Culturellement

Histoire vraie et acteurs d’exception, c’est le combo gagnant.  Et ça, Julien Leclercq l’a bien compris. Inspiré par l’expérience de Marc Fievet raconté dans son autobiographie L’aviseur, Gibraltar retrace la vie de Marc Duval, un français expatrié qui devient agent d’infiltration pour le compte des douanes françaises. Empathie, suspens et culture du pays sont les maîtres-mots de ce thriller français. Explications.

gibraltar-affiche-51cd57bb1cc6dAssis dans le noir, le film commence. Et dès les premières secondes, l’ambiance générale du film se fait ressentir. Gilles Lellouche, alias Marc Duval, est seul sur son bateau, en pleine mer, perdu dans les eaux, perdu dans sa tête. On se laisse porter avec lui, et on s’imprègne  de cette noirceur, de cet étrange calme.

Sur un scénario parfait d’Abdel Raouf Dafri – que l’on connait grâce au film Un prophète  – on note surtout le côté technique merveilleusement bien réussi. Retraçant les années 1990, le réalisateur a…

Voir l’article original 271 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s