L’Occident au chevet de l’Irak…Autant dire que Bagdad a déjà un pied dans la tombe

Publié: 23 juin 2014 dans 3 - POLITIQUE, Informations générales, Irak, Israël, Kremlin, MOYEN-ORIENT, RUSSIE, Syrie, USA, Washington
Tags:

irak

« Kerry appelle l’Irak à « dépasser les considérations confessionnelles »
4443048_5_4b6e_des-membres-des-forces-speciales-irakiennes_64113727e4cb4f82744144529a7af878Deux semaines après le début de son offensive, l’Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL) continue de renforcer sa mainmise sur l’ouest de l’Irak.
Trois nouvelles villes sont passées sous le contrôle des djihadistes, dimanche 22 juin.

 

LIRE:http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2014/06/22/les-djihadistes-de-l-eiil-progressent-john-kerry-arrive-dans-la-region_4443047_3218.html

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Irak, dernier verrou avant Bagdad

Le plus France Info par Gilles Gallinaro lundi 23 juin 2014

En Irak, Bagdad redoute toujours une avancée des djihadistes sur la capitale. La ligne de front se situe au nord, à une soixantaine de kilomètres autour de la ville de Baquba. Mais des combattants qui soutiennent cette offensive sont d’ores et déjà aux portes de l’agglomération dans le village de Rajdiaa.

LIRE: http://www.franceinfo.fr/emission/le-plus-france-info/2013-2014/irak-le-long-du-tigre-la-ligne-de-demarcation-06-23-2014-07-45

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Strategika51 Intelligence

Kerry le clown a encore frappé! C’est un art de vivre, chez lui. Une sorte d’American way of joke.

Lors de son passage éclair (et surprise, mais calculé de longue date) en Irak le chef de la diplomatie Nord-américaine a déclaré:

L’Irak fait face à une menace existentielle et les dirigeants irakiens doivent répondre à cette menace

C’est ce que l’on appelle une vérité de La Palice, non? Problème, le gouvernement d’Al-Maliki a-t-il les moyens de lutter contre les combattants de l’Etat Islamique en Irak et au Levant? Surtout qu’ils ne sont pas nombreux les pays disposés à donner un coup de main. Même Washington se contente de proposer l’envoi de trois cent conseillers militaires, mais exclu pour le moment les frappes aériennes; ce qui d’après John Kerry est tout à fait normal, puisque:

(…)son pays -qui a rapatrié ses troupes fin 2011 après 8 ans d’occupation- n’était pas responsable…

Voir l’article original 206 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s