du PC mais sans connexion Internet et surtout sans le système d’exploitation américain Microsoft Windows®.

La fin du support Microsoft pour Windows XP®, un OS équipant la plupart des ordinateurs utilisés par les armées russes et chinoises (mais également ceux du Pentagone) a accéléré ce processus.

Le système d’exploitation Windows 8®  constitue un danger réel pour la vie privée et la protection des données de l’ensemble des utilisateurs. Ce serait le fer de lance des programmes Backdoors de la NSA (National Security Agency), l’agence d’espionnage…

Voir l’article original 186 mots de plus

INFOS PLUS NEWS...

1515014_712158112137017_706105043_n_188418671

Un accord de fin des hostilités a été signé, ce mercredi 23 juillet au soir, entre les ex-Seleka, les anti-balaka et quatre autres groupes armés au Forum de Brazzaville. Un accord a minima, puisque les délégués ne sont pas parvenus à fixer le cadre du désarmement et la démobilisation des combattants. Il doit prendre effet immédiatement sur l’ensemble du territoire. Cette signature survient au terme de trois jours d’incertitude et d’une série de rebondissements.

Mohamed-Moussa Dhaffane, représentant l’ex-rébellion des Seleka, et Patrice Ngaïssona, pour les anti-balaka, tous deux sont venus signer, main dans la main, un accord de cessation immédiate des hostilités.

En tout, neuf articles qui engagent les deux parties à ne plus commettre un certain nombre de crimes, comme les exécutions sommaires, par exemple, la torture ou encore l’incendie de villages.

Les deux parties s’engagent aussi à cantonner leurs hommes dans un délai raisonnable et à ce que l’Etat…

Voir l’article original 216 mots de plus

Enjeux énergies et environnement

http://www.greenpeace.org/canada/fr/Blog/eau-potable-et-ptrole-lquipe-coui%20llard-joue-l/blog/49996/

Eau potable et pétrole : l’équipe Couillard joue à la roulette russe avec la santé des Québécois

Et bien dans cette série « tapis rouge pour les hydrocarbures » à laquelle nous convie notre gouvernement québécois depuis des mois, l’annonce du nouveau règlement sur la « protection » des sources d’eau potable présenté aujourd’hui par le ministre Heurtel pourra entrer dans les annales de l’applaventrisme.


Credit: Reuters/Tim Shaffer

Alors que les municipalités se battent actuellement pour faire respecter une distance minimale de deux kilomètres entre les forages pétroliers et les sources d’eau potable, voilà que le gouvernement Couillard et son ministère de l’Environnement viennent forcer les municipalités et les citoyens québécois à tolérer ces forages à une distance quatre fois moindre, soit 500 mètres.

Un pied de nez pour les municipalités comme Ristigouche et Gaspé aux prises avec les forages dans leurs arrière-cours, et un message clair envoyé à…

Voir l’article original 457 mots de plus

Cybercriminalité

Le PDG de Voyageurs du Monde défend avec force la fronde anti-Google ainsi que la plainte contre le géant américain. Découvrez sa vision, et ses doutes.

Avec 95% de part de marché en France, dans la recherche d’informations sur Internet, Google a prouvé son génie et sa pertinence auprès des internautes. Mais la firme de Mountain View est autant portée aux nues que critiquée. Au point d’être attaquée en justice. En témoigne l’Open Internet Project (OIP), ce mouvement né au printemps sur la base d’une plainte contre Google.

Lire ici

Voir l’article original

Cybercriminalité

(lerevenu.com) – L’AMF a récemment adressé une nouvelle mise en garde à l’encontre des monnaies virtuelles. A savoir le Bitcoin, qui concentre près de 90 % des transactions, mais aussi le Litecoin, le WebMoney, Perfect Money, Ripple, le Dogecoin, l’Infinitecoin ou bien Amazon Coins.

En raison d’un cadre légal inexistant, aucune protection n’est offerte sur les monnaies virtuelles en tant que moyen de paiement.

En cas de défaut ou cessation d’activité de la plateforme gérant la transaction ou le stockage de monnaies virtuelles, par exemple à la suite d’un piratage informatique, les bitcoins seront irréversiblement perdus.

Lire

Voir l’article original

Cybercriminalité

Peur de laisser votre enfant rentrer seul de l’école le soir? Mal à l’aise à l’idée de le laisser partir en colonie de vacances loin de vous? Stressé en pensant aux mauvaises rencontres que peut faire votre petit? Parents angoissés, voici peut-être la solution à vos tracas. Le sud-coréen LG vient de présenter son tout nouveau bracelet connecté destiné aux enfants. Équipé d’une puce GPS, le bracelet kizON vous permettra de suivre à la trace votre bambin grâce à une application à installer sur votre smartphone Android.

Lire

Voir l’article original