Archives de 6 juillet 2014

Allain Jules

6 juillet– L’armée syrienne découvre des ateliers de fabrication d’obus dans la cité industrielle d’Alep.
– Daraa: Une unité de l’armée a détruit un point de contrôle établi par des terroristes pour agresser les civils et voler leurs biens.
– Dans la banlieue de Homs, l’armée a tué plusieurs terroristes sur l’autoroute Ghanto-Farhaniya, et détruit un véhicule doté de mitrailleuse lourde au village d’Om Charchouh.
– Kaag : Ce qui a été accompli en Syrie concernant les armes chimiques est sans précédent.
– Iraq: L’armée poursuit la traque des terroristes.
– Plan Britannique-USA: Formation de terroristes pour combattre en Syrie.

Voir l’article original

civilwarineurope

imageLes forces aériennes de l’Ukraine ont réalisé un raid aérien contre les banlieues de Lougansk. Une alerte aérienne a été declarée dans la ville.

Des postes de mortier de la milice seraient la cible de l’aviation militaire ukrainienne. Cependant, selon des informations préliminaires, les miliciens se sont retirés à des positions de réserve.

Plus tôt dimanche, le maire de Lougansk Sergueï Kravtchenko a demandé aux résidants de « ne pas quitter leurs maisons, sauf en cas d’urgence » en raison de l’aggravation de la situation.

Entre-temps, environ 3000 personnes se sont rassemblées à Donetsk à un meeting en soutien à la République populaire autoproclamée de Donetsk (RPD). Les participants ont scandé « Gloire au Donbass » et chanté des chansons patriotiques.

Un peu plus tôt, les militaires ukrainiens avaient réalisé des tirs d’artillerie contre les quartiers résidentiels de Lougansk, selon des miliciens de la République populaire autoproclamée de Lougansk (RPL).

Voir l’article original 85 mots de plus

859270_482598188470162_1885540187_oOn n’a pas reparlé de l’Angleterre depuis un moment. De fait, la situation semble comme figée : d’un côté, on a des députés et des tireurs d’alerte qui dénoncent un réseau pédophile niché au sein des plus hautes institutions du pays, et de l’autre on a des dirigeants, dont David Cameron, qui font tout pour continuer à étouffer l’affaire.

LIRE:http://dondevamos.canalblog.com/archives/2014/07/06/30202827.html#utm_medium=email&utm_source=notification&utm_campaign=dondevamos

000000000000000000000000000000000000000000000

Ultimat-RatioUn décret publié discrètement au Journal Officiel le 1er juillet 2011 ajoutait à la liste des armes utilisables par les forces de l’ordre une arme de guerre : le fusil à répétition de précision calibre 7.61 x 51 mm Ultima Ratio.

C’est en toute discrétion et sans un mot dans les médias que François Fillon et Claude Guéant avaient apporté un changement non négligeable à la politique de maintien de l’ordre en France.

Le décret ajoutait à la liste des armes, dont la loi autorise l’utilisation dans le cadre du maintien de l’ordre, une arme destinée aux tireurs d’élite.

Oubliées les grenades lacrymogènes, balles en caoutchouc (dites « défensives ») etc. Oubliés les gadgets, comme le Taser qui ont défrayé la chronique à leur apparition car leur non létalité était sujette à caution. Les débats sémantiques et querelles de médecins légistes sont dépassés !

La liste publiée au JO le 1er juillet 2011 dernier introduit en effet une arme qu’il n’est pas possible de ne pas qualifier de létale : c’est un fusil de guerre tirant des munitions réelles.

A l’article 3 on peut lire :

En application du V de l’article R.431-3 du code pénal (…) est susceptible d’être utilisée pour le maintien de l’ordre public, à titre de riposte en cas d’ouverture de feu sur les représentants de la force publique, celle mentionnée ci-après : Fusil à répétition de précision de calibre 7,62x51mm et ses munitions.

Ce type de fusil n’est pas inconnu, le GIGN en dispose déjà et l’a baptisé « Ultimat Ratio », d’après la devise que Louis XIV faisait graver sur ses canons : » ULTIMA RATIO REGUM « , l’armement ultime des rois.

SOURCE: http://www.nationspresse.info/presse-media/revue-de-presse/fillon-autorise-le-tir-a-balle-reelle-sur-les-manifestants

—————————————————

Le 24 juin 2014, le conseil de l’Union Européenne a fait discrètement voter, à l’insu du peuple comme d’habitude, une clause de solidarité prévoyant que :

– l’Union et ses Etats membres peuvent agir conjointement pour assister un Etat membre faisant l’objet d’une attaque terroriste ou étant victime d’une catastrophe naturelle ou d’origine humaine…

– La décision prévoit également l’activation immédiate du dispositif intégré de l’UE pour une réaction au niveau politique dans les situations de crises… permettant l’intervention rapide des autorités politiques dans toute l’UE afin que le Conseil exerce la direction stratégique de la réaction de l’Union et prenne les mesures appropriées dans l’intérêt de l’Etat membre concerné.

SOURCE: http://www.consilium.europa.eu/uedocs/cms_data/docs/pressdata/FR/genaff/143360.pdf

00000000000000000000000000000000000000000

000000000

REMEMBER!

Buddha statue destruction Afghanistan – Vidéo Dailymotion

Bâmiyân n’a fait qu’ouvrir le chemin des exactions à tous ces fous!

Cellule44

La bande d’imbéciles se réclamant de l’islam sunnite, qui ne pensent qu’à exclure les autres, a encore frappé. Ce sont les pires représentants de l’islam. Quand on sait que le Coran reconnaît l’origine divine de l’ensemble des livres sacrés du judaïsme et du christianisme, on se dit que finalement, ces gens sont fous voire plus.

Après la prise de Mossoul, les dégâts sont considérables. Ils passent maintenant à la phase supérieure comme les talibans en Afghanistan avec le mollah Omar qui avaient détruit au moyen d’explosifs et de tirs d’artillerie les statues de Bouddah de Bâmiyân. Tout comme les jihadistes au Mali avec la mise à sac des mausolées soufis. Les excutants des basses besognes occidentales détruisent maintenant toutes les mosquées chiites, ainsi que les églises, avec les mêmes procédés…

A titre d’exemple, le mausolée de Cheikh Fathi, à Mossoul, érigé au XVIIIe siècle (1760), a été pulvérisé.

Affligeant !

(Image from justpaste.it)
(Image from justpaste.it)
(Image from justpaste.it)
(Image from justpaste.it)
(Image from justpaste.it)
(Image from justpaste.it)

Voir l’article original

7773045603_le-president-de-debout-la-republique-nicolas-dupont-aignan-le-13-avril-2014-a-paris-archivesA deux jours de la publication de l’audit des comptes de l’UMP, le Journal du Dimanche indique que la dette de l’UMP serait proche de 80 millions d’euros, évoquant notamment des salaires exorbitants de certains cadres ou bien des dépenses folles concernant des proches de l’équipe dirigeante. Ces révélations, si elles s’avèrent vraies, sont dramatiques pour l’image de la classe politique dans notre pays.

L’UMP, premier parti à critiquer l’assistanat, n’a apparemment pas la même conception de la bonne gestion de l’argent public quand il s’agit des dépenses du parti.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Eric Cesari, le directeur général de l’UMP, percevait ainsi un salaire de 12.500 euros brut, négocié à l’époque par Xavier Bertrand quand il était à la tête du parti. Geoffroy Didier, cofondateur avec Guillaume Pelletier de La Droite forte, touchait un salaire 8.500 euros brut en tant que « collaborateur » de Brice Hortefeux.

LIRE: http://www.voxnr.com/cc/dep_interieur/EupuyyVpZkfUolDwIe.shtml

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Raimanet

http://www.debout-la-republique.fr/communique/l-argent-de-l-ump-est-l-impot-des-francais
in fine bien sûr il ne peut en être autrement … pris la main dans la valise ! –
ci-dessus lien source article

vos commentaires :


http://db.tt/nE5AnTn

http://wp.me/3aME7

Voir l’article original

La video diffusée sur les grandes chaines françaises de TV est accablante pour des forces de l’ordre qui pratiquent l’abus de pouvoir au quotidien.

+

voir/ http://www.francetvinfo.fr/monde/proche-orient/israel-palestine/video-un-adolescent-battu-par-des-policiers-israeliens_640445.html

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Allain Jules

Tareq Abou Khdeir, avant et après Tareq Abou Khdeir, avant et après

Les choses ont, semble-t-il, avancé considérablement après le meurtre macabre du jeune palestinien Mohammad Abou Khdeir, brûlé vif, suite à la mort de 3 étudiants religieux juifs dont personne, pour l’instant, ne peut dire de façon claire et précise, les « qui » sont derrière leur assassinat. Selon le quotidien israélien Haaretz, six suspects ont été appréhendés dans le cadre de l’enquête sur l’enlèvement et le meurtre de ce jeune, habitant Jérusalem-Est. 

Voir l’article original 247 mots de plus

Classified-top-secret

Pas surprenant!

Wikileaks Actu Francophone

Nation.com, 27 avril 2011

LONDRES (INP) – Un agent d’al-Qaeda accusé d’avoir bombardé deux églises chrétiennes et un hôtel de luxe au Pakistan en 2002 a travaillé dans le même temps pour le renseignement britannique, selon des dossiers secrets sur les détenus qui ont été livrés au camp de la prison militaire américaine de Guantanamo Bay.

Adil Hadi al Jazairi Bin Hamlili, un citoyen algérien décrit comme un facilitateur, courrier, kidnappeur et assassin d’Al-Qaeda, a été détenu au Pakistan en 2003 et plus tard envoyé à Guantanamo Bay.

Mais selon le dossier d’évaluation d’Hamlili à Guantanamo, l’un des 759 dossiers individuels obtenus par le Guardian, les interrogateurs américains étaient convaincus qu’il agissait en même temps comme un informateur du renseignement britannique et canadien. Après sa capture en juin 2003, Hamlili a été transféré au centre de détention de Bagram, au nord de Kaboul, où il a subi de nombreuses…

Voir l’article original 29 mots de plus

photo_bilger_1Faudra-t-il aussi supprimer la magistrature ?

Nadine Morano et Henri Guaino ne sont pas allés assez loin et Christian Estrosi, en maintenant son arrêté contre les drapeaux ostentatoires malgré sa suspension par la juridiction administrative, est évidemment bien placé pour évoquer la haine de la magistrature contre Nicolas Sarkozy (20 minutes, Le Figaro, France 2).

Les premiers n’ont en effet proposé que l’abolition du syndicalisme judiciaire et la suppression de l’Ecole nationale de la magistrature (ENM). Tant qu’à faire, ils n’auraient pas dû s’arrêter en si bon chemin !

Pour être habitué aux provocations de Nadine Morano et aux fulgurances pas toujours bien venues d’Henri Guaino, on reste cependant saisi devant cet extrémisme qui, chez eux, suit chaque péripétie procédurale liée à Nicolas Sarkozy.

Le propre du discours politique est en principe de devoir se soumettre aux exigences de liberté et de responsabilité mais il se donne aussi trop souvent le droit de s’abandonner à une absurdité totale parce qu’il sait qu’elle ne s’incarnera jamais dans le réel sauf à souhaiter l’émergence d’un pouvoir totalitaire qui détruira ce que l’esprit démocratique a permis.

Imagine-t-on en effet un gouvernement classique, de droite ou de gauche, libéral ou socialiste, décréter un jour de telles abolitions ?

Si nous avions, sur un terrain vierge, à inventer la magistrature, à réfléchir sur le syndicalisme et à concevoir l’enseignement, nous pourrions conceptuellement ouvrir des chemins singuliers et, pourquoi pas ?, imaginer une autre institution, un service public avec d’autres règles.

Mais le syndicalisme judiciaire est là depuis 1968 pour le SM et depuis 1974 pour l’Union syndicale des magistrats (USM). Quant à l’ENM, sous un autre nom, elle date de 1958 grâce au général de Gaulle et à Michel Debré.

Le bon sens, le pragmatisme et l’impossibilité de mettre à bas ce qui dans son essence a constitué une avancée empêchent de prendre au sérieux ces fantasmes d’effacement. Mais il est regrettable, comme l’a très bien dit Jean-Christophe Buisson sur RTL à On refait le monde, que ceux-ci aient rendu, par leur excès, un débat pourtant nécessaire quasiment impossible.

Pourtant, ce débat n’a jamais été absent de l’espace public mais la manière dont il était abordé restait mesurée et opposait au nom de la démocratie les tenants d’un progressisme éclairé à ceux, pour la magistrature, d’une réserve totale. Des arguments recevables de part et d’autre s’échangeaient en quelque sorte pour la beauté de la controverse sans que l’empoignade sorte du champ intellectuel et débouche sur une véritable haine du syndicalisme et la détestation de ceux qui le pratiquaient.

Ce qui a tout bouleversé est le déplorable Mur des cons qui a manifesté concrètement, ostensiblement à quel point certains membres du SM faisaient s’accorder bêtise et idéologie, partialité et inconscience. Certes, personne ne doutait que ce syndicat fût, depuis sa naissance, proche de la gauche, voire de l’extrême gauche. Qu’il ne se serve de la justice plus qu’il ne la serve. Que son obsession, dans ses pratiques, était par exemple de mettre en cause la police au travers du policier et le patronat au travers du patron.

Mais ces dérives ont longtemps été occultées par la brillante génération qui avait fait du SM à la fois une machine de guerre et un lieu de réflexion, un mélange d’intelligence et d’esprit partisan. Une acidité contestable mais stimulante.

Le Mur des cons, conséquence aussi de la formidable dégradation de la qualité des dirigeants du SM au fil du temps, a constitué un véritable séisme parce qu’il a malheureusement conduit le citoyen et beaucoup de politiques à assimiler la majorité des magistrats à quelques énergumènes incendiaires de la justice et, à ceux-ci, nombre de membres équilibrés et compétents du SM pour lesquels l’exercice professionnel n’était absolument pas altéré par l’appartenance syndicale.

La défense démagogique de Nicolas Sarkozy a joué de cette confusion et personne, tant la cause de son honnêteté au sens large est devenue problématique, ne saurait lui reprocher d’avoir abusé du thème de la politisation de la magistrature en s’en prenant à l’un des magistrats instructeurs. Sans le Mur des cons, jamais un tel dérapage n’aurait été concevable même de la part de cette personnalité-là.

Il convient que le SM s’adonne à un travail considérable de réflexion sur lui-même, qu’il se désinfecte de tout ce qui dégrade sa structure en parti, ses idées en idéologie et en parti pris et retrouve le chemin d’une véritable démarche professionnelle. On ne demande pas au SM de se substituer au pouvoir politique, de l’accompagner quand il est socialiste ou de le vitupérer s’il est de droite. On doit exiger de lui qu’il reste à sa place. Faute de cette rénovation, il fera disparaître, en même temps que lui, l’adhésion à la justice et la confiance qu’elle doit inspirer.

Cette mue positive est possible puisque l’USM, en dépit d’un rapprochement systématique avec le SM depuis quelques années sur certains sujets, est parvenue à maintenir sa crédibilité syndicale et n’est jamais apparue, aux yeux des citoyens, comme la courroie de transmission d’un parti, un organe militant.

Quant à l’ENM, je sais bien que les controverses n’ont jamais manqué à son sujet et qu’on s’est plu parfois à moquer cet établissement qui délivrait « un permis de juger » en proposant, à sa place, des expériences professionnelles qui permettraient de devenir magistrats moins précocement et avec plus de maturité et d’humanité. On va sans doute continuer à brasser ce type de question mais toujours est-il que l’ENM a enrichi sa formation, fait appel à une vision internationale et surtout à une évaluation psychologique des futurs magistrats. Ce ne sont pas des évolutions négligeables et le Directeur actuel, me semble-t-il, serait bien inspiré en favorisant le pluralisme intellectuel, l’approfondissement de la culture générale, une pédagogie sur la maîtrise du pouvoir, la politesse judiciaire et le savoir-vivre tout court.

Nadine Morano, Henri Guaino et tous ceux qui suivent leur ligne absurde sans l’avouer exigeront, bientôt, la suppression de la magistrature. Après tout, cette institution est détestable qui tente de rendre justice à tous, aux faibles comme aux puissants, et parfois, parce qu’elle est saisie d’affaires qu’elle n’a pas inventées, a l’impudence de mettre en examen même un ancien président de la République.

Que ces boutefeux continuent sur ce registre et on saura alors que le Mur des cons a fait des petits : le même délire mais de de l’autre côté.

p bilger

Philippe Bilger

SOURCE: http://www.philippebilger.com/blog/2014/07/faudra-t-il-aussi-supprimer-la-magistrature-.html

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Présidé par Hubert Védrine, l’Institut François-Mitterrand prend la défense – avec des pincettes – du chef mercenaire, mis en cause dans le génocide des Tutsi du Rwanda.

François Mitterrand qualifiait Paul Baril de « voyou ». Dès 1982, après l’affaire des « Irlandais de Vincennes » puis celle des « Ecoutes de l’Elysée », il avait exigé le retrait du badge d’accès au palais présidentiel de celui qui était alors commandant par intérim du GIGN. Surnommé par ses propres hommes « l’enfumeur », « le clown » ou encore « le cow-boy », le capitaine de gendarmerie n’a jamais caché que Mitterrand l’avait pris en aversion. Il le répète dans son autobiographie « Guerres secrètes à l’Elysée » (Ed. Albin Michel), parue en septembre 1996. De l’aveu même de Paul Baril, le chef de l’Etat déplorait que François de Groussouvre continue à le recevoir dans son logement de fonction Quai Branly. Un appartement situé sous celui abritant Mazarine, la fille naturelle de François Mitterrand, et sa mère Anne Pingeot.

LIRE la suite: http://afrikarabia.com/wordpress/rwanda-france-les-etranges-solidarites-entre-hubert-vedrine-et-paul-barril/

00000000000000000000000000000000000000000000000000000000

Slaviansk: arrestations en masse d'hommes de moins de 35 ans

Slaviansk: arrestations en masse d’hommes de moins de 35 ans

17:53   06/07/2014   MOSCOU, 6 juillet – RIA Novosti

L’armée ukrainienne qui a repris samedi le contrôle de la ville de Slaviansk a arrêté la nuit dernière tous les policiers de la ville et interpelle en masse des hommes de moins de 35 ans, a annoncé dimanche Oleg Tsarev, président de Novorossia (nom donné aux régions sécessionnistes de Lougansk et Donetsk, ndlr).

————————————————————————————————–

—————————————————————————————————

————————————————————————————–

———————————————————————–

 

—————————————————————————————–

 

—————————————————————————————-

crs
« La monarchie ne tolère pas que des habitants manifestent leur colère publiquement contre le mépris des autorités et la marginalisation de la région.  »
Il n’y a pas que la monarchie!!!

CHRONIQUES BERBÈRES

Au Maroc, on achève bien les militants amazighs. Le tribunal de Ouarzazat a condamné, jeudi 3 juillet 2014, trois militants arrêtés lors des manifestations organisées le 16 mai 2014 à Messissi dans la région d’Alnif (province de Tinghir) à trois ans de prison ferme chacun.

Activité culturelle à l'entrée de Ighrem d'Alnif Activité culturelle à l’entrée de Ighrem d’Alnif

Ali Ben Yidir, Hasan Hamouni et Hmad Ben Yidir ont été arrêtés lors d’une intervention des forces de répression pour disperser des manifestations sociales organisées par les habitants de plusieurs villages d’Alnif qui dénonçaient la marginalisation de la région. Les habitants revendiquent un hôpital, des routes, de l’eau potable, de l’électricité et de la farine de blé d’une meilleure qualité. Tout ce qu’il y a de plus normal dans un pays qui se respecte ! Mais, au « plus beau pays au monde », ces manifestations sociales et pacifiques sont perçues comme une provocation, un acte de rébellion qu’il fallait…

Voir l’article original 187 mots de plus

bercy
Plus personne n’en parle!
A croire que cela n’intéresse pas le successeur de Moscovici, l’excellent Sapin!

Raimanet

Après HSBC puis la Deutsche Bank, voici qu’une étude publiée par Bloomberg, l’une des agences de presse économiques les plus sérieuses de la planète, démontre qu’il ne manque pas moins de 1 000 milliards de dollars de capitaux propres aux banques européennes, ce qui, vous en conviendrez, est tout de même une somme relativement importante et conséquente. À titre de comparaison, cela représente 50 % du PIB français, ou encore la totalité des fonds mis dans le MES (ou censés être mis par les Européens) doté d’environ 700 milliards d’euros.

Les banques européennes sont confrontées à un trou de 1 000 milliards de dollars

Je vous traduis ici l’essentiel de la dépêche Bloomberg dont vous trouverez le lien en annexe ci-dessous avec quelques remarques personnelles évidemment…

« Les banques européennes ont un déficit en capitaux propres estimé à 767 milliards d’euros (ce qui équivaut avec le taux de change actuel à…

Voir l’article original 1 883 mots de plus

Le président américain Barack Obama et la chancelière allemande Angela Merkel à une conférence de presse à Washington, le 2 mai 2014 ( Mandel Ngan (AFP) )

 Großer Bruder ade: Laut einer SPIEGEL-Umfrage wünscht sich die Mehrheit der Deutschen mehr Unabhängigkeit von den USA. Das Vertrauen in den Bündnispartner ist gesunken, viele hoffen auf engeren Kontakt zu Russland.

Eine Mehrheit der Deutschen ist der Meinung, dass Deutschland von den USA unabhängiger werden sollte. Das ist das Ergebnis einer repräsentativen Umfrage, die TNS Forschung im Auftrag des SPIEGEL durchgeführt hat.

(Die ganze Geschichte lesen Sie hier im aktuellen SPIEGEL.)

Raimanet

Voir l’article original

maghreb« Quel intérêt l’Algérie aurait-elle à être une pièce du dispositif euro-américain visant à contrôler la Libye et le Sahel ? », s’interroge Omar Benderra*.

Pour lui, la responsabilité de l’incendie jihadiste dans la région doit être assumée par « ces dirigeants éclairés, qui préfèrent dépenser des centaines de millions de dollars pour bombarder des pays sans défense plutôt que d’investir dans le développement, dans une région particulièrement déshéritée ».

L’annonce par la presse d’une opération militaire d’envergure dans l’ouest libyen a retenu l’attention de nombreux observateurs. Pour la première fois de son histoire l’Armée Nationale Populaire (ANP) a quasi-officiellement franchi les frontières du pays en contravention formelle avec un des principes sacro-saints de la politique étrangère de l’Algérie. La seule dérogation à la doctrine de non-projection de forces militaires en dehors du territoire a été l’envoi de troupes en Egypte entre 1967 et 1975. Même s’il y a eu des incursions hors du territoire, celles-ci se caractérisaient par leur caractère humanitaire (comme dans les années 1970 quand il s’agissait de porter assistance aux populations sahraouies en grave danger) ou extrêmement ponctuel et très secret quand il fallait contrer les plans de démembrement du Nigéria lors de la guerre du Biafra. En dépit de vives pressions, les autorités d’Alger ont toujours refusé d’engager l’armée dans les conflits au Sahel. Il semble bien que cette réticence appartienne au passé. Depuis l’attaque du complexe gazier de Tiguentourine en janvier 2013 et la gestion désastreuse d’une crise qui avait débouché sur la mort de tous les otages et de leurs ravisseurs djihadistes, les dirigeants algériens sont contraints de réviser en profondeur leurs conceptions en matière de relations régionales et de défense.

La destruction du régime de Kadhafi en 2011 par La France sarkozyste appuyée par le Royaume-Uni et les Etats-Unis a créé une onde de choc de grande magnitude précipitant la déferlante djihado-sécessionniste au Nord-Mali et le démantèlement de l’Etat libyen. L’irrésistible avancée des commandos islamistes d’Ançar Eddine et du Mujao vers le sud du Mali et sa capitale Bamako a surtout justifié l’intervention militaire française de janvier 2013,visiblement préparée de longue date. Or, comme le montre le cours des événements, la présence militaire de l’ex-puissance coloniale et de ses supplétifs de la Françafrique ne suffit pas, loin de là, à ramener la paix et la sécurité dans une région immense où survivent dans une misère indescriptible des populations depuis longtemps abandonnées à des conditions de vie infrahumaines. Pour l’essentiel le sahel malien est une « zone grise » sans Etat ni administration. A l’évidence, la surveillance aéroportée des drones et des avions spécialisés pour être sporadiquement efficace n’est pas suffisante pour interdire les activités de groupes terroristes ou purement criminels qui sillonnent la région. Ces groupes peuvent compter sur le soutien d’une bonne partie des milices anti-Kadhafi qui régentent la Libye, notamment celles qui opèrent, conjointement ou de manière conflictuelle, au sud du pays.

Le bouillon de culture sahélien

La guerre « secrète » menée par l’Otan et l’armée algérienne

La guerre éternelle, avenir du Sahel ?

Qui est responsable du chaos sahélo-libyen ?

LIRE: http://www.maghrebemergent.info/contributions/opinions/item/38852-les-armees-francaise-et-algerienne-face-aux-djihadisme-sahelo-libyen-opinion.html

Cet article a été initialement publié dans une traduction arabe par Al Safir Al Arabi.

الاضطراب في ليبيا ومنطقة الساحل
من الانترنت

من الانترنت

تردّدت مؤخرا أخبار عن عمليات عسكرية واسعة النطاق تجري في غرب ليبيا، قيل أن قوات جزائرية تتولاها. وهذه هي المرة الأولى، منذ إرساله قوة مسلحة إلى مصر بين 1967 و1975، التي يخالف فيها الجيشُ الجزائري مخالفة صريحة مبدأ مقدسا من مبادئ سياسة الجزائر الخارجية وهو مبدأ عدم نشر وحداته خارج التراب الوطني. من الواضح أن القادةَ الجزائريين مجبرون على مراجعة عميقة لتصوراتهم في ما يخص مسألتي الدفاع والعلاقات الإقليمية منذ الهجوم على موقع تغنتورين الغازي في كانون الثاني/ يناير 2013 وإدارتهم الكارثية لهذه الأزمة التي كانت عاقبتُها موتَ كلّ الرهائن مع مختطفيهم «الجهاديين».

حرب سرّية

لقد تأتّى عن تدمير نظام القذافي في آب/ أغسطس 2011 مجموعةٌ من الهزات الارتدادية في المنطقة. فهو سرّع اجتياح الموجة الجهادية – الانفصالية الشمال المالي وتفكّك الدولة الليبية. وقد استُعمل تقدّم مجموعات «الكوماندوس» الإسلامية، أي مقاتلي «أنصار الدين» و«حركة الوحدة والجهاد في غرب أفريقيا» نحو عاصمة مالي، باماكو، كذريعةً بُرِّر بها التدخل الفرنسي في هذا البلد في كانون الثاني/ يناير 2013. لكن مجرى الأحداث فيه يدل على أن الوجودَ العسكري لفرنسا وللمؤتمرين بأمرها في مجال نفوذها إفريقيّاً ليس كافيا البتة لإعادة السلام والأمن إلى ربوع منطقة شاسعة لا إدارة فيها ولا دولة، يعيش سكانُها حياةً هي أشبه بالموت، في بؤس عصيٍّ عن الوصف. ومن البيِّن أن المراقبةَ الجوية التي تقوم بها الطائرات من دون طيار وغيرها من الطائرات المختصة، رغم ما تثبته من فعالية من حين إلى آخر، عاجزة عن منع نشاط المجموعات المسلحة التي تجوب المنطقة، الإرهابية منها والإجرامية المحضة. وتعوّل هذه المجموعات على دعم قسم لا يستهان به من الميليشيات التي أطاحت بالقذافي والتي تتحكم في مقاليد الأمور في ليبيا، وبخاصة منها تلك الناشطة في جنوب هذا البلد، سواء أكانت متصارعة أو متكاتفة مع بعضها البعض.

************************************

Jean-Pierre Bardinet-484
Jean-Pierre Bardinet

Ingénieur ENSEM Nancy (École Nationale Supérieure d’Électricité et de Mécanique).

Les commentaires sont à lire!

Selon le discours officiel du GIEC, « la science a parlé », et tout opposant sceptique est passible d’être ostracisé. Car il faut faire vite, et cela fait plus de 20 ans que l’on nous rabâche qu’il y a extrême urgence et que la Planète ne pourra plus être sauvée d’ici trois à cinq ans (et même 500 jours selon Laurent Fabius !…) , sinon la Planète risque de devenir une « poêle à frire » (sur le feu, bien sûr) si nous ne réduisons pas drastiquement nos émissions de CO2, à n’importe quel prix, même au prix de la décroissance, de la misère et de la ruine de nos économies.

Or, toute personne ayant une assez bonne culture scientifique, et qui se donne la peine de travailler la question, en arrive très vite à la conclusion que les thèses du GIEC sont fausses, pour nombre de raisons, dont voici une liste non exhaustive.

http://www.contrepoints.org/2014/06/03/167818-climat-22-verites-qui-derangent

Le blog de Reynald Du Berger

carboneRéponse aux critiques de Jean Poitou et François-Marie Bréon (1)
Suite à mon article « climat : 22 vérités qui dérangent », publié sur le site Contrepoints et sur le blog de Reynald Duberger,

http://www.contrepoints.org/2014/06/03/167818-climat-22-verites-qui-derangent
Le site http://www.sauvonsleclimat.org/climat-22-contre-verites-qui-exasperent/ a publié une critique, sous la plume de Jean Poitou et François-Marie Bréon, qui nous amène à préciser les graves erreurs de leurs contre-analyses, plus « politiques », dans la mouvance des thèses du GIEC, que crédibles au niveau scientifique.

Voir l’article original 2 113 mots de plus

******************
J’ose espérer que nos politiques retrouveront leur bon sens égaré par un Réchauffement Climatique qui n’existe plus depuis 1997….et qu’ils orienteront notre pays vers des transitions énergétiques rationnelles et compétitives, pour le plus grand bien de notre économie et de l’emploi.

Le blog de Reynald Du Berger

200_1_vireventVoici la lettre adressée hier par Jean-Pierre Bardinet aux élus bretons :

Bonjour,

Je fais partie d’un groupe informel d’ingénieurs (X, Mines, Ensem, HEC, …) et de physiciens, avec un médecin ch’ti,  exaspérés par l’absurdité des politiques climat-énergie et la propagande lyssenkiste en faveur des thèses du GIEC.

Nous avons beaucoup travaillé sur le climat, ce qui nécessite avant tout de bonnes connaissances en physique et chimie, analysé les rapports du GIEC et les données d’observation, et en avons conclu que ce dogme du Réchauffement Climatique Anthropique, source de propagande lyssenkiste, est une ânerie qui ne repose sur rien de scientifiquement solide.

Le problème est que les rapports du GIEC, limités à des résumés pour les décideurs (SPM) qui n’ont rien de scientifique, sont les seuls à être lus par les politiques, les écologistes politiques et les médias, et sont l’alibi pour des politiques climat-énergie absurdes, conduisant à des pertes de compétitivité, des augmentations du chômage,à une diminution du pouvoir d’achat…

Voir l’article original 1 272 mots de plus

dnredEffet d’annonce !!! Pour mémoire, Bernard Puyanet, le directeur de la DNRED, successeur de Joseph Le Louarn,  avait demandé à Philippe Galy, l’attaché des douanes françaises en poste à Londres, de menacer le British Customs de suspendre la coopération de reconnaissances aériennes si ces derniers ne revenaient pas à de meilleurs sentiments à l’égard de Marc Fievet, l’agent NS 55 DNRED.

Au final, les « perfides » expédièrent NS 55 vers le Canada pour un complément de vengeance avec l’aide de la RCMP-GRC!

*******************************

Cybercriminalité

Un représentant haut placé de l’administration américaine a menacé l’Allemagne de suspendre la coopération en matière de renseignement suite à l’arrestation d’un agent allemand soupçonné d’avoir espionné pour le compte des Etats-Unis, a annoncé samedi le quotidien New York Times.

Cette arrestation risque de « réduire à néant les efforts visant à rétablir la confiance » entre les deux pays après le scandale provoqué par le piratage du téléphone portable de la chancelière Angela Merkel par les services secrets américains, a indiqué le représentant qui a requis l’anonymat.

La Maison-Blanche, la CIA et l’Agence de sécurité nationale des Etats-Unis (NSA) se sont refusées à tout commentaire.

Le ministère allemand des Affaires étrangères a annoncé vendredi avoir convoqué l’ambassadeur des Etats-Unis à Berlin, John Emerson, suite à la publication de l’information faisant état de l’arrestation d’un agent du Service fédéral de renseignement (BND) soupçonné d’espionnage pour le compte des Etats-Unis. Le ministère a…

Voir l’article original 57 mots de plus


%d blogueurs aiment cette page :