Le gouvernement de Netanyahu savait que les jeunes kidnappés étaient morts alors qu’il incitait le peuple à la haine raciale

Publié: 9 juillet 2014 dans Informations générales, Israël, Palestine, Réflexions, Société
Tags:

GLOBAL RELAY NETWORK

Lors d'une manifestation de la droite à Jérusalem, une pancarte lit "Puisse Dieu venger leur sang" et un jeune porte un autocollant qui lit, "Kahane avait raison", en référence au leader violent du mouvement des colons né à Brooklyn, la 1 juillet - Tali Mayer / Active Stills Lors d’une manifestation d’extrême-droite à Jérusalem, une pancarte lit « Puisse Dieu venger leur sang » et un jeune porte un autocollant qui lit, « Kahane avait raison », en référence au leader violent du mouvement des colons né à Brooklyn, le 1 juillet – Tali Mayer / Active Stills

Par Max Blumenthal, le 8 juillet 2014

Maudit soit celui qui dit, « Vengeance! »

Chaim Bialik, de « Sur Le Massacre »

Du moment où la disparition de trois adolescents israéliens a été rapportée le mois dernier, le Premier Ministre israélien Benjamin Netanyahu et l’appareil du renseignement militaire du pays ont tari le flot d’informations atteignant le grand public. Par un mélange toxique de propagande, de subterfuge et de provocation, ils ont mis le feu à une situation précaire en manipulant les Israéliens afin qu’ils acceptent leur agenda, jusqu’à rendre un cauchemar parfaitement évitable, inévitable.

Voir l’article original 4 304 mots de plus

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s